La Bourse de Casablanca ouvre en baisse    Hausse des cas de covid-19 au Maroc: les professionnels du mariage s'inquiètent    Melilla : Le CNDH crée une mission d'information à Nador et environs    Maroc. Africa Motors lance officiellement la marque automobile Chery    Une ministre israélienne brille en caftan marocain (PHOTOS)    African Lion 2022: une haute délégation maroco-américaine visite l'hôpital de campagne à Taliouine    Colombie : Des morts dans l'effondrement d'une tribune d'arène de corrida    Journée internationale contre la torture : Un fléau toujours présent    Affaire Fadel Breica contre Brahim Ghali : Le juge de l'Audience nationale rejette la demande loufoque de Ghali concernant ce qu'il nomme « un plan marocain pour « faire pression » sur l'Espagne », car sans preuve judiciaire    Khouribga / 21ème édition du Festival des Abidat Rma : Art vivant et patrimoine éternel    El Jadida / Moussem Moulay Abdellah Amghar : 3600 cavaliers et 500.000 visiteurs sont attendus    Voici le prix de la dernière tenue de Saad Lamjarred (PHOTO)    Migration illégale: Sanchez qualifie le Maroc de "partenaire stratégique" qui se bat contre les mafias internationales    Allemagne/aéroports: des travailleurs étrangers pour pallier la pénurie de mains-d'œuvre    Infrastructure: Biden annonce une initiative mondiale de 200 milliards $    Le CFCM 20 ans après : l'institution ressemble davantage à une vitrine qu'à une réalité    Contrôle de l'immigration illégale : Sanchez salue les efforts déployés par le Maroc    Coupe arabe U20 : Les Lionceaux de l'Atlas hérite du groupe 6    Oran. Des boxeurs croates victimes d'intoxication alimentaire    HealthTech: Southbridge A&I lancent I3, en faveur des startups africaines    Maroc : Mise en échec d'une opération collective d'immigration près de la clôture de Ceuta    L'ANRE et la PUA d'Israël jettent les bases d'une forte coopération dans le domaine de la régulation de l'électricité    Melilla : Des associations marocaines se mobilisent pour le respect de la dignité humaine    Migration: Des ambassadeurs africains expriment leur disposition à collaborer avec le Maroc    Maroc : Six nouveaux monuments historiques d'El Jadida inscrits patrimoine national    Latifa Akharbach plaide pour un dialogue inclusif et égalitaire à Sofia    Le cri d'alerte de la société civile    Rapport : La baignade déconseillée sur 23 plages au Maroc    Centre national de l'arganier: Sadiki donne le premier coup de pioche    Tourisme : Rabat mise sur son attractivité culturelle    Festival Gnaoua : La 24ème édition à partir du 22 juin 2023 à Essaouira    6,17 millions DH accordés à 14 festivals    Marathon de pétanque de Casablanca: Le Stade Marocain (hommes) et Chabab Khénifra (dames) remportent le titre    L'AMIC publie son rapport sur l'impact du capital-investissement au Maroc    Algérie: séisme de magnitude 5,1 près d'Oran, panique générale    Baccalauréat : 573 individus interpellés pour leur implication présumée dans des actes de fraude (DGSN)    Botola: résultats complets et classement (28ème journée)    Classement mondial futsal : le Maroc se hisse à la 10e place (VIDEO)    Jeux Méditerranéens : La sélection marocaine de football U18 s'incline devant la France (1-0)    JM Oran 2022 : Les Lionceaux de l'Atlas battus par les Bleuets (vidéo)    À quoi s'attendre du sommet de l'OTAN à Madrid    RNI : les membres du parti de la colombe réitérent leur soutien à Aziz Akhannouch    Des députés marocains arrivent en Afrique du Sud pour une session du Parlement panafricain    Cannabis médicinal: l'expérience israélienne rayonne à Casablanca    La récession serait inévitable pour certains pays, prévient la Banque mondiale    Météo: les prévisions du lundi 27 juin    TPME: Plus de 2.500 projets appuyés par Maroc PME en 2021    Quand Rabat vibre aux rythmes de Gnaoua et Musiques du monde    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Michel Nachef ou la mémoire collective garantie, de Tan Tan à Tombouctou
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 18 - 03 - 2022

Natif du Liban, Michel Nadef décédé à l'âge de 84 ans a pratiquement passé toute sa vie au Maroc. Ses œuvres qui seront exposées à la galerie Tours Végétales, du 17 mars au 15 avril prochain permettront de revisiter l'art de celui qui s'est toujours intéressé à la culture populaire. Retour sur des photographies qui retracent deux cultures, deux peuples mais sous un seul objectif...
Art First Galerie présente, en collaboration avec les rencontres de la photographie de Marrakech, l'exposition de photographies Michel Nachef. L'événement veut traduire une mémoire collective, en termes de photographies du Maroc et du Mali. L'artiste, décédé en 2020 à l'âge de 84 ans, reçoit un nouvel hommage à la galerie des Tours Végétales à Casablanca. Ayant passé pratiquement toute sa vie au Maroc, l'homme était toujours en quête des clichés rares soit dans les moussems, notamment à Tan Tan, soit dans les médinas qu'il a visitées... au Maroc et au Mali...
Les habitations rurales de Tombouctou aux côtés des ksours et mosquées d'un Maroc profond, l'exposition a su allier les deux mondes. Le trait d'union : Michel Nachef.
L'artiste est né au Liban en 1936 mais toute sa vie professionnelle s'est déroulée au Maroc avec le studio Souissi. Ses œuvres étaient particulièrement axées sur la culture populaire. Les experts en art rapprochent son travail artistique à celui d'Ansel Admas et Dorothea Lange. Et au sujet du Maroc, il se plaisait à répéter que «ce pays est une oeuvre d'art qui s'ignore».
Aujourd'hui, à travers l'exposition «Michel Nadef: gardien d'une mémoire collective -photographies du Maroc et du Mali», le patrimoine architectural et humain du Maroc est revisité, à travers l'objectif du défunt. L'artiste se plaisait, en effet, à immortaliser les paysages des régions du Sud marocain et du Mali. En direction de Tombouctou, il a su zoomer, précisément, sur les manuscrits millénaires de la ville, considérés comme les trésors de « la cité aux 333 saints» et inscrits au patrimoine mondial de l'Unesco. L'incendie de 2013 ayant fait disparaitre la majeure partie de ce trésor culturel malien. C'est dire l'importance des photographies de Michel Nachef...
D'emblée, il se positionnait dans la photographie documentaire. «Ce qui m'intéresse avec la photographie c'est le travail d'archive, c'est l'accumulation de la mémoire», se plaisait-il à dire. Son travail artistique s'articule autour de trois thèmes : les kasbahs, le sud marocain, en l'occurrence Tan Tan, et le Mali notamment, la ville de Tombouctou.
Au-delà, les rencontres de la photographie se consacreront du 17 au 23 octobre prochain à valoriser ses œuvres artistiques aux côtés d'autres artistes, près de 80, en tout… 10 experts internationaux sont attendus, lors de l'événement pour la lecture portfolios. 5 lieux d'exposition et de vernissages ont été retenus. Bref, les rencontres de Marrakech depuis 2016 ont mis sur le devant de la scène des photographies, des artistes face à des connaisseurs de renommée internationale. Avec l'exposition qui se tiendra à Casablanca du 17 mars au 15 avril, les œuvres de Michel Nachef en représentent un avant-gout certain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.