Drame migratoire : Accusé par l'Algérie et le Polisario, le Maroc communique avec des ambassades africaines    À Manama, Nasser Bourita prend part à un remake de la réunion tenue dans le désert du Néguev    Affaire Jacques Bouthier, affaire Toufik Bouachrine : Aïcha Guellaa, présidente de l'AMDV, s'épanche franchement    TPME: Plus de 2.500 projets appuyés par Maroc PME en 2021    African Lion : les militaires américains dancent au rythme du Jazz à Agadir    Botola Pro : Le RCOZ s'impose face à la RSB    Barça : Ilias Akhomach fera la pré-saison avec le groupe de Xavi    Les autorités engagent la procédure d'évacuation forcée d'un appartement occupé illégalement par Mohamed Ziane    Des milliers de personnes contre l'Otan à Madrid, ville hôte de son prochain sommet    Le pôle DGSN/DGST poursuit le démantèlement des réseaux criminels de l'émigration, arrête 57 subsahariens et reçoit l'hommage officiel de Pedro Sanchez    Promulgation de la charte révisée: vers une levée de l'embargo contre le Mali    Bac: 573 individus interpellés pour leur implication présumée dans des actes de fraude et autres affaires (DGSN)    Une tentative de passage en force qui a coûté la vie à 23 Subsahariens    Un militant politique et des droits humains attaché à ses valeurs et idéaux    L'Opinion : Selon nos voisins de l'Est, tout Marocain est un espion !    Exploration spatiale : A cause d'un problème de logiciel, la Nasa reporte le lancement de la mission Psyche    Maroc. Le canadien Tenaz Energy Corp s'offre la junior britannique SDX Energy    La situation épidémiologique au 26 juin 2022    Covid-19 au Maroc : 2 117 nouvelles infections et 3 morts ce dimanche    Diaspo #245 : Mahmoud Chouki, un Marocain amoureux de la musique et de la Nouvelle-Orléans    Hôtellerie. Les filiales marocaines du groupe Fram bientôt en liquidation    Le Roi Mohammed VI félicite le président de Madagascar à l'occasion de la fête nationale de son pays    Economie marocaine : l'essentiel de la note de conjoncture du DEPF    Cinquante-neuf migrants d'origine africaine interpellés entre Tétouan et Fnideq    Juventus Academy Maroc et Ariston Maroc lance «Action Foot»    Botola Pro D1 : La 29e journée se joue dans sa totalité mercredi prochain    Bourita: «la coopération entre le Maroc et les Nations Unies est forte»    La commission nationale préparatoire tient sa première réunion    Une délégation de députés marocains à Johannesburg pour prendre part aux travaux du Parlement panafricain    OMS: la variole du singe n'est pas actuellement une urgence sanitaire mondiale    Sidi Kacem / Zegota : Les valeurs de la bonne éducation au centre d'un colloque    Quand Rabat vibre aux rythmes de Gnaoua et Musiques du monde    La grogne des festivals de cinéma!    L'IRCAM célèbre le 18è anniversaire de l'homologation ISO    Début du sommet du G7 en Bavière – « plan Marshall » pour l'Ukraine    Températures prévues pour le lundi 27 juin 2022    Futsal: La sélection marocaine progresse au 10ème rang mondial    Cartier Saada : un déficit de 25,5 MDH    Le Maroc et le FMI négocient une nouvelle ligne de liquidité    Transition énergétique : Le Maroc, fournisseur majeur d'hydrogène vert d'ici 3 ans    Magazine : Soyons fous, aimons l'art    Festival / Electro : Dakhla into the wild    Photographie : L'abstraction vue par Abdelkader Badou    Ce n'est pas sur le fronton de la scène du Marrakech du rire qu'on lira « Castigat ridendo mores »    Le ministère du Tourisme dément l'annulation de la gratuité du transport pour ses fonctionnaire    Le temps qu'il fera ce dimanche 26 juin 2022    Le président sénégalais Macky Sall salue la participation d'une forte délégation du Maroc à la célébration du Centenaire de la disparition de Cheikh El Hadj Malick Sy    Le Gnaoua Festival Tour un Succès Populaire Grandissant Porté Par Les Alizés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Berrechid : Des séances d'exorcisme tournent au viol
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 26 - 05 - 2022

Nous sommes à Berrechid. Cette jeune fille de vingt-deux ans a commencé depuis plusieurs mois à perdre systématiquement connaissance et à gémir.
Son corps souffrait de temps en temps de douleurs atroces. Elle ne se contrôlait plus. Elle pouvait tomber par terre n'importe où et à n'importe quel moment. Pour elle, la vie est devenue très dure puisqu'elle était acculée à rester à son domicile. Bref, elle éprouvait un vrai calvaire. Personne ne savait ce qui lui est arrivé. Ses parents étaient terrifiés. Que devaient-ils faire ? A quel saint devaient-il se vouer ? Un proche leur explique que leur fille semble être possédée par un diable et qu'elle doit aller rendre visite à un fkih qui dispose d'un local situé au quartier connu communément sous le nom de 96. Les parents de la jeune fille s'empressent de la conduire chez cet exorciste, un père de famille, âgé de cinquante-quatre ans.
Il les accueille chaleureusement comme il le fait avec les nouveaux clients. Après une brève séance d'exorcisme devant les parents de la jeune fille, il les sollicite de le laisser seul avec elle arguant qu'il doit l'exorciser en mariant le djinn qui la possède à celui qui vit en lui. Effectivement, les parents, crédules, se retirent dans une autre chambre en attendant que le fkih finisse la séance. Entre-temps, le charlatan fait avaler à la jeune fille un liquide. Ayant perdu connaissance il abuse d'elle sexuellement. Et avant de partir, il explique aux parents qu'il doit l'exorciser chez elle. Les parents qui n'avaient qu'un seul rêve, à savoir le rétablissement de leur fille, acceptent.
C'est ainsi qu'il commence à leur rendre visite, de temps en temps, au douar Ouled Elâsri relevant de la commune rurale Lfokra, province de Berrechid, pour s'isoler avec la fille et abuser d'elle. Quelques mois plus tard, la jeune fille remarque qu'elle n'a pas eu ses règles depuis cinq mois. Bref elle découvre qu'elle est enceinte. Mais comment cela se fait-il puisqu'elle n'a jamais partagé le lit avec quelqu'un ? Elle se souvient soudain qu'à plusieurs reprises elle a remarqué un liquide coulant de sa partie intime. Mais, elle n'a jamais douté du guérisseur car elle croyait que c'était un homme pieux.
Une plainte a finalement été déposée et les gendarmes de Berrechid l'ont arrêté, mercredi 18 mai. Avouant ses crimes, il a été traduit, vendredi dernier, 20 mai, devant le parquet général près la Cour d'appel de Settat qui l'a placé en détention préventive.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.