Jeux de la solidarité islamique/Taekwondo: Abdelbasset Wasfi décroche la médaille d'or, Safia Salih et Nezha El Assal en bronze    Le Real Madrid remporte la Supercoupe de l'UEFA contre l'Eintracht Francfort    Bancarisation : l'offre de BCP pour les 12-17 ans    فيروس كورونا: 148 إصابة جديدة وحالتي وفاة خلال ال24 ساعة الماضية    La Bourse de Casablanca clôture en légère hausse ce mercredi    Transport routier : c'est parti pour les primes à la casse    Donald Trump suggère que le FBI pourrait avoir «placé» des preuves lors de la perquisition    Le Maroc organise des colonies de vacances au profit des enfants d'Al-Qods à partir du vendredi    Rabat: Hammouchi reçoit son homologue espagnol    PLF 2023: le gouvernement veut réduire les disparités territoriales    La CAF lance la Super League    Vahid Halilhodzic va quitter les Lions de l'Atlas (L'Équipe)    Covid. 148 nouveaux cas et 2 décès enregistrés au Maroc (Bilan quotidien)    Vague de chaleur vendredi et samedi dans plusieurs provinces du Royaume    Oscars 2023: Appel à candidatures pour sélectionner le long-métrage qui représentera le Maroc    CAF: la Super Ligue africaine dès août 2023    Relever le nez du guidon !    L'UE présente le « texte final » visant la réactivation de l'accord de Vienne    L'hépatite C trop peu soignée à causes de « barrières » dans l'accès aux traitements    Le tableau se précise sur les symptômes et la transmission    La Jeunesse Socialiste dénonce le terrorisme de l'entité sioniste    Une vie et demie pour la profession et la patrie    Un point de connexion pour se réunir et vivre une nouvelle expérience    Un autre coup cinglant au patrimoine de la ville    « Surveiller » ! Le Maroc et la peu reluisante vocation des Apparatchiks d'Alger    Contre vents et marrées, Biden engrange des succès    Algérie: Deux anciens ministres condamnés pour corruption    Education: le PLF2023 décline les grandes lignes de la réforme    Bejaad : Festival du cinéma et des arts plastiques    El Jadida : Entre les Doukkalis et le cheval, un lien particulier    Cinéma junior : Et de 5 pour le Festival éducatif de Soura    Le Guatemala est un « allié fiable » du Maroc en Amérique centrale (ministre des relations extérieures)    Vaccins contre le Covid: L'UE et Moderna anticipent les livraisons    Célébration de la « Journée du migrant » : Entre acquis et défis des temps futurs    Espagne : près d'un million de demandes de résidence et de travail en 2021, un record !    KFC ouvre un nouveau restaurant à Derb Ghallef    La 6ème édition du forum international de la TPE à Dakhla    Gravement malade, Brahim Ghali aurait été évacué à l'étranger    Tanger Med : Marhaba 2022 se déroule « dans de bonnes conditions », un pic attendu fin août    La Marine Royale porte assistance à 23 marins pêcheurs au large de Casablanca    Ligue des Champions de la CAF : Le WAC et le Raja exemptés du premier tour préliminaire    Badr Banoun marque son premier but avec Qatar SC    Hôpital: accord sur les rémunérations en retard des médecins    La Zaouia Habria Derquaouia tient son 120ème moussem    Météo: les prévisions du mercredi 10 août    Accidents de la circulation: 12 morts et 2.210 blessés en une semaine    PLF-2023 : Donner un nouvel élan à l'emploi    Pourquoi Hamid Chabat s'est absenté de la 1ère réunion de la Coalition pour la démocratie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Centre national de l'arganier: Sadiki donne le premier coup de pioche
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 27 - 06 - 2022

Le ministre de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohammed Sadiki, a lancé officiellement samedi les travaux pour la construction du Centre national de l'arganier (CNA) et qui sera réalisé pour un coût global de 35 millions DH, alors que les travaux devront durer dix mois.
Mis en oeuvre par l'Agence nationale pour le développement des zones oasiennes et de l'arganier (ANDZOA), le CNA promet d'être une véritable plateforme d'interprétation du patrimoine, de convergence et de coordination de la recherche et de gestion des connaissances afin d'assurer un accompagnement optimal de la filière et des acteurs. En parfaite synergie et complémentarité avec les attributions de l'ANDZOA, le contrat programme arganier, le plan cadre de la RBA, et les missions des autres partenaires institutionnels, le CNA a pour principal objectif de structurer et de canaliser l'ensemble des efforts liés à l'arganeraie afin d'assurer une gouvernance durable de la filière de l'arganier.
Le CNA englobe trois composantes qui constituent une déclinaison des missions et attributions qui lui sont assignées, à savoir : l'unité d'interprétation du patrimoine de l'arganeraie pour valoriser et promouvoir le patrimoine naturel et culturel matériel et immatériel de l'arganeraie, l'unité d'encouragement de la recherche scientifique pour orienter et appuyer la convergence de la recherche scientifique sur l'arganier et l'arganeraie, et l'unité de gestion des connaissances qui réalisera une veille stratégique et technologique. Ce centre concrétise les engagements de l'Etat avec l'interprofession dans le cadre du contrat programme pour la mise en place d'un pôle de compétences dédié à l'arganeraie.
Il permettra de canaliser les efforts de tous les acteurs scientifiques et professionnels de la Réserve de biosphère arganeraie. Cette structure se positionnera comme un pôle de promotion du patrimoine culturel de l'arganier et d'appui à une recherche d'excellence. Transplantation de l'arganier adulte : L'expérience lancée par l'ANDZOA et Lafarge- Holcim Maroc sera dupliquée au niveau national M. Sadiki a également visité samedi le périmètre de transplantation des arganiers adultes à la commune de Tidssi à Taroudant. En effet, l'ANDZOA, en collaboration avec LafargeHolcim Maroc et l'AgroTechSouss Massa, a initié en 2019 un projet de recherche pour développer la technique la mieux adaptée à la transplantation d'arganiers adultes au sein de la cimenterie Agadir- Souss de LafargeHolcim Maroc. Cette expérience vise à concilier la préservation de cette ressource endémique du Maroc et le développement économique de la Réserve de biosphère arganeraie. Les arganiers existants dans des zones destinées à des activités économiques dans l'arganeraie ont été déplacés vers des sites de plantation où les arbres pourront être sauvegardés et continuer à se développer. Cette première expérience mondiale de transplantation d'arganiers adultes a été menée dans le cadre d'un projet de recherche, sur 3 périodes distinctes pendant 2 ans (hiver, printemps et été) et ce en testant deux techniques de prétraitement (l'arrosage et le cernage).
Cela a permis une maîtrise des techniques possibles et des conditions de réussite. Les résultats préliminaires démontrent un taux de réussite de 70%. A l'issue de cette recherche, un guide sur les bonnes pratiques de transplantation de l'arganier adulte sera publié et les résultats du projet de recherche seront partagés. Cette première expérience réussie devrait permettre de dupliquer cette démarche aux futurs projets de développement économique au sein de l'arganeraie et de contribuer ainsi à la protection de ce patrimoine mondial. Plan de développement de l'argan : La filière ambitionne d'atteindre 10.000 t à l'horizon 2030 M. Sadiki a présidé vendredi une rencontre de travail à Agadir avec les professionnels de la filière, et lors de laquelle il a été procédé à la présentation du bilan du contrat programme 2011- 2020 signé entre le gouvernement et l'interprofession de la filière ainsi que le Plan de développement de la filière argan à l'horizon 2030, dans le cadre de la nouvelle stratégie Génération Green.
Ce nouveau plan de développement de la filière ambitionne à l'horizon 2030 de doubler la production de l'huile d'argan pour atteindre 10.000 t, d'augmenter le taux de conditionnement de l'huile d'argan pour passer de 20% à 50%, de développer l'arganiculture sur une superficie de 50.000 ha ainsi que de réhabiliter l'arganier forestier sur une superficie d'environ 400.000 ha. Le ministre a insisté sur l'importance de l'organisation de l'interprofession pour la réussite de la mise en oeuvre de ce plan de développement et a demandé le renforcement de la présence des coopératives des femmes dans les différents collèges de l'interprofession, notamment dans le collège qui représente l'amont de la filière. Il a également appelé à l'adoption d'un modèle d'agrégation pour cette filière qui permet un meilleur partage de la valeur entre l'ensemble des opérateurs de la chaîne de valeur.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.