Devises vs Dirham: les cours de change de ce lundi 21 juin    Euro 2021: coup dur pour la France    Réunion jeudi du Conseil de gouvernement, la lutte contre la violence à l'égard des femmes au menu    Permis de conduire : La digitalisation des épreuves pratiques pour bientôt    Jumia conclut un partenariat avec Huawei    Palestine : Biden appelé à aider à mettre fin à l'oppression israélienne    Chambre des conseillers : séance plénière mardi pour examen et vote de projets de loi relatifs au domaine agricole    Handisport / Championnat national d'athlétisme : Attahadi et Amis de Fès remportent le titre    Coupe de la CAF: le Raja de Casablanca et Pyramids font match nul (VIDEO)    Botola : Le FUS tombe à Berrechid, le MAS et la RCOZ accrochent le HUSA et le DHJ    Coupe arabe U20 : Réaction d'Idrissi après la victoire des Lionceaux    Le président du Barça défend encore le projet de la Super Ligue    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 21 juin 2021 à 16H00    Tout savoir sur la qualité des eaux de baignade    Covid-19: La Santé met en garde contre le non-respect des mesures préventives    France : au moins trois blessés dans l'effondrement de deux immeubles à Bordeaux    Météo au Maroc: il fera chaud ce lundi 21 juin    Patrimoine immatériel : La tutelle complète son inventaire    Mohamed Aboudrar quitte le PAM pour le MP    Une relance des IDE en 2021 face à des perspectives incertaines    Guercif. Le britannique Predator a foré le puits MOU-1    Tanger Med. MFM Radio au cœur de Marhaba 2021 [Vidéo]    Michelle Bachelet déplore une augmentation de l'extrême pauvreté et des inégalités dans le monde    Le Chili reconnait avoir rompu la bulle sanitaire en faisant venir un coiffeur    10.000 spectateurs autorisés sur les sites de compétition    Organisation des ministres de l'Education d'Asie du Sud-Est. Le Maroc est le premier pays arabe et africain à obtenir le Statut de «Membre Associé»    La pandémie aggrave les effets néfastes du blocus américain contre La Havane    Echec de Macron et Le Pen, un avertissement pour 2022    Elections iraniennes : Un ultraconservateur à la tête du pays    Allemagne : les conservateurs dessinent le paysage politique de l'après-Merkel    Quarantaine des voyageurs au Maroc. Voici la liste des hôtels participants    Opération Marhaba 2021: voici la liste de numéros de téléphone et d'e-mails mise à disposition des MRE    Espagne : malgré la polémique, le gouvernement va gracier les indépendantistes catalans    «Drawing life» remporte le Grand Prix de la Compétition internationale officielle du court-métrage    Remise du Prix de l'Excellence musicale de la Fondation Brahim Akhiate pour la diversité culturelle    Un chef d'œuvre qui inspire la haute couture mondiale    Exposition: Abdoulaye Konaté, un doux harmattan    Corée du Nord: le représentant spécial des Etats-Unis propose une rencontre    Législatives au Maroc : une circulaire du ministère public et le ministère de l'Intérieur dévoilé    RAM: de nouveaux vols additionnels programmés en juillet (PHOTO)    La Libye, calvaire pour les femmes sur le chemin de l'Europe    Bac 2021 : taux exceptionnel de réussite dans la région Dakhla-Oued Eddahab    Marché des changes (10-16 juin): le dirham se renforce face à l'euro    Guterres reconduit, les félicitations de Sa Majesté le Roi    Elections professionnelles : L'UMT confirme, le syndicat du PJD régresse    Exposition: danse avec le papier    Décédé à l'hôpital américain à Paris : Haj Brahim Id Hali Bicha, une icône du mécénat s'éteint    Abdoulaye Konaté, le croisé à angle droit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'émir du Koweït n'est plus
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 16 - 01 - 2006

L'émir du Koweït, cheikh Jaber al-Ahmed al-Sabah, qui avait autorisé les Etats-Unis à transiter par son pays pour lancer l'invasion qui a évincé du pouvoir de l'ancien dirigeant irakien, Saddam Hussein, est décédé hier à l'âge de 77 ans.
L'émir du Koweït, cheikh Jaber al-Ahmad al-Sabah, est décédé à l'âge de 77 ans, après 28 ans de règne. Une période de deuil de 40 jours a été décrétée dans ce richissime émirat pétrolier qui dispose de 10% des réserves mondiales.
«Avec tristesse, le palais royal annonce au peuple koweïtien, aux Etats arabes et islamiques et aux peuples des pays amicaux le décès de Sa Majesté Cheikh Jaber al-Ahmad al-jaber al-Sabah», a annoncé dimanche le palais. Il précise que l'émir, qui dirigeait le Koweït depuis le 31 décembre 1977, a rendu l'âme dimanche à l'aube.
L'émir défunt était malade depuis qu'il a eu une hémorragie cérébrale en septembre 2001. Le prince héritier Cheikh Saad al-Abdallah al-Salem al-Sabah, 75 ans, lui succède automatiquement. Considéré comme un réformiste, Cheikh Sabah a engagé l'émirat dans un prudent processus de réforme qui a ainsi été marqué l'an dernier par l'octroi du droit de vote aux femmes.
«En application de la Constitution et de l'article 4 de la loi de 1964 sur (la succession), le Conseil des ministres déclare le prince héritier, Cheikh Saad Al-Abdallah Al-Salem Al-Sabah, émir du pays», affirme un communiqué, lu à la télévision d'Etat par le ministre de l'Information, Anas al-Rachid.
Malgré des rumeurs laissant penser que ce dernier pourrait renoncer au trône en raison de ces problèmes de santé, le Premier ministre cheikh Sabah Al Ahmed Al Sabah a annoncé en novembre que cela ne se produirait pas.
Cheikh Jaber al-Ahmed al-Sabah avait survécu à une tentative d'assassinat en mai 1985 et avait réussi à échapper aux troupes irakiennes lors de l'invasion du Koweït par les troupes de Saddam Hussein. Il était très proche des Etats-Unis et ce même avant l'intervention américaine pour libérer son pays en 1991. Et il a soutenu l'invasion menée par les Etats-Unis en Irak 12 ans plus tard.
Depuis son hémorragie cérébrale en 2001, il ne faisait plus que de rares apparitions publiques, lors desquelles il avait beaucoup de difficultés à s'exprimer. En mai dernier, il avait été opéré d'une veine à la jambe gauche aux Etats-Unis.
Cheikh Jaber al-Ahmed al-Sabah était né en 1936, avant que le Koweït ne fasse fortune grâce à l'exploitation du pétrole. Il était vu comme un père par beaucoup de Koweïtiens, qui lui témoignaient un profond respect. Il avait été désigné prince du royaume et Premier ministre en 1965, succédant à son oncle, cheikh Sabah Al Salem al-Sabah, comme émir du Koweït le 31 décembre 1977. La famille al-Sabah règne sur l'émirat du Koweït depuis plus de 250 ans.
À la suite du décès de l'émir de l'Etat du Koweït, Cheikh Jaber al-Ahmad al-Sabah, le Maroc a décidé de mettre en berne le drapeau national, pendant trois jours, sur les édifices gouvernementaux, les administrations et les lieux publics, ainsi que sur les ambassades et les consulats du Royaume à l'étranger.
Un communiqué du ministère de la Maison royale, du Protocole et de la chancellerie indique que SM le Roi Mohammed VI a appris avec profonde tristesse et affliction la nouvelle du décès de SA Cheikh Jaber al-Ahmad al-Sabah.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.