Abdelaziz Bouteflika enfin convoqué par la justice    Un collectif dénonce l'intensification de la répression par "un régime algérien dans l'impasse"    Le Groupe arabe à l'ONU loue le rôle du Comité Al Qods    Le Maroc réitère son soutien indéfectible aux droits du peuple palestinien    L'avenir du Real Madrid    Indépendance de la justice marocaine : La lettre virulente de Tamek au professeur J. Waterbury    Participation du Maroc à la Conférence mondiale de l'UNESCO sur l'EDD    Londres se défend d'avoir tardé à agir face au variant indien    Jack Lang: Puisse l'exemple Royal entraîner d'autres pays à faire preuve de vraie solidarité    Barça : Xavi pour remplacer Ronald Koeman ?    Mohamed Salah Tamek dénonce l'ingérence de John Waterbury dans des affaires portées devant la justice marocaine    Irlande du Nord : Edwin Poots à la tête du Parti Démocratique Unioniste    Hausse de l'IPC dans les principales villes de la région    Détails de la transformation de FinanceCom en O Capital Group    Le HUSA victorieux, la RSB en chute libre    L'Atlético se rapproche du sacre, le Real garde l'espoir    Le Raja arrache le nul face à Orlando Pirates    Des cérémonies célébrant un évènement majeur    Les souks hebdomadaires en milieu rural ont besoin d'être développés    Abdellatif Hammouchi inaugure le club équestre de la Sûreté Nationale à Kénitra    Jacek Oalczak nommé PDG    Une occasion de se remémorer leurs sacrifices et leur dévouement pour la défense de la sécurité du pays et des citoyens    Le café des Oudayas fait peau neuve !    La culture hispanique vue par la bande dessinée et de l'illustration    L'Art moderne & Contemporain marocain à Paris    Abdellatif Hammouchi inaugure de nouvelles infrastructures sécuritaires    Evolution du coronavirus au Maroc : 79 nouveaux cas, 515.023 au total, lundi 17 mai 2021 à 16 heures    Décès de l'acteur marocain Hammadi Ammor, 90 ans : Un immense artiste s'en va    Assurances: les primes émises en hausse de 3,3% à fin mars (ACAPS)    Célébration du 200ème anniversaire de la Légation américaine de Tanger    Aide humanitaire aux Palestiniens: Le Maroc fidèle à ses engagements    La loi N°56.20 offrira un nouveau cadre juridique à la création de musées, avec un label officiel (FNM)    Visas Schengen: les conditions imposées par l'Espagne    Evénements de Cheikh Jarrah: Le silence complice de la communauté internationale    Abdelfattah El Belamachi: "Le Maroc donne à l'Espagne, à l'Allemagne et à l'UE plus qu'il n'en reçoit"    ONMT : 3 partenariats conclus à Dubaï    RAM: Abdelhamid Addou élu au Conseil des Gouverneurs de l'IATA    Coronavirus : Sanofi lancera fin mai la production de son vaccin    65ème anniversaire de la DGSN : Fière chandelle aux agents de la Sûreté nationale dans ce contexte de la Covid    Zidane, entraineur du Real de Madrid, en colère : « Je ne dirai jamais cela à mes joueurs ! »    Abdou Diop: « Le marché de l'audit évolue pour répondre aux besoins et attentes des clients »    Echange de données bancaires : La loi bloquée au Parlement ?    Un Technopark à Fès pour consolider l'attractivité économique de la région    Défaite de Chelsea en finale de la FA Cup : Pour Tuchel, Ziyech responsable !    Fin du rêve européen pour Selim Amallah et Mehdi Carcela    Gaza: au moins 42 Palestiniens tués dans les raids israéliens, plus lourd bilan quotidien depuis lundi (ministère)    L'acteur marocain Hammadi Ammor n'est plus    Walid Halimi rend hommage au célèbre Tony Allen    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Argentine-Allemagne : Une finale avant l'heure
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 30 - 06 - 2006

C'est à Berlin qu'aura lieu le choc de ce mondial 2006 entre les deux équipes les plus impressionnantes de la compétition : Argentine-Allemagne, un match prometteur !
L'un des matches choc des quarts de finale de la Coupe du monde opposera deux équipes qui livrent, depuis le début de la compétition, des prestations remarquables. Pourtant l'Argentine a eu beaucoup de mal à déjouer le piège mexicain en huitième et n'a dû son salut qu'à une reprise de volée magique de Maxi Rodriguez dans les prolongations. L'Allemagne, par contre, a impressionné en dominant facilement la Suède (2-0). Ce match aura un gôut de revanche. La dernière rencontre entre les deux équipes remonte à la finale de 1990 où les coéquipiers de Jürgen Klinsmann (alors avant-centre magique de la Mannschaft) avaient battu l'Argentine emmenée par Maradona, remportant ainsi son troisième titre mondial. Inconsolable, «El Pibe de Oro» aurait pourtant dû se souvenir de Mexico City en 1986 où l'Argentine avait surclassé l'Allemagne en finale 3 buts à 2.Cependant, une chose est sûre: cette fois l'équipe d'Allemagne est poussée par tout un peuple avec la volonté sans faille de franchir l'obstacle Albiceleste et de s'offrir un quatrième trophée.
De plus, comme aiment à le rappeler les médias allemands superstitieux, le quart se disputera en blanc pour l'Allemagne et en bleu (tenue extérieure) par l'Argentine, les couleurs de la finale de 90.
La Mannschaft pourra compter sur Miroslav Klose, meilleur buteur de la compétition avec 4 buts, et sur le jeune Lukas Podolski, révélation allemande de ce mondial, sans oublier Michael Ballack, le meneur de jeu, qui ne souffre plus de son hématome à la cheville.
Le jeune attaquant qui a été transferé à la fin de cette saison au Bayern de Munich n'a que 21 ans et a pourtant qualifié l'Allemagne en quart de finale en réalisant le doublé contre la Suède.
L'Argentine, quant à elle, bénéficie d'une attaque de feu menée par l'experimenté Crespo (3 buts), le virevoltant Saviola et le jeune génie Lionel Messi, transfuge en devenir du FC Barcelone. Le chef d'orchestre Riquelme, lui, dirigera ses troupes de main de maître, dispensant les passes décisives d'un simple coup de baguette.
Après avoir étrillé la Serbie-Monténégro 6-0 au premier tour, tous les observateurs s'accordaient à l'élever en tant que favorite de la compétition, mais l'Argentine a souffert pendant 120 minutes en huitième face au Mexique. Cette différence de condition physique entre les deux équipes aura-t-elle une incidence sur le quart ?
Du moins, c'est ce que clame Jürgen Klinsmann, entraîneur encensé par la presse allemande et par le «Kaiser» Franz Beckenbauer, entraîneur de la Mannschaft victorieuse en 90. A Berlin, devant 70 000 spectateurs tous acquis à leur cause, les Allemands de Michael Ballack auront à cœur de rappeler à tous ce souvenir heureux. Maradona, qui suit tous les matches argentins depuis les tribunes, soutiendra les Albiceleste de tout son cœur pour qu'ils éliminent le pays hôte et se retrouvent le 9 juillet ... à Berlin.
• Othman El Maanouni


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.