Marché des changes (10-16 juin): Le dirham s'apprécie face à l'euro    Football / Coupe Arabe des Nations (U20): Le Maroc domine le Tadjikistan (6-1)    Baccalauréat-2021 : Un taux de réussite de 68,43%    Benabdallah appelle à une participation massive des jeunes aux prochaines échéances électorales    Le SG du PPS reçoit une délégation de Hamas conduite par Ismaïl Haniyeh    Le vote est une nécessité et la parité Homme/Femme un principe cardinal    Maroc-Espagne: Gonzalez Laya toujours confiante pour une sortie de crise    Nouvelles MINI. Elles montent toutes en gamme    Collectivités territoriales. Voici le dernier délai pour bénéficier de l'amnistie sur la fiscalité locale    Benguérir: Partenariat pour la protection sociale    VEFA: «Les innovations de la récente loi restent contournables»    La Bourse et la reprise économique    Madaëf mobilisé pour la relance du secteur du tourisme    Chef Najat Kaanache propose ses expériences culinaires uniques    La coopération militaire est «illimitée» et riche en opportunités    Régionales françaises : la droite s'accroche, la droite dure moins vigoureuse que prévu    ONU: adoption d'une résolution condamnant le putsch en Birmanie    Israël : feu vert à une commission d'enquête sur la tragédie du mont Meron    Sri Lanka : ouverture d'une enquête sur des soldats suspectés d'humilier des musulmans    Covid-19: Hausse des cas attribués au variant Delta au Canada    Deux ex-policiers français rejugés pour le viol d'une Canadienne    L'Opinion : Coup de semonce pour le PJD    Botola D1 : Les FAR et le SCCM bénéficiaires des matches joués samedi    Euro 2020 : Les Allemands se reprennent face aux Portugais (4-2)    Ligue des champions : le WAC surclassé à Casablanca par Kaizer Chiefs (0-1)    Coupe de la CAF : Le Raja face à l'épreuve Pyramids pour une place en finale    Jose Mourinho et Stefano Pioli à la lutte pour Ziyech!    Tennis: Raonic ne disputera pas Wimbledon    Euro: les joueurs du Danemark rassérénés par la visite d'Eriksen (entraîneur)    Ismail Ould Cheikh Ahmed :«sur le Sahara, la Mauritanie ne joue pas un rôle de médiateur, mais elle maintient sa position de neutralité positive»    Compteur coronavirus : 288 nouveaux cas, 9.375.240 personnes vaccinées    Nador: il sème le chaos et fracasse trois voitures (DGSN)    René-Marc Chikli, Pdt du Syndicat français des Entreprises de Tour Operating :«la décision du Maroc de placer la France sur sa liste A et d'ouvrir ses frontières nous a fait plaisir et nous arrange»    Plaidoyer pour un système de santé équitable    Sources médicales: Souleymane Raissouni se porte bien    Adam Muhammed écrit à l'AMDV pour le soutenir contre S. Rassouni, Wahiba Kharchich, Chafik Amrani et Mohamed Hajib    Deux ex-policiers français rejugés pour le viol d'une Canadienne    Une vitrine de la haute couture traditionnelle marocaine    La littérature, la catharsis, et l'essence de l'humanité    Parution de l'ouvrage «Histoires des Prophètes»    Exposition: danse avec le papier    Décédé à l'hôpital américain à Paris : Haj Brahim Id Hali Bicha, une icône du mécénat s'éteint    Abdoulaye Konaté, le croisé à angle droit    Le Maroc change de fusil d'épaule...    Amal Saqr fait des confidences sur sa vie privée (VIDEO)    Le roi Mohammed VI, personnalité de la semaine selon le quotidien hollandais NRC Handelsblad    Union Africaine: une pléiade d'experts africains appellent à exclure le polisario    L'Agadir d'Aït Kine à Tata : un grenier collectif symbolisant le riche patrimoine architectural de la région    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





«La Colline de papier» de Ali Tizilkad obtient le Prix du Grand Atlas
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 13 - 12 - 2007

Le Prix Grand Atlas 2007 a été décerné à Ali Tizilkad pour son œuvre «la colline de papier».
Le Prix Grand Atlas (PGA) 2007 a été décerné, mardi soir à Rabat, à deux auteurs, Ali Tizilkad et El Driss et à un traducteur Abderrahim Hozal. Tizilkad a remporté le PGA-fiction pour «La colline de papier» et El Driss s'est adjugé le PGA des Lycéens pour son roman «Vivre à l'arrache». Hozal a été primé pour la traduction du français à l'arabe de l'œuvre de Mohamed Khair-Eddine «Légendes et vie d'Agoun'Chich». Le PGA des lycéens a été la grande nouveauté de cette 15-ème édition : il est décerné par quatre classes de terminale de lycées de Rabat et de Témara, qui ont délibéré de la même sélection que le jury officiel. «Le PGA reflète l'importance accordée à la littérature francophone, instrument de pluralisme et de diversité qui appartient autant au Maroc qu'à la France», a estimé l'ambassadeur de France au Maroc, Jean François Thibault lors de la cérémonie de remise des Prix. Au sujet de «La Colline de papier», la présidente du jury, Paule Constant, lauréate du Prix Goncourt 1998, a indiqué que l'auteur de l'ouvrage jette un regard profond sur les malheurs de l'enfant, conciliant entre la littérature de l'énergie et de l'humour. Tizilkad estime, pour sa part, que «ce Prix a une grande valeur symbolique dans la mesure où il conforte l'échange culturel franco-marocain et participe au renforcement des relations culturelles entre les deux pays». Le jury de la 15-ème édition est composé de personnalités des lettres qui témoignent de la diversité du monde de l'écrit. Il s'agit en l'occurrence des universitaires Kacem Basfao et Khalid Zekri, des journalistes Myriam Jebbor et Pascal Paradou et des traducteurs et enseignants Khaled Osman et Kamal Toumi. Créé en 1991 afin de promouvoir l'édition marocaine, le PGA est un rendez-vous incontournable de la vie littéraire et intellectuelle marocaine. Ce Prix récompense, alternativement, des œuvres littéraires, des œuvres pour la jeunesse et, depuis 2004, des traductions du français à l'arabe ou l'inverse.
La cérémonie de remise des Prix s'est déroulée en présence, notamment, de la ministre de la Culture, Touriya Jabrane Kryatif, du ministre de la Communication, porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri, de la secrétaire d'Etat auprès du ministre des Affaires étrangères et de la Coopération, Latifa Akherbach, et du président de la Haca, Ahmed Ghazali.

Ancien rédacteur en chef d'Aujourd'hui Le Maroc, Ali Tizilkad a mené une carrière polyvalente d'enseignant, de journaliste et de traducteur. Il a notamment signé des traductions du français vers l'arabe de livres de Jean Genet «Un captif amoureux», «Dans l'atelier de Giacometti», d'Edmond Amran El Maleh «Aïlan ou la nuit du récit», d'Abdellatif Laabi «Le chemin des ordalies», «Chronique de la citadelle d'exil», «La brûlure des interrogations», ainsi que «Juifs du Maroc». De l'arabe vers le français, il a traduit de nombreux textes littéraires d'auteurs marocains et arabes, des traductions qui ont été publiées dans les années 80 et 90 dans des médias marocains et étrangers.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.