Le polisario sèchement recadré en Nouvelle-Zélande    Ramadan: Kaïs Saïed écrit au roi Mohammed VI    Le Maroc suspend les liaisons aériennes avec la Tunisie    Le roi Mohammed VI a reçu un message du roi Abdallah II    Joe Biden retirera toutes les troupes américaines d'Afghanistan d'ici le 11 septembre    La haute précision marocaine mondialement reconnue    Messages du roi Mohammed VI aux chefs d'Etat des pays musulmans    SM le Roi félicite les Chefs d'Etat des pays islamiques à l'occasion du mois sacré de Ramadan    La FRMVB adopte ses rapports moral et financier lors de son AGO à Marrakech    Liverpool-Real, la magie évanouie d'Anfield face au sorcier Zidane    Front commun de Moscou et Téhéran face aux Occidentaux    Ventre vide, tables garnies    Meryem Aassid : «notre vision est d'explorer la chanson amazighe dans toute sa splendeur !»    Quand l'art fédère le Grand Maghreb    Votre livre de poche motivateur    Couvre-feu à Casablanca: le tramway adapte ses horaires    Mariage des mineures : une plaie gangrenée    Coronavirus : l'utilisation du vaccin de Johnson & Johnson suspendue par les autorités américaines    La France regrette les menaces d'Alger envers son ambassadeur    Interview avec l'Ambassadeur du Sénégal au Maroc : les dessous de l'initiative sénégalaise à Dakhla    La loi 46.19, une occasion pour lutter efficacement contre la corruption    Démantèlement d'un réseau d'immigration clandestine opérant dans le nord du Maroc    Nasser Bourita s'entretient avec son homologue omanais    PSG-Bayern: à quelle heure et sur quelles chaînes? (Ligue des champions)    Barça: le clan Messi dément une rumeur au sujet de Neymar    M. Benabdelkader : Bientôt un nouveau projet de loi régissant la fonction d'Adoul    Gaz Butane : Hausse de 9% de la moyenne de subvention unitaire par bouteille (12kg) à fin avril    Golf : Hideki Matsuyama, soleil levant à Augusta    SM le Roi lance l'opération de soutien alimentaire «Ramadan 1442»    Tayeb Hamdi: Sans respect strict et généralisé, les mesures restrictives ne seront jamais suffisantes    Des chiffres alarmants de demandes de mariages des mineures (Président du ministère public)    Raja / Lassaâd Chebbi : Une association de raison qui profite aux deux parties    Les rebelles Houthis du Yémen affirment avoir lancé 17 drones et missiles sur l'Arabie saoudite    Diversité des genres : le groupe OCP s'associe à IFC    Naima Lamcharki, meilleure actrice au Festival international du film arabe de Malmö    Sociétés cotées : Baisse de 34,4 % de la masse bénéficiaire    Ramadan/Maroc: Le renforcement des mesures restrictives dicté par la nature imprévisible du virus (El Otmani)    La Bourse de Casablanca débute en légère baisse    Financement anti-Covid : le plaidoyer de Benchâaboun    Officiel: le Tunisien Lassaad Chabbi nouveau coach du Raja Casablanca    Formation : la Fondation Phosboucraâ opte pour le distanciel    Casablanca : le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Journée internationale de la femme : ASEGUIM-Settat honore Mme Cissé Nantènin Kanté    Real Madrid: Florentino Pérez réélu président    M. Rabbah : Le système électrique de la prochaine décennie sera basé sur des énergies propres et renouvelables    Chtouka Ait Baha : Tout sur l'inscription les greniers collectifs au patrimoine mondial de l'UNESCO (Vidéo)    Un hommage au grand artiste Mohamed Melehi aura lieu en mai prochain à Marrakech    La Fondation TGCC lance la première édition du Prix Mustaqbal    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Marrakech déroule son tapis rouge pour les cinéastes
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 17 - 11 - 2008

La cérémonie d'ouverture de la 8 ème édition du Festival international du film de Marrakech a eu lieu vendredi 14 novembre au palais des congrès. La projection des films en compétition a commencé samedi avec les films «Empty Nest» de l'Argentine, et «Zéro Bridge» de l'Inde.
Marrakech, la vitrine internationale du Maroc, a été fidèle à son image de ville de spectacle, d'échange et de diversité culturelle, dès la cérémonie d'ouverture du Festival international du film de Marrakech, vendredi soir au palais des congrès. De grands noms du cinéma national et international ont foulé le tapis rouge de cette 8 ème édition du festival qui se poursuit jusqu'au 22 novembre. Une habituée du festival, la comédienne égyptienne Yousra a déclaré être touchée par l'hommage posthume qui sera rendu au réalisateur Youssef Chahine. Ont également été au rendez-vous, les anciens présidents du jury du festival, Charlotte Rampling (1ère édition) et Roman Polanski (6ème édition). Ce dernier remettra cette année «l'Etoile d'or» à l'actrice américaine Sigourney Weaver, également présente lors de la cérémonie d'ouverture et à laquelle le festival rendra hommage avec l'actrice asiatique Michelle Yeoh. Concernant la couverture médiatique du festival, les organisateurs enregistrent l'accréditation de plus de 500 journalistes dont plus de la moitié proviennent de médias internationaux en provenance notamment de 40 pays y compris de la Chine. Ainsi le festival de Marrakech peut savourer sa reconnaissance internationale. A travers sa programmation, qui prévoit la projection de plus de 100 films représentant 20 pays et dans plusieurs sites de la ville, la grande envergure de cette manifestation est également due à la qualité du jury de la compétition présidé par le réalisateur émérite américain Barry Levinson soutenue par huit autres membres du jury, tous de nationalités et de cultures différentes. Par ailleurs, cette cérémonie a été marquée par la projection du film «What just hapened», réalisé par le président du jury. Dans ce film Robert De Niro, l'acteur principal, interprète le rôle de Ben, un producteur de films à Hollywood, qui sort à peine d'un deuxième mariage raté et qui a du mal à boucler son prochain long-métrage. Le film montre l'envers du décor du milieu hollywoodien. Il s'agit d'une peinture drôle, cynique et malicieuse d'Hollywood qui n'épargne personne. «Une très jolie leçon de cinéma» selon les critiques. La projection des films en compétition a commencé ce samedi 15 novembre par le film argentin «Empty Nest» (Nid vide) du réalisateur Daniel Burman. Lorsque leurs derniers enfants quittent le foyer familial, les angoisses de Martha et Léonardo, un couple de quinquagénaire se réveillent. Chacun essaie de combler ce vide à sa manière. L'impeccable interprétation de l'acteur argentin Jean-Pierre Noher dans le rôle d'un séduisant dramaturge rêveur et l'ingénieuse mise en scène du film qui allient poésie et ordinaire peuvent faire de cet opus un sérieux concurrent au film marocain en compétions «Kandisha» dont la projection est prévue mardi 18 novembre. Le deuxième film en compétition projeté samedi s'intitule «Zéro Bridge». L'histoire de ce film indo-américain réalisé par Tariq Tapa, raconte la situation d'une région du Kashmir à travers les aventures et les misères d'un jeune de 17 ans. Le jeu des acteurs et les plans du film tournés en caméra d'épaule, égarent et gênent le spectateur. La compétition officielle du festival comprend 15 films représentant les expériences cinématographiques d'horizons différents : de l'Inde à l'Italie, en passant par les Philippines, l'Islande, l'Allemagne…
• DNES à Marrakech
Amine Harmach
[email protected]


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.