La terrible blessure de Lionel Messi avant le classico (Vidéo)    Retour du droit à l'importation de 30% sur le blé tendre à partir de 2019    Rabat : Le Conseil de la ville toujours en mode "Stand-by"    Une nouvelle tragédie sur l'autoroute de Casablanca    ESCA invite les professionnels de la comptabilité à un workshop gratuit    Espace : Une expédition scientifique en route vers Mercure    Le Maroc et la Tunisie peinent toujours à dynamiser leurs échanges    Assassinat de Khashoggi : L'aveu complet du Riyad    Les réformes de la justice au Maroc saluées par une commission européenne    Une levée de fonds de 500M$ pour Careem    Affaire Khashoggi : L'Arabie saoudite plaide coupable    La Russie se félicite de son bilan d'intervention    4ème Commission de l'ONU : Une victoire diplomatique certaine pour le Maroc    Le Roi Mohammed VI charge Akhannouch d'élaborer une stratégie de développement agricole    L'ONCF dément les rumeurs de piratage    Comment sortir de la malédiction de l'Oukaimeden!    Un Monde Fou    Théâtre: Quand les femmes font comme les hommes    Les Lionnes de l'Atlas l'emportent face à l'Algérie    Prix Katara du roman arabe 2018 : deux critiques marocains distingués    Filière équine : Le Plan décennal 2011-2020 de la Sorec tient ses promesses    L'Organisation des Etats de la Caraïbe orientale se dote d'une ambassade à Rabat    Le Maroc refuse de jouer au gendarme de l'Europe    Désillisions    Liga : Barça et Real guettés par la crise    Arrestation d'une femme soupçonnée de port illégal d'un uniforme de police    Premier League : Une manche show    Bundesliga : Le Bayern en opération sauvetage    Hicham El Mansour ou "la vue fauviste la plus parfaite jamais réalisée pour Tanger"    Le Salon maghrébin du livre à Oujda, une ambitieuse contribution à la consécration de la coopération culturelle    Faiçal Ben primé au Festival international du film de Delhi    Bouillon de culture    Fouad Laroui présente à Paris son nouveau livre «Dieu, les mathématiques, la folie»    Brexit : La question irlandaise peut faire échouer l'accord, souligne Michel Barnier    Khashoggi : Des employés du consulat témoignent, une crise en vue entre Ryad et ses alliés    Ouverture mercredi du pont géant reliant Hong Kong à la Chine continentale    La réforme des soins de santé primaires va bon train    Man City-Messi. "La pulga" fidèle au FCB à tout prix    Les députés du PPS demandent une réunion d'urgence    Arrestation de deux individus impliqués dans une affaire de viol ayant entraîné la mort, détails !    Sahara marocain: Le processus politique conforté sur la voie onusienne    Mobilisation des terres collectives. La mise en œuvre pour 2019    Le PIB agricole a grimpé de 60% en 10 ans    Plus de 15 millions de cartes bancaires en circulation    L'Institut français d'Oujda déménage    Divers    Au moins 18 morts dans une fusillade en Crimée    Mieux vaut pousser tôt au premier accouchement    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Hommage à la grande chanteuse Zohra El Fassia

La cité des alizés accueillera du 29 octobre au 1er novembre la 6ème édition du Festival des Andalousies Atlantiques. Cette édition sera marquée par un hommage à la chanteuse Zohra El Fassia et Hajja Ghita El Oufir.
Chant, flamenco, musique gharnatie et musique arabo-andalouse seront au rendez-vous à la 6ème édition du Festival des Andalousie Atlantiques qui se tiendra du 29 octobre au 1er novembre à la cité des alizés. Cet événement est organisé par l'association Mogador en partenariat avec la Fondation des trois cultures. «Cette année encore, ce festival hors du commun va prendre l'allure d'un véritable manifeste culturel et artistique, une fête de la mémoire, de la transmission et de l'altérité pour dire d'une seule voix les richesses et la profondeur du Maghreb pluriel», a déclaré André Azoulay, président du Festival des Andalousies Atlantiques d'Essaouira, lors de la conférence de presse tenue, mercredi 7 octobre, à Casablanca. Après l'hommage appuyé en 2008, à Samy El Maghribi, Essaouira va se souvenir et nous faire revivre avec émotion et délices, les pages les plus exceptionnelles du répertoire de la chanteuse disparue Zohra El Fassia, l'une des figures emblématiques et pionnières du malhoun. Elle fait partie de ces artistes qui ont non seulement apporté leur contribution à la culture populaire, mais qui ont également au cours des siècles, composé de nombreuses chansons en arabe dialectal. Cet hommage sera rendu avec les voix de Raymonde El Bedaouia et de Hayet Boukhriss et à travers un film retraçant sa vie et sa carrière. Un autre hommage sera rendu à cette occasion à la première pianiste marocaine douée et membre de l'orchestre national de musique andalouse, Hajja Ghita El Oufir qui vient de nous quitter. Par ailleurs, une palette d'artistes de renom enchanteront la ville d'Essaouira. Le Casablancais Haïm Louk, très influencé par l'artiste Abdessadek Chakara ouvrira le bal de ce festival accompagné de l'orchestre Zyriab d'Oujda. Une exceptionnelle rencontre sur la scène de Bab El Menzeh entre des danseurs Kathak venus de Benares «Inde du Nord» et des grands du flamenco comme Ana la China est également prévue.
Le chant et la danse flamenco seront représentés par la Compagnie Manuel Gutierrez. Le public se délectera des sonorités authentiques de la musique gharnatie avec le groupe algérien Tarab et l'artiste Fouad Didi, qui nous feront voyager à Tlemcen. La musique arabo-andalouse au cœur de ce festival sera représentée par le jeune chanteur tangérois, Abderrahim Moumen. Par ailleurs, seront organisés en marge de ce festival, des forums autour du thème «Identité et de transmission». La ville d' Essaouira accueillera également dans le cadre de cette manifestation une exposition qui s'intitule «Moroccan Memories In Britain », organisée par le Conseil de la communauté marocaine à l'étranger.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.