Agadir: la pollution dégrade encore le littoral    Fati Jamali confirme sa contamination par le nouveau coronavirus    Explosions au Liban: Moulay Hicham et Cheikh El Kettani blessent les Libanais    Oujda: 12 lingots d'or et plus de 2 millions d'euros saisis par la BNPJ    Marché des changes: le dirham quasi-stable face à l'euro    OCP fête son siècle d'existence    Vaccin anti-Covid-19: un institut indien compte produire plus de 100 millions de doses    Ligue des champions : les résultats et le programme des quarts    Relance: Gouvernement, CGEM et GPBM s'engagent    Nouveau modèle de développement: le monde carcéral invité à s'exprimer    Arrivée à Beyrouth de l'aide marocaine médicale et humanitaire    Le tourisme: Une affaire de santé aussi    Rabat constitue son parc à sculpture    Un concours pour révéler les talents arabes du court-métrage    Le classement général de la Botola (mise à jour)    Champions League: le Real s'effondre face à City, Lyon sort la Juve (VIDEOS)    Education Nationale : 2.587 inspecteurs affectés au titre de 2020    Aguerd vers Rennes et En-Neysiri en quart de l'Europa League    Examen de passage pour Gattuso    Dans une lettre adressée au président du Conseil de sécurité des Nations unies, Christoph Heusgen    Le chômage poursuit son envolée au deuxième trimestre sous l'effet du Covid-19    Macron réclame une enquête internationale    La finance participative, un écosystème en perpétuelle évolution    Rachid Yazami : Je n'en reviens toujours pas qu'une telle quantité de nitrate d'ammonium ait été stockée pas loin du centre de Beyrouth    Rentrée scolaire 2020-2021 : Démarrage des cours le 7 septembre    La hausse des cas touchés par le coronavirus perçue différemment    Réunion du Conseil de gouvernement    Dans une lettre adressée au secrétaire général de l'ONU, Antonio Guterres    Berkane s'offre le WAC    Des fresques murales égaient la kasbah de Bni Ammar    Casey Affleck, en père protecteur dans un monde sans femmes dans "Light of My Life"    "Même pas mort", nouveau roman de Youssef Amine El Alamy    Tourisme national : un secteur d'avenir    Une mosquée incendiée dans le sud-ouest de la France (VIDEO)    La MAP lance la version arabe de son magazine mensuel «BAB»    Hit Radio : «Momo Morning Show» reprendra en septembre    Ligue des champions : Huit chocs pour quatre billets pour Lisbonne    Le président Ouattara a reçu un message du roi Mohammed VI    Accord de sponsoring : Le Raja et OLA Energy renforcent leur partenariat    Macron à Beyrouth : la colère des Libanais contre leurs dirigeants (vidéos)    Explosion de Beyrouth : L'aide humanitaire marocaine remise    La terre a tremblé en Algérie    Trump interdit TikTok et WeChat et la Chine crie à la « répression politique »    Le philosophe Bernard Stiegler n'es plus (vidéo)    Le président de la Chambre des représentants reçoit l'ambassadeur de Grande-Bretagne à Rabat    Liban: Envoi d'une aide médicale et humanitaire d'urgence sur hautes instructions Royales    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tuant un Espagnol à Ksar El Kebir, un malfrat est arrêté à El Jadida
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 10 - 2011

Trois malfrats ont assassiné un ressortissant espagnol à Ksar El Kébir et lui ont subtilisé son argent et sa voiture, avec laquelle, ils comptaient commettre d'autres crimes. Mais, l'un des trois est tombé entre les mains du commandant de la compagnie de la gendarmerie royale à El Jadida.
Ce qui est arrivé, dernièrement, au commandant de la compagnie de la gendarmerie royale à El Jadida est digne d'un film hollywoodien. En fin de son congé annuel qu'il a passé chez lui à Casablanca, il emprunte, la nuit de ce deuxième jeudi du mois de septembre, le chemin de retour vers la capitale de la région des Doukkala. Sur l'autoroute, il conduit calmement sa Renault Mégane. Aucune personne ne l'accompagne. Après avoir franchi cinquante kilomètres de la capitale économique, il arrive à Bir Jdid. Quelques kilomètres après, il remarque sur son rétroviseur qu'une Audi A 4 le suit. Le chauffeur de cette dernière lui fait signe de s'arrêter. L'intuition et le sixième sens du commandant s'éveillent. L'Audi A 4 ne cesse de le suivre. En fait, il sent un danger le guettant et il accélère. Une course poursuite s'engage. Le commandant tente de les attirer dans un piège. Il remarque qu'ils sont trois personnes. Tout d'un coup, l'automobiliste qui conduit l'Audi A 4 abandonne la poursuite. Pourquoi? Il a repéré une autre voiture de luxe et décide de la poursuivre. Malheureusement il échoue et abandonne, car cette voiture semble plus rapide que la sienne et il reprend la traque de la voiture du commandant. Ce dernier compose les numéros de téléphone des postes de gendarmerie les plus proches, des barrages de surveillance installés entre Bir Jdid et Azemmour, ainsi que des motards au niveau de la station de péage à l'entrée de la ville d'El Jadida. Il les avise qu'il est poursuivi par une Audi 4 afin qu'ils bouclent toutes les issues barrant le passage des trois malfrats. Tout d'un coup, l'Audi change de direction et quitte l'autoroute. Le conducteur semble avoir pris conscience qu'ils sont incapables de passer par la station de péage puisque il y a des barrages de motards tout le temps. Le commandant continue son chemin et arrive à la station de péage. Il se concerte avec les motards de la gendarmerie royale. Quelques éléments le suivent pour leur indiquer le chemin emprunté par l'Audi A 4. Arrivés au barrage de gendarmes, ils apprennent que l'Audi A4 vient juste de passer. Aussitôt, ils l'a poursuivent. Quelques minutes plus tard, ils la remarquent garée près d'une station d'essence. Les trois personnes qui étaient à bord sont attablés dans un café pour prendre leur dîner. Le commandant appelle du renfort. D'autres éléments de la gendarmerie royale le rejoignent. Sentant la présence des gendarmes, les malfrats s'enfuient. La nuit et l'épais brouillard aidant, les malfaiteurs empruntent le chemin d'une forêt. Mais, les gendarmes continuent leur persécution. Ils arrivent à arrêter l'un d'eux. Les deux autres malfrats disparaissent dans les champs. Les éléments de la gendarmerie royale chapeautés par le commandant de la compagnie d'El Jadida emmènent le jeune homme au poste et le soumettent à un interrogatoire. Il avoue que la voiture appartient à un ressortissant espagnol qu'ils avaient tué deux jours plus tôt, le mardi 6 septembre, à Ksar El Kébir et l'ont délesté de tout. Ils avaient l'intention de commettre d'autres crimes en utilisant sa voiture. Le malfrat a été traduit devant la justice. Ses complices sont activement recherchés.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.