Jury au festival international du film, Asma Graumiche va faire rayonner le Maroc au Caire    L'ECI Al Baida annule l'appel d'offre pour l'acquisition de nouveaux bus à Casablanca    Forum des ministres de la culture à Paris    Les Maldives réitèrent leur soutien total à la marocanité du Sahara    Vidéo: Jamal Sellami, le nouveau coach du RAJA, liste les priorités    Special Olympics Morocco : 160 jeunes participants éduqués par le sport    AGO Wydad AC. Consolidation de la solidité financière    Vidéo : L'école marocaine vue par The Tberguig !    Dans son nouveau clip : Xena Aouita illustre dans «Metamorph» la transformation humaine    Casablanca : Vernissage de l'exposition « autremême » d'Abdelkébir Rabi'    Energy Globe Award : Une association marocaine s'illustre    Kamal Hachkar rend hommage à Neta Elkayam    Médicaments contre l'hépatite C : L'ALCS appelle la tutelle à lancer d'urgence un nouvel appel d'offres    Protection des données à caractère personnel : Les reco' des Centraliens    Chili. 30 ans après, la Constitution de Pinochet va être révisée    Espèces menacées d'extinction. Saisie de 1.680 chardonnerets à Oujda    La Bolivie après le départ d'Evo Morales…    Eliminatoires de la CAN 2021 / Maroc-Mauritanie : Premier véritable test pour Halilhodzic    Mondiaux de para-athlétisme à Dubaï : Cinq médailles pour le Maroc, dont une en or    Le PPS condamne l'agression sioniste contre la Palestine    Washington et les Européens étalent leurs divisions sur les jihadistes détenus en Syrie    L'ANAM prend des initiatives pour le remboursement des actes de prévention contre le diabète    Rêves brisés    Etats-Unis: Fusillade dans la cour du lycée, deux élèves tués et trois blessés    Cliniques privées L'ANCP assume le «noir    Liban : accord pour nommer Mohammad Safadi premier ministre    Maroc-Nigeria. Des échanges commerciaux encore faibles    Karima Benyaich : le Maroc est le plus attractif pour l'investissement en Afrique    Trophées Lalla Hasnaa du littoral durable 2019 : 24 projets récompensés    MEDays 2019 : L'Afrique face aux défis de la ZLECA    Edito : Incontournable    Libre opinion : Yahia Jabrane a craché en direction de l'arbitre    Data Protect signe un protocole de partenariat avec Trans-Sahara IT    Tsitsipas en demie, Nadal toujours en vie au Masters de Londres    La Russie aménage une base militaire dans le nord-est syrien    Le rôle de l'institution législative dans l'exception d'inconstitutionnalité des lois débattu à Rabat    Coopération maroco-libyenne dans le domaine législatif    Lors d'une journée d'étude organisée à la Chambre des conseillers, Mohamed Benabdelkader : Mettre l'arsenal juridique au diapason de l'évolution de la société    Insolite : Arrêtée avec 2 kilos d'or dans ses chaussures    Appel à l'élaboration d'une feuille de route nationale pour promouvoir des alternatives au placement institutionnel des enfants    Prochaine ouverture à Laâyoune d'un consulat général des Iles Comores    Une banque publique peut-elle aider les plus pauvres?    Abdellatif Jouahri : La digitalisation des services, l'ubérisation de l'économie, et les multiples risques de la cybercriminalité posent des défis d'une complexité sans précédent en matière de régulation    Wenger nommé directeur du développement du football mondial    Suspension de Bernardo Silva    La philosophie n'est pas une réflexion aride réservée à des élites intellectuelles    Les films à voir absolument une fois dans sa vie    Rialto se revêtit de sa parure nuptiale!    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Tuant un Espagnol à Ksar El Kebir, un malfrat est arrêté à El Jadida
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 03 - 10 - 2011

Trois malfrats ont assassiné un ressortissant espagnol à Ksar El Kébir et lui ont subtilisé son argent et sa voiture, avec laquelle, ils comptaient commettre d'autres crimes. Mais, l'un des trois est tombé entre les mains du commandant de la compagnie de la gendarmerie royale à El Jadida.
Ce qui est arrivé, dernièrement, au commandant de la compagnie de la gendarmerie royale à El Jadida est digne d'un film hollywoodien. En fin de son congé annuel qu'il a passé chez lui à Casablanca, il emprunte, la nuit de ce deuxième jeudi du mois de septembre, le chemin de retour vers la capitale de la région des Doukkala. Sur l'autoroute, il conduit calmement sa Renault Mégane. Aucune personne ne l'accompagne. Après avoir franchi cinquante kilomètres de la capitale économique, il arrive à Bir Jdid. Quelques kilomètres après, il remarque sur son rétroviseur qu'une Audi A 4 le suit. Le chauffeur de cette dernière lui fait signe de s'arrêter. L'intuition et le sixième sens du commandant s'éveillent. L'Audi A 4 ne cesse de le suivre. En fait, il sent un danger le guettant et il accélère. Une course poursuite s'engage. Le commandant tente de les attirer dans un piège. Il remarque qu'ils sont trois personnes. Tout d'un coup, l'automobiliste qui conduit l'Audi A 4 abandonne la poursuite. Pourquoi? Il a repéré une autre voiture de luxe et décide de la poursuivre. Malheureusement il échoue et abandonne, car cette voiture semble plus rapide que la sienne et il reprend la traque de la voiture du commandant. Ce dernier compose les numéros de téléphone des postes de gendarmerie les plus proches, des barrages de surveillance installés entre Bir Jdid et Azemmour, ainsi que des motards au niveau de la station de péage à l'entrée de la ville d'El Jadida. Il les avise qu'il est poursuivi par une Audi 4 afin qu'ils bouclent toutes les issues barrant le passage des trois malfrats. Tout d'un coup, l'Audi change de direction et quitte l'autoroute. Le conducteur semble avoir pris conscience qu'ils sont incapables de passer par la station de péage puisque il y a des barrages de motards tout le temps. Le commandant continue son chemin et arrive à la station de péage. Il se concerte avec les motards de la gendarmerie royale. Quelques éléments le suivent pour leur indiquer le chemin emprunté par l'Audi A 4. Arrivés au barrage de gendarmes, ils apprennent que l'Audi A4 vient juste de passer. Aussitôt, ils l'a poursuivent. Quelques minutes plus tard, ils la remarquent garée près d'une station d'essence. Les trois personnes qui étaient à bord sont attablés dans un café pour prendre leur dîner. Le commandant appelle du renfort. D'autres éléments de la gendarmerie royale le rejoignent. Sentant la présence des gendarmes, les malfrats s'enfuient. La nuit et l'épais brouillard aidant, les malfaiteurs empruntent le chemin d'une forêt. Mais, les gendarmes continuent leur persécution. Ils arrivent à arrêter l'un d'eux. Les deux autres malfrats disparaissent dans les champs. Les éléments de la gendarmerie royale chapeautés par le commandant de la compagnie d'El Jadida emmènent le jeune homme au poste et le soumettent à un interrogatoire. Il avoue que la voiture appartient à un ressortissant espagnol qu'ils avaient tué deux jours plus tôt, le mardi 6 septembre, à Ksar El Kébir et l'ont délesté de tout. Ils avaient l'intention de commettre d'autres crimes en utilisant sa voiture. Le malfrat a été traduit devant la justice. Ses complices sont activement recherchés.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.