Compteur coronavirus : 1.240 nouveaux cas confirmés et 1.361 guérisons en 24H    Cosumar accompagnera 10 auto-entrepreneurs    Un nouveau partenaire de Bank Of Africa en Chine    À Tamernoute (province d'Azilal) : Un enfant sauve tout un douar    CMC : financement externe "maitrisé et soutenable"    « Un maire de ville doit être un très bon gestionnaire »    Sahara : Le Gabon réaffirme son appui à l'Initiative marocaine d'autonomie    Maire : Un «boulot» bien payé    Technologie digitale intelligente: FRDISI et ONEE créent un centre à Casablanca    Proximité culturelle et sportive    Tourisme: Abdellatif Kabbaj élu personnalité de l'année    Une entreprise américaine investit dans le projet du développement du premier robot humanoïde marocain    Nador : Enquête judiciaire pour identifier les impliqués dans une tentative de trafic de 2.380 kg de Chira    Grandes villes : À quoi servent les maires ?    Vaccins anti-Covid-19 : Guterres crie sa grande déception    Mondial Handball : Ce soir à 18h00, le Maroc face au Portugal sans se faire des illusions !    ONU : la hausse des migrations internationales a ralenti de 27% en raison de la COVID-19    Le Président américain accorde la Légion du mérite des Etats-Unis au Roi Mohammed VI    Le Bahreïn réitère son soutien au Maroc dans la défense de sa souveraineté et son intégrité territoriale    CHAN 2021 : Ce soir, Cameroun/Zimbabwe en ouverture à 18 heures    CHAN : Cameroun 2020 ou Cameroun 2021 ?    Omar Hilale : la coexistence entre musulmans et juifs est ancrée dans l'ADN des marocains    "Atlantide KM 130 " Rencontre entre l' artiste photographe Imane Djamil et la ville de Tarfaya    SM Le Roi Mohammed VI décoré de la "Legion of Merit, Degree Chief Commander"    Trump décoré du Wissam El Mohammadi    Mohamed Benabdelkader. Forte présence féminine aux postes de responsabilité dans l' administration judiciaire    Vaccination anti-covid : Biden dévoile le successeur de Moncef Slaoui    Le Cameroun est prêt    L'équipe du Maroc rate son entrée face à l'Algérie    Laporta, Font et Freixa déclarés candidats officiels à la présidence du Barça    Biden dévoile un plan de relance de 1.900 milliards de dollars    L'immunité collective contre la Covid-19 pourrait être atteinte début mai    Saad Dine El Otmani : Le Maroc a réalisé des acquis stratégiques dans ses provinces du Sud    Lady Gaga et Jennifer Lopez chanteront à la cérémonie d'investiture de Biden    Un dessin de Tintin adjugé au prix record de 3,2 millions d' euros    Evolution du coronavirus au Maroc : 1291 nouveaux cas, 457.625 au total, vendredi 15 janvier 2021 à 18 heures    Initiative marocaine d'Autonomie: Un fort soutien formulé lors de la conférence ministérielle    L'aubaine du Brexit pour l'Europe et les USA    Visite du ministre chinois des Affaires étrangères : la Chine accorde une grande importance à l'Afrique    Jeux video. « 3ich l'game », saison 2    Les équipes à suivre de très près    Sénat américain. Les émeutiers voulaient « capturer et assassiner des élus »    Yasmina Benabdellah : «J'intègre toujours la touche marocaine dans mes projets»    Normalisation? Il n'y a jamais eu vraiment de rupture    Maroc-USA : signature d'un mémorandum d'entente pour protéger les biens culturels marocains contre le trafic illicite    Un recueil de Zajal qui promeut la culture de l'égalité des sexes    2020 : Une présence de taille de la question amazighe malgré la pandémie    Bientôt un musée à Laayoune    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





La saison agricole sera-t-elle compromise ?
Publié dans Barlamane le 21 - 01 - 2020

L'agriculture au Maroc est confrontée à plusieurs problèmes. Les aléas climatiques et le déficit pluviométrique récurrent font craindre les agriculteurs une mauvaise campagne agricole.
Le Maroc vient de connaître un épisode pluvieux. Ces précipitations ont suscité un engouement dans les milieux agricoles. Aujourd'hui, tout le monde se demande si ces précipitations permettront de sauver la campagne agricole.
L'espoir est toujours de mise d'après l'édition du jour des inspirations économiques. « Nous comptons sur les pluies de février-avril qui détermineront la situation de l'actuelle campagne ainsi que les paramètres de la pluviométrie », déclare Mohamed Alamouri, Président de la Confédération marocaine de l'agriculture et du développement durable (COMADER).
Il est ainsi encore prématuré de qualifier la situation de l'actuelle campagne agricole puisque la production céréalière réalisée essentiellement en zones bour est sujette encore aux conditions de la pluviométrie alors que les autres cultures, notamment l'arboriculture, le maraîchage, l'olivier et bien d'autres sont plantés en zones irriguées, explique le Président de la Confédération marocaine de l'agriculture et du développement durable.
S'agissant de l'impact de la pluviométrie sur le potentiel de production des trois céréales semées, notamment le blé tendre, le blé dur et l'orge en plus des légumineuses et fourrages, la dernière revue mensuelle de la conjoncture économique, monétaire et financière de Bank Al-Maghrib (BAM) pour le mois de janvier fait savoir que le déficit pluviométrique arrêté au 31 décembre a atteint 37,6%, soit 124,5 mm en 2019-2020 contre 199,5 en 2018-2020.
A noter que le taux de remplissage des barrages à usage agricole est fixé selon la même revue à 47,6% contre 60,2% un an auparavant. Ainsi, le déficit de la pluviométrie a aggravé le taux de remplissage des barrages qui reste relatif en fonction des régions. Sur ce point, la région agricole la plus touchée est le Souss-Massa qui assure plus de 84% et 65% des exportations de primeurs et d'agrumes au niveau national. Actuellement, le taux de remplissage est de 24,26% dans les barrages de la région Souss-Massa contre 41,98% durant la même période de l'année 2019. Néanmoins, c'est le barrage Youssef Ben Tachfin qui irrigue la plaine de Chtouka qui représente le déficit le plus chronique à hauteur de 13,85%.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.