Najlae Benmbarek: directrice de la diplomatie publique    Le Maroc plaide pour «un système multilatéral renouvelé et plus équitable»    Suivez le LIVE de l'émission « Ach Waq3 » de MFM Radio    La semaine mondiale de l'entrepreneuriat en sa 2è édition    CFG Bank : La masse bénéficiaire ajustée des principales sociétés devrait baisser de 18,3% en 2020.    AWB. Issam Maghnouj : « La relation banque-client a changé »    Chili: La troisième mort de Pinochet    Hier, l'avenir était meilleur !    Coronavirus : plus de 624.000 arrestations pour non-port du masque au Maroc    Khalid Ait Taleb : « Le taux d'occupation des lits dans les services de réanimation est passé de 5% au début de la pandémie à 31,3% aujourd'hui »    Une haute délégation visite les laboratoires de recherche de la Fondation MAScIR    Après des semaines d'assouplissement, Tanger de nouveau en alerte    Taroudant/Covid-19 : Nouvelles mesures préventives contre la pandémie    La vie est belle dans les yeux d'un homme qui aime le cinéma    Kifal auto : La startup qui roule pour les voitures d'occasion (vidéo)    Affaire des caricatures : Le Conseil Supérieur des Oulémas donne sa position    Le Royaume d'Eswatini ouvre son consulat général à Laâyoune    Caricatures du prophète : Le « Conseil des sages musulmans » veut poursuivre Charlie Hebdo en justice    "La démondialisation", thème de la 9e édition des Dialogues Stratégiques    Conférence : L'Afrique dans la pensée de Feu SM Hassan II sous le feu des projecteurs    Agadir : La crise sanitaire n'arrête pas les investissements d'Aradei Capital    Maroc Telecom, «Top Performer RSE» pour la 7e fois consécutive    Aquaculture Coopération maroco-espagnole pour lancer des projets au niveau du littoral nord    Casablanca : Deux balles de sommation tirées pour neutraliser deux récidivistes    Ce qu'était le tourisme avant la crise Covid    « La Maroc artistique » vu par Bank Al-Maghrib    Vaccin anti-covid: les dernières révélations de Khalid Ait Taleb    Arménie et Azerbaïdjan s'engagent à nouveau sur une trêve à Washington    Lee Kun-hee, l'ermite de l'empire Samsung    Orpheline de Ronaldo, la Juve concède un nouveau nul    Le Festival Nipponia 'Ki, un pont culturel entre le Maroc et le Japon    Evolution du Coronavirus au Maroc : 2264 nouveaux cas, 199.745 au total, lundi 26 octobre à 18 heures    Coupe de la CAF: Le Souverain félicite la Renaissance de Berkane    Cinéma. Le Festival Al Gouna rend hommage à said Tahgmaoui    Mehdi Qotbi : « De nouveaux musées ouvriront prochainement »    Les folies d'Erdogan    Maroc-Egypte: le suspense continue    La CAF et l'ICSS signent un accord de coopération    Stigmatisation de l'Islam en France : La riposte s'organise    Marrakech accueille l'emblématique peinture, la Joconde    Réédition du roman «Le dernier combat du captain Ni'mat» de Mohamed Leftah    Imane Robelin couronnée par «Les Lorientales 2020»    Pas de processus politique avec les provocateurs, les gangs ou les bandits    Testé positif au Covid-19, Ronaldinho donne de ses nouvelles    Transfert : Hicham Al Aroui débarque à l'OCS    Volleyball : Bouchra Hajij élue présidente de la Confédération africaine    La RSB renaît de ses cendres    Caricatures du Prophète : le Maroc réagit « vigoureusement »    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le rythme de progression de la masse monétaire poursuit son accélération
Publié dans Barlamane le 22 - 09 - 2020

A fin juillet 2020, l'évolution haussière de la masse monétaire (M3) s'est atténuée, enregistrant un accroissement, en glissement mensuel, de 0,4% à 1.441,4 milliards de dirhams après une augmentation de 1,8% à fin juin 2020 et de 1,4% à fin mai 2020.
Cette évolution incorpore, particulièrement, la hausse des crédits au secteur non financier et des créances nettes sur l'administration centrale, alors que les avoirs officiels de réserve (AOR) ont quasiment stagné.
En glissement annuel, le rythme de progression de la masse monétaire a poursuivi son accélération, quoiqu'en atténuation, se situant à +7,6% après +7,5% à fin juin 2020 et +4,7% à fin juillet 2019. L'amélioration enregistrée comparativement à l'année précédente recouvre, particulièrement, l'amélioration du rythme de croissance des créances nettes sur l'administration centrale, des avoirs officiels de réserve et des crédits bancaires.
Les créances nettes des institutions de dépôt sur l'administration centrale (AC) ont augmenté par rapport au mois précédent de 0,9% pour atteindre 247,1 milliards de dirhams à fin juillet 2020, après une hausse de 2,7% à fin juin 2020 et de 10,2% à fin mai 2020. En glissement annuel, le rythme de progression de ces créances a poursuivi son accélération, s'établissant à +23,2% après +21,7% à fin juin 2020 et +14,1% l'année précédente. L'évolution enregistrée par rapport à l'année précédente est en relation avec l'accélération des recours du Trésor aux Autres Institutions de Dépôts (AID), enregistrant une hausse de 23,9% après une augmentation de 14% à fin juillet 2019.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.