Au menu du Conseil de gouvernement prévu mardi prochain    La directrice du FMI a félicité le Maroc    Anouar Aït El Hadj : "Et l'équipe nationale, on verra dans sept matchs"    113e vendredi du Hirak : cinq nouvelles arrestations à Alger    Coupe d'Angleterre: Ziyech envoie Chelsea en finale ! (VIDEO)    JO de Tokyo: tirage au sort des tournois de football le 21 avril (FIFA)    La famille royale britannique rend un ultime hommage au prince Philip, époux de la reine Elizabeth II    Regards vers le futur: L'institut CDG fait le bilan de 2020 (VIDEO)    Bundesliga: Le Bayern bat Wolfsburg (3-2)    Taounate: Trois morts suite à une agression perpétrée par un individu souffrant de troubles mentaux    SCRT : hausse du déficit budgétaire à fin mars    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 17 avril 2021 à 16H00    Covid-19/FORPEL : Première réunion de la commission spéciale pour le recouvrement de la pandémie    Un énième préparatif pour le sommet Rabat-Madrid    Botola Pro : Le Raja et la RSB assurent l'essentiel    Les 10 Lions de l'Atlas les plus chers d'Europe    Marrakech: un frère et une sœur placés en garde à vue    Prières des Tarawih: plusieurs personnes interpellées à El Jadida    Pêche: Un début d'année marqué par la hausse de la valeur des produits    Maroc: Secousse tellurique de 4,3 degrés dans la province de Driouch    Naufrage d'une embarcation de migrants subsahariens au large de la Tunisie : 41 morts, 3 secourus    MAT-RCA (2-3) : Les Rajaouis roulent au super, les Tétouanais à l'ordinaire !    Le nombre de nouveaux cas hebdomadaires dans le monde a doublé les deux derniers mois    Souad Jamaï "Le Serment du dernier messager" : Un conte du futur pour comprendre le présent    Culture : Lahcen Zinoun signe à Casablanca son autobiographie "Le rêve interdit"    « Marjane solidaire », une opération signée Marjane Holding en association avec la Banque Alimentaire.    FC Barcelone-Athletic Bilbao: à quelle heure et sur quelles chaînes ? (Coupe du roi)    L'ADII lance son plan stratégique 2020-2023    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    La Bourse de Casablanca en hausse du 12 au 16 avril    Maroc: les enfants seront-ils vaccinés contre le Covid?    Conso. Ramadan: Voilà à quoi il faut faire attention    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    Dar Bouazza : découvrez Vert Marine 3 (VIDEO)    Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires destinées aux forces armées et au peuple libanais    Maroc/Météo : Temps stable à passagèrement nuageux ce samedi 17 avril    Miloudi Moukharik: L'UMT va participer activement au chantier de la généralisation de la protection sociale (vidéo)    Affaire Omar Radi : les autorités marocaines déplorent que des ONG tentent d'influencer le cours de la justice    PDES, ONG Suisse : La généralisation de la protection sociale, une consécration de la dimension du développement humain    Indianapolis: l'auteur de la fusillade identifié    La résolution de la crise du barrage de la Renaissance permettra de renforcer l'intégration économique régionale    Qui est Frank Grillo, le nouveau monsieur muscles de Hollywood ?    Nucléaire : l'Iran a commencé à produire de l'uranium à 60 %    Ramadan 2021 : 2M s'accapare 45% de l'audience télévisuelle en prime time    Piratage : Londres "gravement préoccupé" par des "activités malveillantes" de la Russie    Les radios historiques de Fès et Tanger désormais en 24/24    L'Académie du Royaume du Maroc publie « Tebraâ », un recueil qui célèbre la poésie féminine Hassanie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara : la neutralité passive de l'Europe dessert la stabilité et l'intégration régionales, selon un média italien
Publié dans Barlamane le 28 - 02 - 2021

La neutralité passive de l'Europe dans le dossier du Sahara marocain ne sert par la stabilité et l'intégration régionales, a souligné la revue italienne d'analyse de la politique internationale, InsideOver.
Pour Rabat, après la décision des États-Unis de reconnaitre la souveraineté du Maroc sur son Sahara, "une démarche similaire devrait naturellement suivre de la part de l'Europe", écrit InsideOver, notant qu'à ce sujet, "la communauté internationale s'oriente désormais vers une solution conforme au plan d'autonomie présenté par le Maroc en 2007".
Pour la revue italienne, "les pays européens maintiennent officiellement une position de neutralité, considérée par Rabat comme passive, c'est-à-dire qu'elle ne contribue pas à la solution définitive du différend mais, au contraire, fait perdurer le statu quo qui nuit à la stabilité et à l'intégration régionales".
InsideOver s'attarde dans ce contexte sur la portée de la décision des États Unis qui a marqué un "tournant" en reconnaissent la souveraineté pleine et entière du Maroc sur l'ensemble du territoire du Sahara, tout en réaffirmant leur soutien à la proposition sérieuse, crédible et réaliste d'autonomie proposée par le Maroc comme seule base pour une solution juste et durable à ce différend régional.
Les États-Unis ont donné un statut officiel à leur position sur la question du Sahara, précise le journal, rappelant que depuis que Rabat a présenté la proposition d'autonomie en 2007, Washington a toujours soutenu l'idée d'accorder la souveraineté au Maroc sur le Sahara, "d'où le tournant, auquel le nouveau président Joe Biden, entré en fonction le 20 janvier, ne semble pas être opposé".
À travers cette décision, les États-Unis espèrent hâter le processus de règlement de ce dossier de longue date, fait observer la revue.
Après la décision de Washington, la position de Bruxelles se fait attendret, relève la publication, rappelant que, dans une récente interview sur la question relative à la nouvelle position des États-Unis, le ministre des affaires étrangères, de la coopération africaine et des Marocains résidant à l'étranger, Nasser Bourita, a invité l'UE à s'inscrire dans cette nouvelle dynamique internationale.
La revue souligne que, pour le Maroc, le tournant américain de décembre est une évolution naturelle de la position des États-Unis qui, depuis 2007, considèrent l'initiative marocaine d'autonomie comme une base sérieuse et réaliste pour trouver une solution définitive au différend régional, en ce sens que la position de Washington a exprimé la «tendance au niveau de la communauté internationale» visant à soutenir la proposition d'autonomie.
InsideOver cite M. Bourita qui a souligné qu'«il suffit que l'Europe sorte de sa zone de confort et soutienne cette tendance internationale», étant donné que «le processus a tourné en rond pendant des années» et aujourd'hui, «une orientation émerge et c'est cette orientation-là que l'UE doit épouser également».
La revue souligne, que pour le Maroc, "cette dynamique positive pourrait connaître une nouvelle accélération si le Vieux Continent reconnaît également la souveraineté marocaine sur le Sahara", ce qui va accélérer le processus de règlement définitif de ce différend régional.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.