Edito : Cour promotionnelle    Série ramadanesque – «Café ness, ness» : Les avocats sollicitent la HACA    VIDEO// Aides alimentaires marocaines au Liban : Un don Royal hautement apprécié par les autorités libanaises    VIDEO// Le danseur et chorégraphe belgo-marocain Sidi Larbi Cherkaoui en direct sur Info Soir de 2M    John Bolton : «Joe Biden restera attaché à la reconnaissance par les Etats-Unis de la souveraineté marocaine sur le Sahara»    Football : douze grands clubs européens lancent la «Super League», un projet qui déchaîne les passions    La généralisation de la protection sociale, «une révolution en douceur» (expert indonésien)    Météo Maroc: le temps prévu lundi 19 avril 2021    Afghanistan: Joe Biden siffle la fin de la partie    Patrimoine: Lancement d'un programme de sensibilisation autour des valeurs historiques de Rabat    Youssef En-Nesyri vers un transfert record pour le club du FC Séville    Errachidia : Mise en échec d'une tentative de trafic international de drogue    Déraillement d'un train en Egypte : Au moins 11 morts et près de 100 blessés (nouveau bilan)    Covid-19: Vaccinations, infections, décès...les chiffres officiels de ce dimanche    Covid-19 : la moitié des adultes américains a reçu au moins une dose d'un vaccin    Le Raja s'offre le MAT, le HUSA s'incline face à la RSB    La conjoncture et l'enjeu    El Otmani: une «illustration des contours de la politique sociale de SM le Roi»    Kafala: Le procureur général appelle à une intervention positive    Création d'un institut de formation professionnelle    Le journal égyptien «Al Ahram» met en lumière sur les traditions du Ramadan au Maroc    Le FMI félicite le Maroc    Chelsea et Tuchel en finale grâce à Ziyech!    Santé : le Maroc va ouvrir ses portes aux médecins étrangers    Le livre. Demain l'âge d'or de Jacque Heitz (suite)    Ancienne médina de Rabat: Une offre abondante et diversifiée pour le Ramadan    Phosphates : un think tank américain appelle à l'annulation des droits d'importations imposés au Maroc    Les dates des premières élections fixées    Le match fou du PSG contre Saint-Etienne (VIDEO)    Nucléaire iranien : Des avancées malgré la difficulté des négociations    Maroc : Réunion ce mardi 20 avril du Conseil de gouvernement    Arrivée à Beyrouth du 2ème lot des aides alimentaires marocaines au Liban    Sarah & Ismael: quand la passion guide!    Maroc/Trésor : Déficit budgétaire de 7,3 MMDH à fin mars 2021    Covid-19 : personnes porteuses de maladies chroniques, comment se faire vacciner    Ramadan: Une véritable aubaine pour l'activité commerciale à Souk « Tlat » d'Al Hoceima    Colombie : au moins 14 rebelles et un militaire tués lors de combats    Le profond malaise qui demeure entre la France et l'Algérie s'exaspère    The Legal 500 consacre plusieurs bureaux d'avocats marocains    URGENT ..Foot: la direction du Bayern « désapprouve » l'annonce par Flick de son départ    AMIC : Les levées de fonds pourraient atteindre 2,9 MMDH en 2021    Finale de la Coupe du Roi : Le Real félicite le Barça après son 31ème sacre    OCS-RCOZ (2-1) : Les Messfiouis maîtres chez eux !    Casablanca: le musée "Docteur Leila Mezian Benjelloun", prêt ''dans un peu plus de deux ans''    Culture : Le Programme des éliminatoires de la 2è édition de la Ligue Nationale d'Improvisation Théâtrale Nojoum    Rencontre: Exploratrice, conteuse...    Ramadan: Driss Roukh critiqué à cause de Mouna Fettou et Dounia Boutazout (PHOTO)    Don Royal: Arrivée à Beyrouth du premier lot des aides alimentaires pour le Liban    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Russie : l'opposant Navalny transféré dans un camp à 200 km de Moscou
Publié dans Barlamane le 28 - 02 - 2021

Le principal opposant au Kremlin, Alexeï Navalny, est arrivé dans une région à 200 kilomètres à l'est de Moscou pour être transféré dans une colonie pénitentiaire afin d'y purger une peine de deux ans et demi de prison, qu'il juge politique.
Alexeï Navalny est visé par de multiples procédures judiciaires depuis son retour en Russie en janvier de cinq mois de convalescence en Allemagne suite à un empoisonnement, dont il accuse le président Vladimir Poutine et les services secrets d'être responsables.
Le sort d'Alexeï Navalny était inconnu depuis son départ jeudi du centre de détention moscovite où il était incarcéré depuis son arrestation. Les services pénitentiaires n'ont toujours pas donné d'informations officielles précises sur l'endroit où il se trouve.
«Alexeï Navalny est arrivé dans un établissement des services pénitentiaires russes de la région de Vladimir pour effectuer sa peine», a indiqué pour sa part dans un communiqué la commission publique de Moscou (ONK) de surveillance des lieux de détention.
Le secrétaire général de l'ONK, Alexeï Melnikov, a précisé à l'agence de presse russe Interfax que M. Navalny serait d'abord placé en quarantaine avant d'être transféré vers l'une des colonies pénitentiaires de la région.
Selon des sources interrogées par les agences TASS et Ria Novosti, l'opposant sera transféré dans la colonie pénitentiaire numéro 2 située dans la petite ville de Pokrov, dans la région de Vladimir, en Russie européenne.
Selon les médias, cette colonie est de type «régime normal», c'est-à-dire que les conditions de détention y sont moins sévères, et accueille environ 800 prisonniers.
«Système sadique»
L'un des proches collaborateurs de M. Navalny, Léonid Volkov, a relevé sur Twitter qu'il n'y a toujours pas de «confirmation officielle» des services pénitentiaires du sort de l'opposant et que ses proches et avocats n'ont été informés de rien, comme c'est souvent le cas en Russie lors du transfert d'un prisonnier vers une colonie.
Le service pénitentiaire russe est un système sadique, complètement pourri qui ne peut pas être réformé, car ce système ne sait pas du tout fonctionner selon la loi, mais sait seulement comment battre et se moquer des gens.
Léonid Volkov, collaborateur d'Alexeï Navalny, sur Twitter
«Nous exigeons des informations officielles sur la localisation de Navalny et l'admission d'avocats auprès de lui», a poursuivi l'homme réfugié à l'étranger.
Héritage du goulag de l'époque soviétique, les colonies pénitentiaires russes ont très mauvaise réputation, entre accusations de mauvais traitements, de conditions insalubres ou même de tortures généralisées.
La plupart des peines d'emprisonnement en Russie sont effectuées dans ces camps situés parfois loin de tout et où le travail des détenus, habituellement dans des ateliers de couture ou de fabrication de meubles, est souvent obligatoire.
Vendredi, le patron des services pénitentiaires russes, Alexandre Kalachnikov, avait assuré que M. Navalny «a été transféré à l'endroit où il est censé se trouver par décision du tribunal» et qu'il ne pèse sur le principal opposant du pays «aucune menace à sa vie ou sa santé».
L'opposant «effectuera sa sentence dans des conditions absolument normales», a-t-il précisé, assurant que «M. Navalny, s'il le souhaite, prendra part à des activités de production».
Une source interrogée par l'agence TASS a affirmé dimanche que M. Navalny «peut travailler comme machiniste ou coudre des masques après avoir terminé sa formation, ou devenir bibliothécaire ou encore cuisinier».
La justice russe a confirmé la semaine dernière la condamnation du militant anticorruption de 44 ans dans une affaire de fraude datant de 2014 que l'intéressé, et de nombreuses capitales occidentales et ONG, dénoncent comme politique.
Son arrestation le 17 janvier a provoqué en Russie d'importantes manifestations, auxquelles les autorités ont répondu par plus de 11 000 arrestations, suivies généralement d'amendes et de courtes peines de prison.
Alexeï Navalny a par ailleurs été condamné à une amende pour «diffamation» et plusieurs autres affaires judiciaires l'attendent, notamment une enquête pour escroquerie, passible de dix ans de prison.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.