La Palestine souhaite bénéficier de l'expérience marocaine dans le domaine de la promotion de l'emploi    Sahraouis séquestrés en Algérie: Les parlementaires marocains saisissent leurs homologues européens    Bourse de Casablanca: Clôture en hausse    Sadiki : Déficit de 2 milliards de m3 des Les retenues des barrages à usage agricole    Le président algérien accueilli en demi-teinte en Turquie    Coronavirus/Maroc : Casablanca et Rabat les plus touchées par de nouveaux cas    Le Maroc annule l'obligation du test PCR pour entrer sur le territoire    Le braqueur d'une agence bancaire à Casablanca arrêté à Marrakech    IRCAM/Chambre des conseillers : Une alliance pour consolider l'institutionnalisation de l'amazigh    A Buffalo, Biden dénonce « le poison » du suprémacisme blanc    Le roi félicite le nouveau président somalien    Après 2 ans d'absence, le festival Jazzablanca fait peau neuve à Anfa Park    Alerte météo: il va faire chaud dans plusieurs villes du Maroc    Aït Taleb: « L'hôpital de Tarfaya sera opérationnel en octobre prochain »    Annulation de la condition du test PCR pour l'entrée au territoire marocain    Dacia Maroc dévoile la Sandero Streetway Artway    Le Maroc annule l'exigence du test PCR pour entrer sur le territoire    L'équipe nationale marocaine B remporte 9 médailles, dont une en or    L'Espagnole Nuria Parrizas Diaz en huitièmes de finale    Toyota affiche un bénéfice record de 36% en 2021    Les Palestiniens attachés à l'espoir légitime d'instaurer un Etat indépendant    Le Hassania d'Agadir et l'Olympic de Safi se neutralisent    Tournée de DYnamic et DJ Snoop au Maroc    Jihane Bougrine chante « Rahat El Bal »    Cinéma d'animation : quels rôles pour les pouvoirs publics ?    Zapatero soutient Pedro Sachez et appuie la position de son pays sur le Sahara marocain    L'hypertension artérielle, une maladie mortelle et silencieuse    Police efficace et citoyenne    Le legs abrahamique au cœur de l'unité et de la modernité de notre société    Réouverture des frontières de Ceuta et Melilla dans la joie après plus de 2 ans de fermeture    Les relations avec le Maroc sont « absolument importantes et stratégiques », affirme Grande-Marlaska    New-York : le Maroc prend part au Forum d'examen des migrations internationales    France : Elisabeth Borne à la tête de Matignon    L'Académie du Maroc lance officiellement sa Chaire des littératures et des arts africains    Marrakech / "Reg'Art Surréel" : Une invitation à réfléchir sur la complexité de la réalité    Rabat : Hommage à feue Haja Hamdaouia le 28 mai, au Théâtre National Mohammed V    Meeting international Mohammed VI: Rendez-vous du gotha mondial de l'athlétisme    Manchester United : Marco Van Basten suggère à Erik Ten Hag de signer Hakim Ziyech    Les recettes touristiques en hausse de 80% à fin mars    Environ 800.000 agriculteurs inscrits à la sécurité sociale (M. Sadiki)    Défense nationale : Nouvelles orientations pour relever les défis du 21ème siècle    Finales de la CAF et de la Ligue des Champions : La Confédération confirme officiellement les dates, les horaires et les stades d'accueil    Fez Smart Factory: Son rôle débattu à l'Université Euromed    Les dirigeants du Raja jettent l'éponge    On connaît (déjà) la date de l'Aïd al-Adha 2022 au Maroc    Justice pénale : Le Maroc à la première vice-présidence de la 31ème session de la CCPCJ    Lions de l'Atlas : Hakim Ziyech aurait refusé de rencontrer Vahid Halilhodzic    Irak: plus de 2 000 personnes hospitalisées à la suite d'une tempête de poussière    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Hirak : plusieurs manifestants arrêtés à Alger seront présentés devant le juge dimanche
Publié dans Barlamane le 27 - 03 - 2021

Des dizaines de manifestants, arrêtés vendredi à Alger lors de la 110e marche du Hirak, seront présentés dimanche devant le juge du tribunal de Sidi M'hamed, a annoncé samedi le Comité National pour la Libération des Détenus (CNLD).
La vague d'arrestation a touché plus de cent manifestants dans d'autres wilayas dont Relizane, Tiaret, Blida et El Bayadh, a précisé le CNLD dans un communiqué publié sur Facebook.
Selon la même source, des figurent du hirak, dont Nabil Bousekkine, Mohamed Tadjadit, Abdenour Aït Saïd, Abou Hafs Elhilali, Abdessamie Youcef, Lamouri Boulamidi sont maintenus en garde à vue au commissariat de Cavaignac depuis leur arrestation durant la marche du vendredi à Alger, et seront présentés dimanche devant le procureur du tribunal de Sidi M'hamed d'Alger.
Il a ajouté que d'autres manifestants personnes relâchées avec convocation durant la nuit sont aussi convoqués à se présenter dimanche à la division criminelle de la police judiciaire (Commissariat de Cavaignac) pour les présenter devant le procureur du tribunal de Sidi M'hamed, à l'instar de Nazim Ferhi et Cheikh Abdelkader Abou Oussama.
Au cours des derniers mois, plusieurs organisations algériennes et internationales ont exprimé leurs inquiétudes quant à la répression du droit à la liberté d'expression dans ce pays maghrébin.
Dans ce sens, Amnesty International a dénoncé une "stratégie délibérée visant à écraser la dissidence par les autorités algériennes" à travers des "arrestations et des poursuites arbitraires" de manifestants pacifiques et de journalistes.
"Les autorités algériennes ont pris pour cible des dizaines de manifestants, journalistes et militants avec des arrestations et des poursuites arbitraires, pour avoir participé à des manifestations pacifiques et exprimé des opinions politiques sur les réseaux sociaux", fustige l'organisation internationale dans un communiqué.
Pour leur part, un grand nombre d'eurodéputés ont interpellé le Haut représentant de l'Union européenne pour les Affaires étrangères et la politique de sécurité, Josep Borrell, sur les intimidations et les abus en tous genres que subissent toujours les activistes du Hirak.
Dans une lettre adressée à M. Borell, ces eurodéputés, toutes tendances politiques confondues, affirment que plusieurs rapports d'ONG, internationales et nationales, "font état d'une répression continue des militants pacifiques" du mouvement populaire.
Selon eux, ces rapports ont dévoilé plusieurs cas de "tortures et d'abus contre les détenus d'opinion".
Les eurodéputés estiment qu'il est "impératif" que ces violences fassent "l'objet d'une enquête indépendante" pour identifier les responsables, rappelant la récente résolution du Parlement européen "sur la détérioration de la situation des droits humains en Algérie" et qui exige le lancement d'investigations sur ces violations répétées du droit à la liberté d'expression au pays.
Parmi ces rapports figure celui du Rassemblement Actions Jeunesse (RAJ), une organisation algérienne de défense des droits de l'Homme, qui a dénoncé le recours du pouvoir en Algérie à "la répression pour tenter d'empêcher les manifestations pacifiques".
Dans un communiqué, le RAJ a dénoncé "le harcèlement sécuritaire et le recours à la répression et l'arrestation de dizaines de manifestants pour tenter d'empêcher les manifestations pacifiques".
Pour sa part, la Ligue algérienne pour la défense des droits de l'homme (LADDH) a fait état de centaines de personnes interpellées dans une vingtaine de wilayas lors de ces manifestations réclamant un "Etat civil et non militaire", "Indépendance" encore une "Algérie libre et démocratique" et dénonçant la torture dont des détenus d'opinion ont affirmé avoir été victimes après leur arrestation par les services de sécurité algériens.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.