Bali : Au moins trois morts et sept blessés dans un séisme    Afghanistan: L'EI revendique l'attentat contre la mosquée de Kandahar    Coupe de la CAF : Ce samedi les FAR et la RSB jouent pour une place au tour additionnel barrage    Classement FIFA : Le Maroc 3ème africain et 29ème mondial dès la semaine prochaine !    L'OCS, section football : M. Anouar Dbira Tlemsani présente sa démission    Prévisions météorologiques de ce samedi    cosumar: Mohammed Fikrat quitte le groupe, Amine Louali nouveau DG et Hicham Belmrah prend la présidence    Sahara: Le Conseil de sécurité fait confiance à Staffan de mistura pour relancer le processus politique    Prix de la culture amazighe 2020: Consécration de Brahim El Mazned    Conseil de gouvernement : Réunion ce samedi    ALD Automotive Maroc fait son bilan et dévoile ses ambitions futures    Couture : maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Allemagne : Restrictions de voyage allégées pour les Marocains    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 15 octobre 2021 à 16H00    La France livre au Maroc un Algérien lié à un attentat dans lequel deux touristes sont morts    Hausse importante des recettes douanières en 2021    Recherche et innovation énergétique: Une marocaine distinguée en Italie    IMME : les professionnels sont optimistes    Armes chimiques dans la guerre du Rif : un parti catalan appelle Madrid à dédommager le Maroc    Cumul des mandats: Nabila Rmili, un cas isolé?    Audrey Azoulay reconduite pour un nouveau mandat à la tête de l'UNESCO    Fathallah Sijilmassi devient le premier directeur général de la commission de l'UA    La police espagnole démantèle un réseau terroriste algérien affilié à Daech    Afghanistan: Des explosions dans une mosquée chiite de Kandahar font au moins 32 morts et 53 blessés    Coronavirus. AstraZeneca met au point un traitement contre le Covid-19    Israël: Le déplacement des ministres de la Défense et de l'Economie au Maroc confirmé    DHJ-JSS au sommet de la 6ème journée    Laâyoune: Inauguration d'un hôpital de campagne anti-Coronavirus    Mohamed Tazi: « Nous espérons drainer 1 milliard de plus de chiffre d'affaires en 2 ans »    Votre e-magazine « Attahadi » du vendredi 15 Octobre 2021    Déconfinement culturel : WeCasablanca réveille son festival    L'Icesco lance à Rabat un laboratoire international de pensée et de littérature    L'Algérie a-t-elle tué ses propres soldats pour un casus belli avec le Maroc ?    Hitachi ABB Power Grids devient Hitachi Energy    L'eurodéputé danois Søren Gade souligne la nécessité de préserver les bonnes relations entre l'UE et le Maroc    Créée par l'association EMA : «Al Yarmouk», une nouvelle école de la deuxième chance à Nouaceur    L'ancien président américain Bill Clinton hospitalisé pour une septicémie    Prévisions météorologiques de ce vendredi    Edito : Feu vert    Fathallah Sijilmassi devient le premier directeur général de la Commission de l'UA    TIBU lance 3 initiatives à fort impact social    Halilhodzic tacle sèchement un journaliste marocain    Leeds, Naples et l'AS Rome sur Mazraoui    «Il faut résister à l'uniformisation de la musique de film»    Festival : le court métrage se dévoile à Kelaâ des Sraghna    «Sur les pas d'Ibnou Arabi» : Exposition de Loubaba Laalej à Dar Chrifa    «Ana Maghribi.a»: Lancement de la 8ème édition    Elim. Mondial 2022: les Lions de l'Atlas montent en puissance    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



ABC Bourse : « Elections au Maroc, vers l'émergence de la nouvelle puissance Africaine ? »
Publié dans Barlamane le 07 - 09 - 2021

ABC bourse s'intéresse aux élections du Maroc qui pourraient propulser l'évolution du pays. Le media en fait une lecture à travers la diplomatie économique du Maroc en direction du continent auquel il appartient : l'Afrique, dans une logique de partenariats sud-sud.
Le media rappelle que 4 ans auparavant, le royaume a réintégré l'Union africaine quittée pendant presque 40 ans. Et ce, « pour redevenir la nation motrice des partenariats sud-sud. Une vocation exprimée d'ailleurs noir sur blanc dans le préambule de la Constitution marocaine de 2011 ».
Le Maroc est à l'heure actuelle « le deuxième investisseur africain en Afrique et le premier en Afrique de l'Ouest ». « De manière globale, le Maroc a des accords commerciaux avec de nombreux pays africains, ainsi que des accords commerciaux préférentiels avec le Sénégal, le Tchad et la Guinée, exonérant de droits de douane certains produits originaires des deux côtés. Le royaume chérifien a également des accords commerciaux bilatéraux établissant le statut de nation la plus favorisée (NPF) avec le Burkina Faso, le Cameroun, la République centrafricaine, la Côte d'Ivoire, la République démocratique du Congo, le Gabon, la Guinée équatoriale, le Mali, le Niger, le Nigeria et le Soudan ».
Cependant, rapporte le media, les retombées de ces partenariats ne sont pas à la hauteur des potentialités existantes : « le niveau des échanges commerciaux du Maroc avec les pays d'Afrique ne dépasse pas 4% de l'ensemble des échanges » selon le CESE. D'ailleurs CESE et NMD relèvent la tendance vers la régionalisation des chaînes de valeurs, au vu de la « dépendance « quasi-exclusive » des filières étrangères, privant ainsi les économies africaines d'une valorisation génératrice d'emplois localement, de valeur ajoutée et de transferts de technologie. De ce fait, le NMD rappelle que le Maroc dispose d'une position géostratégique et d'une connectivité de qualité, lui permettant de s'imposer comme un hub de référence multisectoriel au niveau régional, pour un grand nombre d'industries ».
ABC bourse rappelle que si en 1999 le Maroc ne disposait que d'une centaine de km d'autoroute, aujourd'hui ses « infrastructures de transport, de logistique et de connectivité en font l'un des leaders du continent »
ABC reprend une étude récente du géant américain Deloitte, intitulé « Le Maroc, de la résilience à l'émergence ? ». pour montrer qu'avec la crise Covid-19, « le Maroc a été en première ligne sur le sujet des partenariats sud-sud,comme en témoigne l'initiative de Mohammed VI avec les présidents sénégalais et ivoirien à travers la création d'un cadre opérationnel commun de gestion de la crise en Afrique »,
Le media rappelle dans ce sillage, « le sens de solidarité dont le Maroc a fait preuve avec les pays africains lors de la crise. En chiffres, le 14 juin 2020, le Maroc a commencé à envoyer à destination d'une quinzaine de pays d'Afrique subsaharienne : pas moins de 8 millions de masques, 30 000 litres de gel hydroalcoolique, ainsi que 75 000 boîtes de chloroquine. L'aide marocaine inclut également 900 000 visières, 600 000 charlottes et 60 000 blouses destinées au personnel hospitalier, ainsi que 15 000 boîtes d'Azithromycine, antibiotique associé à la chloroquine ».
Le media conclut sur l'analyse des experts de Deloitte selon laquelle le Maroc peut prétendre au statut de de « nouvelle puissance économique régionale » en réussissant la réforme de la justice et de l'éducation.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.