CAN féminine: bon départ pour les Lionnes de l'Atlas (VIDEO)    Foot U18: fin de l'aventure pour le Maroc (VIDEO)    Météo Maroc: temps assez chaud ce dimanche 3 juillet    Mali: l'ambassadeur d'Espagne convoqué après des propos sur une implication de l'Otan    Immigration illégale : Le Maroc fait face à une "situation extrêmement complexe" affirme le ministre espagnol de la Migration    Botola Pro: l'AS FAR bat l'OCK et termine la saison à la 3e place (VIDEO)    Restrictions commerciales algériennes : l'Espagne transfère à l'UE les plaintes des hommes d'affaires    Région TTA: plus de 14.800 candidats passeront le rattrapage du bac    Maroc/Covid-19: 3.306 nouveaux cas et 3 décès ces dernières 24h    Covid-19: le ministère de la santé recommande une dose de rappel du vaccin pour les personnes âgées    Amal Ayouch réagit à la condamnation de Faouzi Skalli    CAN Féminine: La dotation revalorisée à hauteur de 150%    Le leadership marocain en matière de sécurité énergétique et alimentaire mis en avant à Naples    Dakar: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat du 3-ème Festival de cinéma "Les Téranga"    Gazoduc Maroc-Nigéria : Les études avancent dans de »très bonnes conditions'' (Amina Benkhadra)    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdelhadi Baraka    Jeux méditerranéens : Le boxeur marocain Said Mortaji remporte l'argent    Echange de tirs dans le Kentucky: Trois policiers tués, l'assaillant arrêté    L'activité industrielle poursuit son amélioration    Casablanca, capitale marocaine du Jazz pendant trois jours (vidéo)    La CDT appelle à l'arrêt de la flambée des prix et à manifester contre le gouvernement Akhannouch, ce samedi à 19h à Mohammedia    L'apostille : Dbibina a bien cru être atteint de Polyopie, avant que Fouad Abdelmoumni, Aziz Chahir et Ali Anouzla ne le rassurent    CAN, Maroc 2022 : Lionnes de l'Atlas et Etalons Dames pour lancer le bal    Maroc-Japon: Signature d'un Accord de prêt de 1,6 MMDH pour améliorer l'environnement des apprentissages    Ambiance festive pour l'ouverture de Jazzablanca (VIDEO)    Sahara : Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes    Casablanca : Mise en échec du trafic de 2 tonnes de résine de cannabis    Devant la Commission des finances, Nadia Fettah décortique la loi sur les pratiques anticoncurrentielles    Marché des capitaux : Plus de 27,7 milliards DH de levées    African Lion 2022 : Cap Draâ sous un déluge de feu    Abattage, écorchage, stockage... Les conseils de l'ONSSA pour l'Aïd al-Adha    Renouvellement du mandat de la MINUSMA: Bamako pose ses conditions    Libye: des manifestants investissent le siège du Parlement    Selon le Sunday Business Post, le roi Mohammed VI a changé la face du Maroc    Un étudiant déguisé en femme pour passer les examens condamné à de la prison ferme    CAN féminine 2022 : La VAR disponible pour tous les matchs du tournoi    Maroc: lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    Sahara: Staffan de Mistura attendu samedi à Rabat pour une nouvelle tournée dans la région    Remise des prix de la deuxième phase du programme éducatif « inwi Challenge » (VIDEO)    Lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    L'ANME tient une « rencontre communicationnelle » à Casablanca    Marhaba 2022 : Journée infernale pour des Marocains bloqués à Ceuta    Général Stephen J. Townsend : « Les Forces Armées Royales ont atteint les standards de l'OTAN »    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feue Maria Rosa de Madariaga    Maluma sort du silence après l'annulation de son concert à Marrakech    Cinéma : quand Elvis se raconte à travers Baz Lhurrman    Agenda culturel: les bons plans de ce vendredi et du week-end    Théâtre Cervantes : L'appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation est lancé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Djamel Kehal Medjdoub dans la pétaudière du renseignement extérieur algérien
Publié dans Barlamane le 20 - 05 - 2022

Tombé en disgrâce à la suite d'une affaire aux ramifications inconnues, le général-major à la retraite revient sur le devant de la scène avec sa nomination à la tête de la Direction générale de la documentation et de la sécurité extérieure. Les cartes brûlées, seul recours désormais au tenants du pouvoir en Algérie ?
Être directeur général de la Documentation et de la sécurité extérieure (DGSE) en Algérie est un des postes le plus périlleux au monde. Le général Noureddine Mekri, dit «Mahfoud Polisario», longtemps célébré par la presse algérienne proche du régime pour son intransigeance, et son bras-droit Hamid Hocine ont été évincés de la Direction générale de la documentation et de la sécurité extérieure (DGSE), sans ménagement.
Devenu le maître des horloges depuis sa nomination à la tête de l'armée algérienne, Saïd Chengriha conduit une nouvelle purge au sein des services tout en repêchant certaines figures que les Algériens croyaient tombées en disgrace, telles que l'ancien général-major retraité Djamel Kehal Medjdoub. Le secret en Algérie ne permet plus de gérer le pouvoir au sein des appareils d'Etat, et les services algériens, «détenteurs des véritables intentions des gouvernements dans le pays», pour reprendre l'expression courante, sont un véritable chaos, depuis que l'armée a décidé, en 2019, de reprendre la main sur ces institutions qui s'étaient au fil des décennies détachés de l'état-major.
L'ancien responsable de la sécurité présidentielle, le général Djamel Kehal Medjdoub, en poste depuis dix ans jusqu'à 20154, a été remplacé par le général Nacer Habchi. Depuis qu'il a été dépouillé de cette direction, chargée de la sécurité personnelle du chef de l'Etat et du palais présidentiel et qui travaille en étroite collaboration avec la garde républicaine, Medjdoub a traversé une détresse politique et personnelle inédite.
Djamel Kehal Medjdoub était un de trois responsables de postes clés de l'appareil sécuritaire algérien (garde républicaine, sécurité du président, et contre-espionnage) limogés par l'ancien président algérien, Abdelaziz Bouteflika, après un présumé attentat avorté en 2015. Et même à ce moment là, en Algérie, se débarrasser subitement de ces responsables de trois services de sécurité sur un coup de tête a provoqué les pires hypothèses. Djamel Kehal Medjdoub, un personnage controversé, prend les commandes de la DGSE alors que les luttes intestines entre le service de renseignement extérieur, les structures traditionnelles de sûreté nationale et de renseignement militaire sont plus âpres que jamais.
Désigner Djamel Kehal Medjdoub ne peut être considéré sans prendre en compte les relations invisibles au sein du pouvoir algérien, une nomination qui se situe au cœur de l'affrontement entre plusieurs blocs qui s'arrachent les destinées du pays. En ce sens, le renseignement extérieur est un théâtre d'opérations, saturé d'échecs liés aux questions relatives au Maroc, à la Tunisie, au Mali et à la Libye, qui affectent, en profondeur, la situation actuelle algérienne, jugée très délicate. Ce désordre au sein du renseignement extérieur algérien démontre que le point d'équilibre entre les différents acteurs de la politique extérieure du pays est inexistant.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.