Décès de SAR la Princesse Lalla Malika, tante de SM le Roi Mohammed VI    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 28 septembre 2021 à 16H00    La BERD et l'IRESEN joignent leurs forces pour promouvoir les investissements verts au Maroc    42 session ordinaire du Comité des Représentants permanents de l'UA à Addis-Abeba    L'étau se resserre autour du chef des conservateurs    Parlement islandais : Les femmes étaient sur le point d'être majoritaires    «Les FAR sont désormais un leader régional»    La Jeunesse sportive Salmi s'offre l'Olympique Khouribga    Tournoi international en octobre à Hammamet avec la participation du Maroc    Juventus-Chelsea, Locatelli au défi du « professeur » Jorginho    Hilale présente à l'ONU les enjeux de la Première Commission de l'AG    Covid-19. 26 nouveaux décès au Maroc: la répartition par régions    Evolution du coronavirus au Maroc. 1192 nouveaux cas, 930.891 au total, mardi 28 septembre 2021 à 16 heures    Rabat / FNM : Le MMVI dévoile sa programmation culturelle du mois d'octobre    All you need is 40.000 euros: aux enchères au Danemark    Septième art : Le 11ème festival Ciné-Université prévu en octobre à Casablanca et Mohammedia    Mise en cause, la France juge «indécentes» les accusations d'abandon du Mali    Tabac. De nouvelles mesures en vigueur à partir de 2024    Hécatombe migratoire : Des dizaines d'Algériens périssent en mer    Explosion au port de Beyrouth : L'enquête suspendue, le juge dessaisi ?    Criminalité : Hausse de 30% des homicides aux USA en 2020    Le peuple marocain célèbre mercredi l'anniversaire de SAR la Princesse Lalla Asmaa    Exposition "L'Art à travers trois générations", du 2 au 18 octobre à Rabat    Voitures électriques. Ford va créer quatre nouvelles usines    Bourita: Le scrutin du 8 septembre confirme l'attachement de la population du Sahara marocain à l'unité territoriale du Royaume    Cheikh Bannane du PI réélu président du Conseil provincial d'Aousserd    La FRMF dévoile la liste des entraîneurs des différentes sélections nationales    Le ministre des Affaires étrangères de la Mauritanie en visite au Maroc    A l'occasion de la Journée mondiale du tourisme : L'ONMT met les professionnels à l'honneur    URGENT : Report du Conseil de BAM au 13 octobre    Business du halal et produits bio : L'Asmex à la conquête du marché canadien    UM5 : Ouverture de trois filières pour les futurs managers    Marrakech : De la prison ferme pour trois escrocs    Covid-19 : Le comité scientifique prévoit l'assouplissement des mesures restrictives    Marrakech : 1ère édition de la Fête de la moisson, du 15 au 31 octobre prochain    Affaire des sous-marins : dépité, Emmanuel Macron dit que «les Européens doivent sortir de la naïveté» vis-à-vis des Etats-Unis    La logistique Internationale 2.0 cherche opérateurs désespérément !    Fret aérien : des turbulences à prévoir sur le marché    Rabat : L'Exposition « Delacroix, souvenirs d'un voyage au Maroc », se tient du 4 au 10 octobre    La 33ème édition en pleine préparation    Amina Bencheikh: "L'amazigh victime d'exclusion et de manque de courage politique"    Les conseillers clôturent le process électoral de 2021    Maroc, Algérie et Tunisie : la France sera plus rigide dans l'octroi des visas    Omar Essalki du RNI élu président du Conseil d'arrondissement de Guelliz    Lancement de la 19ème édition du Grand prix national de la presse    La France durcit l'octroi des visas à l'égard du Maroc, de l'Algérie et la Tunisie    Algérie : La harga fait un drame en haute mer    Mondial de futsal: le Maroc vaincu par le Brésil    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



En Algérie, deux superstructures sécuritaires à couteaux tirés pour s'emparer des leviers du régime
Publié dans Barlamane le 31 - 07 - 2021

Les rumeurs et les spéculations se multiplient en Algérie sur l'état de santé du président Abdelmadjid Tebboune depuis son hospitalisation en Allemagne avant quelques mois à la suite d'une contamination à la Covid-19. Un despotisme à double tête veut actuellement s'emparer des destinées de l'Algérie.
La détérioration de l'état de santé du «raïs mal élu» Abdelmadjid Tebboune, a mis à nu le régime politique algérien. En empêchant le chef de l'Etat, depuis, de participer par exemple à des sommets internationaux, l'impotence présidentielle ramène à la surface la question pendante : qui gouverne (réellement) l'Algérie ? L'entourage du Direction de la documentation et de la sécurité extérieure (DDSE) Nour-Eddine Mekri, alias «Mahfoud» mène une guerre secrète la Direction centrale de la sécurité de l'armée (DCSA) qui relève du ministre de la Défense, en vérité contre le président actuel. «Dans leur haute trahison, ces personnes ne vont pas hésiter à utiliser une arme fatale depuis la capitale allemande Berlin : le dossier médical du président».
Plusieurs mois après le transfert en urgence d'Abdelmadjid Tebboune en Allemagne pour y être soigné de la Covid-19, l'opacité demeure sur l'état de santé réel du président algérien, alimentant rumeurs et interrogations sur la direction du pays. Selon le site Algerie Part Plus, «une guerre fratricide lancée par un clan paramilitaire composé d'ancien officiers du DRS et de la Direction centrale de la sécurité de l'armée (DCSA) des années 90, et dirigée contre l'entourage du Président Abdelmadjid Tebboune dans l'unique but de s'emparer de postes clés au cœur des institutions sécuritaires de l'Etat algérien.»
Plusieurs colonels ambitieux auraient profité de leurs postes stratégiques pour monter des dossiers sur les personnalités importantes du régime, qu'elles soient politiques et/ou militaires.
Selon la même source, «le colonel Issam Ziada qui est instrumentalisé par un dangereux clan paramilitaire qui veut s'emparer des postes clés au plus haut sommet du pouvoir algérien algérien notamment au sein des appareils sécuritaires les plus névralgiques» Ce dernier «est l'incarnation des dérives troublantes du népotisme au sein des appareils sécuritaires algériens», après une disgrâce temporaire, «plusieurs anciens généraux et hauts gradés de l'ex-DRS sont intervenus pour convaincre le colonel Kamel Remli de réhabiliter le controversé Issam Ziada.»
Selon les sources du média algérien, «le colonel Issam Ziada joue un rôle important : c'est lui qui abuse de la naïveté et de l'impuissance du général-major Mahfoud pour obtenir des informations secrètes afin de les utiliser au profit de son clan et de sa guerre secrète pour s'emparer du pouvoir au plus haut sommet de l'Etat algérien».
Aujourd'hui, la Direction générale de la sécurité intérieure (DSI), la Direction générale de la documentation et de la sécurité (DDSE) et la Direction générale du renseignement technique (DRT), liés directement à la présidence de la République sous l'appellation de CSS : Coordination des services de sécurité participent à la durable atrophie présidentielle, laquelle est surtout, institutionnelle. Les conflits entre factions se disputant le pouvoir durant une conjoncture critique pour l'Algérie et les ambitions démesurés du collège des prétoriens ne font qu'affaiblir les institutions civiles de l'Etat, plus fragilisées que jamais.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.