L'Allemagne paie le prix de l'hypocrisie de l'Europe vis-à-vis du Maroc, écrit Bloomberg    France : l'affaire Lamjarred renvoyée aux assises pour viol    Kamal Lahlou réélu à l'unanimité à la tête de la FMM    Béni Mellal : un mort dans l'effondrement d'une maison    ZLECAF : les entreprises marocaines auront la possibilité d'importer des intrants à plus bas coût de différents pays africains    Coupe du Trône : Le SCCM, le RBM et le MAT en quarts de finale !    RCOZ: 50 candidats au poste d'entraîneur    Chelsea enfonce Liverpool, Everton et Tottenham au contact    Hakim Ziyech à la relance en Espagne ?    CAN U20 : La Tunisie accuse l'Ouganda d'avoir triché sur l'âge des joueurs !    Elections de la CAF : Lawson Hogban, une femme qui vise le Comité Exécutif de la CAF!    Sidi Slimane    Real Madrid: Benzema se confie au sujet de Cristiano Ronaldo    Le Maroc suspend ses vols avec l'Algérie et l'Egypte (PHOTO)    Covid-19 en Espagne: aucune manifestation pour le 8 mars à Madrid    En France, Khattari El-Haimer, responsable proche du polisario, mis en examen pour «subornation de témoin»    Rajesh Vaishnaw nommé ambassadeur de l'Inde au Maroc    Campagne de vaccination anti-covid : le Maroc fait mieux que la France, selon des intellectuels français    Faut-il arrêter l'alcool 40 jours avant Ramadan ? La réponse de cheikh Fizazi    Rabat: terrible accident sur la route côtière    Ouverture officielle du consulat général de Jordanie à Laâyoune    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Chtouka-Aït Baha Dans un commerce, un père de famille tente de violer une aide-commerçante    L'Institut culturel italien de Rabat promeut la culture de son pays dès ce mois    À Tindouf, deux détenus incarcérés au pénitencier Edhaibia fustigent des exactions contre les droits de l'homme    Taxe sur les terrains non bâtis: la nouvelle formule séduit, mais présente des limites    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Une 5ème certification ISO pour l'Institut national d'hygiène    La grogne monte chez les bureaux de change    Devises vs Dirham: les cours de change de ce vendredi 5 mars    Accès à l'emploi : dur, dur pour les Marocaines !    Lois électorales : Dernière ligne droite au Parlement    Saisie de plus de 4 tonnes de chira à Asilah    Projet de loi sur l'usage du cannabis : Le débat ajourné    Un autre Marocain dans le viseur de Chelsea    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Edito : Sprint final    La Grèce évalue les dégâts après un séisme de magnitude 6,3    Participation de l'USS Dwight D.Eisenhower à un exercice maritime USA-Maroc    Quelles pourraient être les causes d' une guerre entre les Etats-Unis et la Chine ?    ElGrande Toto monte le son !    2ème édition du prix Brahim Akhiat pour la diversité culturelle    Le Maroc réitère au Caire sa ferme solidarité avec le peuple palestinien    Sahel : le Maroc considère les djihadistes comme un aimant pour les cellules locales    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    Adoption en commission d'un projet de loi organique relatif à la chambre des représentants    Trois films du Maroc et de Syrie remportent les Prix du Festival du cinéma de Oued-Noun    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le projet PSA avance bien au Maroc
Publié dans Challenge le 06 - 04 - 2018

Moulay Hafid Elalamy et Jean-Christophe Quemard sont tout sourire. L'usine du Groupe PSA à Kénitra est fin prête et démarrera son activité dans les délais prévus.
Lors d'un point de presse pour présenter l'état d'avancement du projet PSA au Maroc, le ministre de l'Industrie, de l'Investissement, du Commerce et de l'Economie numérique et le directeur de la région Moyen-Orient et Afrique de PSA ont indiqué que tous les objectifs fixés par les deux parties ont été atteints, des fois avant la date fixée, se félicitant que les deux parties aient tenu leurs engagements respectifs. Dans ce sens, Moulay Hafid ElAlamy a rappelé que SM le roi Mohammed VI avait lancé, il y a à peine un an et demi, ce projet. « Le projet est bien en avance par rapport à ce que nous avions prévu. Les deux usines de Kénitra sont installées et opérationnelles en tests. Le premier moteur a été réalisé, envoyé pour test en France et a obtenu toutes validations. Nous avons dépassé le nombre de 1 500 ingénieurs et techniciens supérieurs qui travaillent avec PSA », a-t-il annoncé. Le premier véhicule, pour lequel les pièces ont été déjà commandées, sortira des chaînes marocaines en 2019 avec un taux d'intégration supérieur à 60%, a ajouté le ministre, observant que « Nous avons dépassé aujourd'hui les commandes pour 850 millions euros et nous seront dès 2021 au-delà de 1 milliard d'euros avant d'atteindre les deux milliards d'euros d'ici 2023 ou 2025 ». « Le projet de Kénitra a dépassé nos attentes et les objectifs fixés ont été largement atteints avant la date annoncée lors de son annonce », s'est-il réjoui.
Pour sa part, Jean-Christophe Quemard s'est félicité que « les deux parties aient tenu leurs engagements », soulignant que le Groupe PSA est « fier » d'annoncer que le premier moteur « made in Kénitra » a été assemblé en avril 2018 et que courant du mois de juillet prochain, la première pré-série sera produite. Le Groupe PSA s'inscrit dans « une stratégie unique et une vision de partenariat étendu avec le Maroc » et couvre l'ensemble de la chaîne de valeurs automobile, a-t-il ajouté. Jean-Christophe Quemard a souligné que « PSA a réalisé au Maroc ce qu'aucun autre groupe automobile n'a pu faire en Afrique ». En janvier 2017, a-t-il rappelé, le groupe a installé le centre de pilotage régional à Casablanca couvrant 81 pays et les activités commerciales et support pour 100 importateurs et pour les 4 marques du groupe à savoir Peugeot, Citroën, DS et Opel. Six mois plus tard (juillet 2017), le Groupe a inauguré le Morocco Technical Center (MTC), un centre de recherche et développement marocain totalement inscrit dans le dispositif R&D mondial du groupe. Le MTC disposera en 2018 de 500 techniciens et ingénieurs en complément du réseau de sous-traitance local déjà existant. Ces équipes travaillent sur l'accompagnement des implantations industrielles du groupe dans la région, le développement des activités R&D associées au plan produit régional et le développement de l'intégration locale. Le même mois, le Groupe PSA a signé un accord de recherche avancée avec 9 universités et écoles marocaines ou basées au Maroc. L'OpenLab « Mobilité durable pour l'Afrique » a engagé un programme de recherche, sur quatre ans, dans l'exploration des systèmes de mobilité durable autour de trois grands axes à savoir la mobilité électrique, les énergies renouvelables et la logistique du futur.
Selon Jean-Christophe Quemard, l'usine du Groupe PSA à Kénitra contribuera à répondre à la croissance des ventes dans la région et à faire durablement du Moyen-Orient & Afrique un pilier majeur de croissance rentable du groupe. Le chantier de construction a démarré début 2017, les premiers recrutements ont été réalisés et les décisions d'implantations des futurs fournisseurs sont conformes aux attentes du groupe. La capacité de production de l'usine de Kénitra en 2019 sera de 100.000 véhicules et de 200.000 véhicules à terme. Le projet industriel du Groupe PSA au royaume s'appuie sur la création d'un écosystème automobile complet. Le Groupe PSA prévoit la réalisation dès 2022 d'un volume d'achat local dépassant 1 milliard d'euros et d'un taux d'intégration locale de 60% au démarrage et 80% à terme.
L'écosystème automobile développé et soutenu par l'arrivée du Groupe PSA au Maroc s'est consolidé aujourd'hui à 62 sites fournisseurs, dont 27 greenfield. Parmi ces sites, 54 vont livrer l'usine du groupe à Kénitra. À fin 2017, les effectifs du Groupe PSA au Maroc étaient d'environ 350 personnes. Ces effectifs atteindront les 1 000 personnes avant la fin de l'année 2018 et doubleront encore en 2019 pour atteindre les 2 200 personnes, précise le Groupe PSA qui générera à terme plus de 2 000 emplois directs et 20.000 emplois indirects.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.