Visite au Centre culturel africain au Maroc après rénovation    Décès de l'ancien portier du WAC Mohamed El Khalidy, alias «Yachine»    Christian Adda : «Le Maroc peut être un carrefour de la culture africaine»    BMCE Bank à l'écoute des MRE    Ahidous à l'honneur à Aïn Louh    Délais de paiement: Beaucoup reste à faire    Des maires africains repensent la régionalisation dans le continent à Casablanca    MTF 2018: Focus sur la régionalisation avancée    La campagne agricole s'annonce exceptionnelle    Careem signe un protocole d'accord avec deux syndicats de taxis    Le Maroc et l'UE s'entendent sur le contenu du futur accord de pêche    L'experte espagnole María Carrasco* : « L'Espagne doit lutter au sein de l'UE pour aider le Maroc à gérer les flux des migrants »    Mahmoud Abbas condamne l'adoption de la loi sur « l'Etat-nation juif »    Comment des réfugiés peuvent refaire leur vie au Maroc    Allemagne : Des blessés après une attaque dans un bus    La vague de chaleur en Europe provoque sécheresse et incendies    Trump menace de taxes punitives les 505 milliards de dollars de produits chinois importés    Coupe de la Confédération : Le Raja sort la tête du goulot    Les grands enjeux d'Agadir!    Retraite des parlementaires: Manque de consensus et interminable débat    Création d'un Club national de la presse au Maroc    Rencontre des députés du PPS et le réseau Anaruz    Pedro Sanchez veut tourner la page du franquisme    Les clubs marocains se préparent pour la nouvelle saison    Corée du Sud : La présidente déchue condamnée à huit ans de plus    Des enfants d'Al Qods visitent le mausolée Mohammed V    Marhaba : 961.000 MRE ont gagné le Maroc    Immigration illégale – BCIJ : Démantèlement d'une bande criminelle active dans plusieurs villes    HCEFLCD : Ouverture de 1.237 km de pistes forestières entre 2013 et 2017    L'ONEE lance un programme d'éducation et de sensibilisation à la protection du littoral    Italie : Le torchon brûle entre Salvini et Saviano    CCG lance une nouvelle capsule vidéo dédiée aux mécanismes du Fonds Innov Invest    Santé : Et les recettes?    Il fait l'actu : Nizar Baraka, président du CESE    Saad-Eddine El Otmani : « Je suis très confiant pour la suite »    Le ministère de la santé dénonce les actes d'agressions répétitifs visant son personnel hospitalier    Munir El Kajoui Mohamedi rejoint le FC Malaga    BD : le Maroc aura son propre Marvel    Menaces de Trump sur les autos: l'Europe prête à discuter… et riposter    Ronaldo moqué jusqu'à l'humiliation dans les bains publics    Faouzi Lekjaa invité du Forum de la MAP le mardi 24 juillet    Non... «Mr Bean» n'est, encore une fois, pas mort    Match de gala entre les Lions de l'Atlas de 2004 et des anciens de la Seleção    L'été au musée    Le jalon du progrès    Décès de l'ancien portier du WAC Mohamed El Khalidy    Vers la création d'un musée de la mémoire juive marocaine à Fès : Le message fort de Mehdi Qotbi    Vidéo : La bourgeoisie marocaine caricaturée par The Tberguig !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le portugais Simoldes opte finalement pour Kénitra
Publié dans Challenge le 25 - 06 - 2018

Après avoir longtemps hésité entre Tanger et Kénitra, l'équipementier automobile portugais a opté finalement pour Atlantic Free Zone qui s'apprête à accueillir le constructeur français PSA.
En effet, ce groupe basé à Santiago De Riba (au nord du Portugal) qui avait annoncé, dès 2016, son intention d'implanter au Maroc une usine de fabrication de moules et composants intérieurs et extérieurs en plastique pour véhicules, vient de franchir le rubicond en créant Simoldes Plasticos Maroc (SPM). Cette première entité du groupe Simoldes en Afrique sera en charge de la construction et l'équipement de l'usine de Kénitra, laquelle s'étendra sur plusieurs hectares et devra employer à terme un effectif de 300 salariés. Le tout pour un investissement total de 60 millions d'euros (soit plus de 660 millions de DH).
L'entrée en production imminente du fabricant des marques Peugeot et Citroën sur le site d'Atlantic Free Zone (la première voiture à sortir de ce site est prévue pour juillet prochain) a grandement pesé dans l'arbitrage opéré par Simoldes entre Kénitra et Tanger car le groupe PSA fait partie de ses premiers clients. Par ailleurs, l'intensité de l'écosystème automobile dans la ville du Détroit commence à créer une certaine tension sur le salaire de la main d'œuvre qualifiée, ce qui n'est pas le cas encore de Kénitra.
Rappelons que Simoldes est un groupe industriel familial créé en 1959 composée de deux divisions principales. Une division Plastique qui fabrique des moules d'injection plastique (numéro un en Europe) et conçoit, développe et fabrique des pièces et modules en thermoplastiques pour l'industrie automobile. Etant la plus importante et la plus ancienne, cette Business Unit dispose de plusieurs usines, en France, au Brésil en Allemagne et en Pologne avec un effectif total de plus de 2 634 salariés. La deuxième est une division Outillage qui lui permet d'offrir une prestation complète et optimisée. Sa future unité marocaine viendra développer la filière moule en plastique aujourd'hui quasiment inexistante dans l'écosystème automobile au Maroc.
Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.