Arkane Afrika revient pour une 4ème édition    Elysée : La marocaine Safaa Nmila et l'AMSAT à l'honneur    Engrais : OCP projette de construire une usine au Ghana    La Russie renforce la défense antiaérienne syrienne au risque de fâcher Israël    Migrants : L'Aquarius « en route vers Marseille », demande l'autorisation de débarquer    De retour à l'ONU, Trump évoque sa prochaine rencontre avec Kim    Le Beach Trail Sidi Rahal Eco pour ce week-end    10è Congrès National de la Route à Al Hoceima    Casablanca, quand nos taxis font preuve de générosité    Une délégation marocaine aux Rencontres Africa 2018 à Paris    Marrakech : Arrestation d'un policier impliqué dans une affaire de vol qualifié    CIH Bank. «Avis favorable sur le titre»    Tanjazz 2018. Vive le jazz !    Corruption : Arrestation de deux gendarmes et deux agents d'autorité    El Jadida : 8 ans de prison pour avoir kidnappé, séquestré et violé une jeune fille    Fès : Une juge enceinte met fin à sa vie    Maroc-Mauritanie: des relations au beau fixe    Déjeuner Express/60 minutes au Kenzi Tower Hotel    «Sofia» de Meryem Benm'Barek dresse les contrastes de la société marocaine    «Le Maroc d'ombre et de lumière», exposition de Daoud Aoulad Syad à Fès    Ligue des Champions: Le WAC domine et s'éclipse    La marine royale avorte une opération d'émigration clandestine à Martil    Bamako: Le Président malien reçoit Saâd Eddine El Othmani    Le derby du Nord sans vainqueur ni vaincu    Coupe de la CAF : Le Raja au dernier carré, après sa victoire face au CARA Brazzaville    Le prince Moulay El Hassan préside la cérémonie de remise du Grand Prix Mohammed VI de saut d'obstacles    Le Haras Royal de Bouznika domine le Championnat national des chevaux Pur-sang arabe    La 2ème édition des journées portes ouvertes de la DGSN, du 26 au 30 septembre à Marrakech    Une commission du Parlement européen recommande l'approbation du nouvel accord agricole Maroc-UE    Plus de 4.000 jeunes à la 2ème Université des jeunes indépendants : Le RNI ne pratique pas le double langage    Achoura: Taroudant vibre au rythme de la Dakka    France : L'Appel des 88, Non aux violences conjugales !    Le CESE publie son rapport sur le Maroc    Une campagne de consultations gratuites pour les réfugiés subsahariens    Agroalimentaire : Le salon CFIA revient pour une 6eme édition    Le médecins du privé en ont ras-le-bol    Un Fajr de Haute volée    La coopération judiciaire sino-marocaine examinée à Rabat    L'article 70 ou l'article épouvantail    Attentat d'Ahvaz: l'Iran remonté contre les Occidentaux et les Saoudiens    Le gouvernement libyen reconnu appelle l'ONU à agir face aux troubles    Theresa May humiliée à Salzbourg    Succès concluant de la journée d'étude de l'USFP "Régionalisation et déconcentration"    La poésie arabe en fête à Marrakech    Les sages de la Ligue des écrivaines du Maroc en conclave à Marrakech    Le chapeau d'Indiana Jones adjugé près de 450.000 euros aux enchères    Arrestation de l'ancien Premier ministre de Malaisie    Message de condoléances de SM le Roi aux membres de la famille de feu Mohammed Karim Lamrani    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Kofi Annan décède à 80 ans
Publié dans Challenge le 18 - 08 - 2018

L'ancien secrétaire général des Nations unies et lauréat du Prix Nobel de la paix, Kofi Annan, est décédé, samedi, à l'âge de 80 ans, a annoncé l'ONU.
« Kofi Annan était une force directrice pour le bien. C'est avec une profonde tristesse que j'ai appris son décès. A bien des égards, Kofi Annan incarnait l'Organisation des Nations unies. Il a gravi les échelons pour mener l'organisation dans le nouveau millénaire avec une dignité et une détermination sans pareil », a dit l'actuel chef de l'ONU, Antonio Guterres. « Comme beaucoup d'autres, j'ai été fier d'appeler Kofi Annan un bon ami et mentor. J'ai été profondément honoré de sa confiance en me choisissant comme Haut-Commissaire des Nations-unies pour les réfugiés sous sa direction. Il est resté quelqu'un à qui je pouvais toujours demander conseil et sagesse – et je sais que je n'étais pas seul », a poursuivi le SG.
Septième Secrétaire général des Nations-unies de 1997 à 2006 et le premier à avoir été choisi parmi le cercle de ses fonctionnaires de carrière, Kofi Annan a « fourni aux gens du monde entier un espace de dialogue, un lieu de résolution de problèmes et un chemin vers un monde meilleur », a poursuivi Antonio Guterres, soulignant qu'en ces temps difficiles et turbulents, « il n'a jamais cessé de travailler pour donner vie aux valeurs de la Charte des Nations unies ».
Kofi Annan est décédé samedi « après une courte maladie » dans un hôpital de Berne, en Suisse, selon la Fondation Kofi Annan et ses proches. Né en avril 1938 à Kumasi, au Ghana, Kofi Annan s'était vu décerner le prix Nobel de la paix, conjointement avec l'Organisation des Nations-Unies pour leur travail « pour un monde mieux organisé et plus pacifique ».
Sous son mandat, l'ONU a connu une revitalisation de ses institutions, élaborant ce qu'il appelait une nouvelle « norme d'intervention humanitaire », en particulier dans les endroits où il n'y avait pas de paix proprement dite pour les forces de maintien de la paix traditionnelles à maintenir.
Il avait également réussi la tâche titanesque de persuader Washington de payer ses arriérés aux contributions au budget des Nations-Unies sur fond de réticences des conservateurs américains au sujet de l'organisation et son fonctionnement.
Challengenews
Le meilleur de la rédaction sélectionné par Challenge :


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.