Devises vs Dirham: les cours de change de ce lundi 21 juin    Euro 2021: coup dur pour la France    Réunion jeudi du Conseil de gouvernement, la lutte contre la violence à l'égard des femmes au menu    Permis de conduire : La digitalisation des épreuves pratiques pour bientôt    Jumia conclut un partenariat avec Huawei    Palestine : Biden appelé à aider à mettre fin à l'oppression israélienne    Chambre des conseillers : séance plénière mardi pour examen et vote de projets de loi relatifs au domaine agricole    Handisport / Championnat national d'athlétisme : Attahadi et Amis de Fès remportent le titre    Coupe de la CAF: le Raja de Casablanca et Pyramids font match nul (VIDEO)    Botola : Le FUS tombe à Berrechid, le MAS et la RCOZ accrochent le HUSA et le DHJ    Coupe arabe U20 : Réaction d'Idrissi après la victoire des Lionceaux    Le président du Barça défend encore le projet de la Super Ligue    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 21 juin 2021 à 16H00    Tout savoir sur la qualité des eaux de baignade    Covid-19: La Santé met en garde contre le non-respect des mesures préventives    France : au moins trois blessés dans l'effondrement de deux immeubles à Bordeaux    Météo au Maroc: il fera chaud ce lundi 21 juin    Patrimoine immatériel : La tutelle complète son inventaire    Mohamed Aboudrar quitte le PAM pour le MP    Une relance des IDE en 2021 face à des perspectives incertaines    Guercif. Le britannique Predator a foré le puits MOU-1    Tanger Med. MFM Radio au cœur de Marhaba 2021 [Vidéo]    Michelle Bachelet déplore une augmentation de l'extrême pauvreté et des inégalités dans le monde    Le Chili reconnait avoir rompu la bulle sanitaire en faisant venir un coiffeur    10.000 spectateurs autorisés sur les sites de compétition    Organisation des ministres de l'Education d'Asie du Sud-Est. Le Maroc est le premier pays arabe et africain à obtenir le Statut de «Membre Associé»    La pandémie aggrave les effets néfastes du blocus américain contre La Havane    Echec de Macron et Le Pen, un avertissement pour 2022    Elections iraniennes : Un ultraconservateur à la tête du pays    Allemagne : les conservateurs dessinent le paysage politique de l'après-Merkel    Quarantaine des voyageurs au Maroc. Voici la liste des hôtels participants    Opération Marhaba 2021: voici la liste de numéros de téléphone et d'e-mails mise à disposition des MRE    Espagne : malgré la polémique, le gouvernement va gracier les indépendantistes catalans    «Drawing life» remporte le Grand Prix de la Compétition internationale officielle du court-métrage    Remise du Prix de l'Excellence musicale de la Fondation Brahim Akhiate pour la diversité culturelle    Un chef d'œuvre qui inspire la haute couture mondiale    Exposition: Abdoulaye Konaté, un doux harmattan    Corée du Nord: le représentant spécial des Etats-Unis propose une rencontre    Législatives au Maroc : une circulaire du ministère public et le ministère de l'Intérieur dévoilé    RAM: de nouveaux vols additionnels programmés en juillet (PHOTO)    La Libye, calvaire pour les femmes sur le chemin de l'Europe    Bac 2021 : taux exceptionnel de réussite dans la région Dakhla-Oued Eddahab    Marché des changes (10-16 juin): le dirham se renforce face à l'euro    Guterres reconduit, les félicitations de Sa Majesté le Roi    Elections professionnelles : L'UMT confirme, le syndicat du PJD régresse    Exposition: danse avec le papier    Décédé à l'hôpital américain à Paris : Haj Brahim Id Hali Bicha, une icône du mécénat s'éteint    Abdoulaye Konaté, le croisé à angle droit    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Can 2019 : on entre dans le vif du sujet
Publié dans Challenge le 16 - 06 - 2019


Logistique impeccable mais logique douteuse…
La CAN 2019 arrive à grands pas.
Les esprits s'enflamment et les passions s'attisent… Tous ceux que le football intéresse ou attire sont en train de se mettre une pression incroyable. A la FRMF, on est sens dessus dessous, et il faut les nerfs solides d'un Fouzi Lekjaa, dirigeant rompu aux choses du football pour garder le cap vers l'essentiel. Et l'essentiel, en ce début d'été qui promet d'être caniculaire dans le périmètre du Caire, c'est déjà d'être à la hauteur pour le rendez-vous footballistique africain. Entendons-nous bien, être à la hauteur, c'est tout juste une participation aux petits oignons à la Coupe d'Afrique des Nations, la participation qui selon la définition du Baron de Coubertin, se contente d'elle-même («l'essentiel est de participer»).
Réfléchissons une seconde à cette définition : participer, c'est être parmi les 24 pays qui vont fouler les gazons plus ou moins verts d'Egypte. Dans cette CAN 2019, la première de l'Histoire, à se jouer en été, c'est déjà bien d'en être. Insister sur cela ne veut pas dire qu'on ne souhaite pas la victoire finale des Lions de l'Atlas, loin de là, mais il nous faut rester réalistes.
La CAN est, par essence, une compétition indécise, où tous, absolument tous, ont leur chance. Les phases finales de toutes les compétitions nous ont appris, du moins on aurait dû l'apprendre, qu'il n'y a pas de petites équipes. Les surprises, si chères au football, ne vont pas manquer en Egypte. Surprises cruelles qui s'abattent, de préférence, sur tous les va-t'en-guerre qui, sûrs de leur triomphe et de leurs pronostics avantageux, vont se retrouver renversés sur les bas-côtés des autoroutes de l'exploit.
L'heure, aujourd'hui, n'est pas de souffler dans les trompettes de la renommée ; l'heure est à la préparation ; l'heure est à la modestie.
L'heure est au respect de tous, du supposé petit au soi-disant grand. Personne ne jouerait plus au foot si tout y était décidé à l'avance. C'est l'incontournable incertitude qui fait toute la gloire du sport où rien n'est jamais acquis.
Alors en Egypte contentons-nous, pour l'instant, de notre place parmi les 24. L'appétit viendra en mangeant, en grignotant match par match, en attendant le banquet final. Celui-ci commence par se qualifier au premier tour et donc prendre les 3 points du premier match. Cela n'est jamais facile. En 1976, date de notre dernier et seul sacre, le premier match, contre le Soudan, fut un match nul (2-2) avant les chevauchées victorieuses contre le Zaïre, le Nigéria et l'Egypte. En 1988, avec la bande à Faria et les héros du Mondial 86, les Krimau, Timoumi, Bouderbala, on fut contré au match d'ouverture, contré et contraint au nul.
Nul désespérant car la vox populi, gonflée à bloc par les communiqués de victoire avant l'heure, fut douchée d'entrée. Les Lions de l'Atlas ne s'en remirent jamais et la CAN 1988, organisée à Casablanca, fut lamentablement perdue.
C'est le Cameroun de Claude Leroy qui y triompha. Et le Cameroun, comme par hasard, va arriver en Egypte dans la peau du champion en titre.
Alors, encore une fois, qui du Cameroun ou de l'Egypte, pays organisateur, et de tous les autres est le vrai favori ?
Nul ne le sait encore. Tout le monde a sa chance et son destin en main.
Saluons la belle préparation de la FRMF qui, autour d'Hervé Renard, et grâce à une logistique bien rodée, garde les joueurs dans leur bulle. La pression des médias et des réseaux sociaux, véritable plaie du 21ème siècle, est très forte. Les équipes de Lekjaa ont appris à faire avec.
Tous rêvent de revenir, en juillet prochain avec le trophée.
Mais, pour que ce (beau) rêve devienne réalité, il faut commencer d'abord par ne pas.. rêver trop fort.
Car s'il est permis de rêver n'oublions pas que d'autres, et peut être tous, rêvent autant que nous.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.