Coronavirus : 61 nouveaux cas, 8.132 au total, samedi 6 juin à 10h    La CNDP publie son bulletin sur la confiance numérique    Rabat prépare son plan de relance post Covid-19    Le Maroc au sommet mondial sur la vaccination    Distribution de kits sanitaires dans les centres de protection de l'enfance    Tribunaux numériques et cabinets d'avocats virtuels se pressent au portillon    Les entreprises ne jurent que par le marketing digital    Projet ciblage des bénéficiaires des programmes d'appui social    Le premier cabinet d'avocat virtuel voit le jour à Casablanca    Belhanda troquerait Istanbul contre Riyad    Hamada El Baihi : L'Algérie est coupable de la persistance de la souffrance des populations séquestrées à Tindouf    Le capitalisme américain est-il raciste depuis toujours ?    Distribution de kits sanitaires à 4.300 enfants en situation de précarité    Saad Dine El Otmani : Le dépistage massif des salariés permettra d'accélérer la reprise de l'activité économique    Volonté de Marrakech et d'El Kelâa des Sraghna de booster l'enseignement préscolaire    Quand les contes populaires font front à l'impact de l'épidémie    Le Maroc plaide pour une mobilisation accrue contre les actes de violence de Daech en Afrique de l'Ouest et au Sahel    Les propositions du PPS pour un nouveau contrat politique»    Raul Gonzalez futur entraîneur d'Amine Harit?    Benfica: Taarabt élu homme du match contre Tondela    Un journal indien fustige le blackout total sur la situation du coronavirus à Tindouf    Chelsea en pole position pour accueillir Timo Werner!    Vrai ou Fake sur la covid-19 au Maroc, vendredi 5 juin    Confinement: Tous ensemble?    Actes de violence de ce groupe terroriste en Afrique de l'Ouest et au Sahel    TDN: le Maroc en tête des destinations touristiques mondiales sûres dans l'après Covid    «De la nécessité de la réforme et restructuration du secteur des ICC»    La province de Khouribga désormais indemne du coronavirus    La vérité derrière le mensonge    Covid-19: Quand les contes populaires font front à l'impact de l'épidémie    Confinement: les Etats africains ont perdu plus de 100 milliards de dollars de recettes fiscales    Afghanistan: Les troupes US bientôt «at home»?    Coronavirus: une baisse de 54,6% du trafic aérien au mois de mars 2020    Modèle de développement: Des pistes de relance pour Fès-Meknès    Reprise des vols: La Turquie conclut un accord préliminaire avec le Maroc    Aérien: Ce que risquent de perdre les compagnies africaines    Le virus prépare une révolution monétaire    Bientôt le retour du public dans les stades d'Italie    Hamza El Hajoui : Le sport joue un rôle économique et social créateur de valeur ajoutée et d'opportunités d'emploi    Cannes s'offre Wes Anderson, François Ozone et Steve McQueen dans la sélection officielle    Rabat revient, doucement et sûrement, à la vie…    Pétrole: Les cours reprennent timidement    Le scénariste Hassan Lotfi n'est plus    Youssouf Amine Elalamy lauréat du prix Orange du livre en Afrique    De la distanciation littéraire: Tentative de réflexion    Foot: LaLiga fixe le calendrier de reprise    Décès à Tanger de la libraire et éditrice Marie-Louise Belarbi    Message de condoléances d'Abbas El Fassi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Larbi Alaoui Belrhiti : « Nous nous sommes engagés à respecter les normes sanitaires »
Publié dans Challenge le 02 - 04 - 2020

Plusieurs entreprises ont pris la décision de se mettre au télétravail pour lutter contre la propagation du Coronavirus au Maroc. Ce type d'organisation a poussé les équipes à établir de nouvelles règles de fonctionnement au quotidien. Larbi Alaoui Belrhiti, DG de Jumia Maroc, nous en parle.
Challenge : Comment se porte votre entreprise en cette période de confinement ?
Larbi Alaoui Belrhiti : Notre principale préoccupation est la santé et le bien-être de nos coéquipiers, des consommateurs, des partenaires et de nos communautés. Nous avons pris des mesures de précaution en interne et en externe et élaboré des plans d'urgence que nous continuerons à évaluer au fur et à mesure de l'évolution de la situation.
Nous nous sommes engagés à respecter les normes sanitaires les plus élevées possibles et nous apportons des changements supplémentaires à nos opérations quotidiennes et à nos services de livraison afin de garantir des livraisons des plus sûres.
Ces changements comprennent notamment le contrôle quotidien de la température de nos employés, la désinfection régulière des installations et des surfaces, l'utilisation de masques et de gants par nos agents lors de la manipulation, la livraison des commandes et enfin l'encouragement de l'utilisation de JumiaPay par nos clients plutôt que de paiements en espèces, lorsque cela est possible.
On sait bien que l'e-commerce peut jouer un rôle essentiel durant cette période confinement. Quelle est la nouvelle stratégie adoptée afin de poursuivre vos activités ?
Aujourd'hui, nous voulons apporter notre aide à toutes les actions où Jumia peut être pertinente. Jumia assure des livraisons sûres et sans contact aux consommateurs sur tous les marchés où nous opérons, y compris dans les zones rurales et éloignées grâce à notre plateforme de logistique intégrée de Jumia. Ce service est particulièrement important pour les personnes âgées et les personnes à risque à domicile. Jumia propose les paiements en ligne via JumiaPay, afin de soutenir les efforts du gouvernement pour réduire le risque de transmission par l'argent en espèces. Nous collaborons avec le ministère de la Santé du Maroc en lui permettant d'utiliser notre plateforme en ligne pour partager les messages importants de de prévention contre le Covid19.
Comment gérez-vous l'entreprise pendant cette période ?
Ces derniers jours, nous avons entièrement revu nos méthodes pour nous assurer qu'à chaque niveau du processus de livraison, les normes d'hygiène et sanitaires les plus élevées soient respectées par tous (vendeurs, restaurants, dépôts, livreurs).
Nous avons formé nos équipes et nos livreurs et avons mis en place les mesures préventives de l'OMS :
* Respecter le principe de distanciation sociale.
* Se laver régulièrement les mains à l'eau et au savon ou utiliser des désinfectants à base d'alcool.
* Désinfection régulière de notre dépôt.
* Contrôle quotidien de la température de notre personnel en contact avec les clients.
* Nous pratiquons la livraison « sans-contact » pour éviter que les personnes et les colis n'entrent en contact inutilement avec d'autres personnes ou surfaces.
Lire aussi : Ce que vous devez savoir sur le coronavirus
Quelles sont les principales décisions prises par Jumia sous le confinement ?
Nous travaillons 24 heures sur 24, 7 jours sur 7 avec nos équipes, nous prenons des centaines de décisions avec et pour notre personnel, nos vendeurs, nos partenaires et nous nous adaptons à ce contexte imprévisible. Nous sommes très humbles face à cette situation qui évolue rapidement et nous faisons de notre mieux pour aider nos consommateurs. Nous prenons les décisions en temps réels pour être les plus réactifs possibles.
Nous couvrons non seulement les principales villes mais aussi les zones rurales. Nous veillons à ce que partout, tous nos collaborateurs, vendeurs et partenaires respectent les normes sanitaires les plus strictes. Nous adaptons nos opérations pour continuer à remplir notre mission, et nous essayons de tirer le meilleur parti de notre plateforme pour répondre à cette situation exceptionnelle.
Pendant huit ans, nous avons offert des services de commodité à nos consommateurs mais maintenant, le contexte est différent, nous leur donnons accès à des produits et services de base et essentiels pour leur permettre de rester en sécurité. Nous essayons aujourd'hui, plus que jamais, d'apporter des solutions à tous leurs besoins quotidiens importants, etc. et nous sommes le lien essentiel pour aider les gens dans leur vie quotidienne dans ces jours difficiles.
Nous avons également pris des mesures côté vendeurs. Ainsi, Jumia a mis en place des lignes directrices strictes qui interdisent les prix abusifs pouvant avoir des conséquences négatives sur les consommateurs. Nous contrôlons constamment notre plateforme pour éliminer tout vendeur qui enfreint ces directives ou qui place des produits avec des allégations de santé trompeuses.
En nous associant avec des milliers de marques internationales, comme Reckitt Benckiser, et d'autres, nous pouvons maintenir des prix équitables et lutter contre la spéculation. Par ailleurs, Jumia a renoncé à la commission sur certains produits sanitaires pour aider les consommateurs à les obtenir au prix le plus bas et a mis en place des mesures de contrôle des prix.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.