La Razón : « Le polisario s'oriente vers le jihadisme, déclare le MSP »    Autoroute Casablanca-Berrechid: Travaux de dépose d'une passerelle piétons au PK1    Variole du singe au Maroc: des tests négatifs, mais…    Chami expose l'efficacité de l'économie circulaire face à l'épuisement des ressources naturelles    Qui est Salvador Ramos, le tireur d'Uvalde ?    Partygate: Un rapport accuse Boris Johnson qui refuse de démissionner    AZIZ, l'intellectuel révolutionnaire, qui a su lier la pensée à l'action    Sahara, UE, ONU, Espagne, Palestine : Retour sur les attaques des responsables algériens visant le Maroc [Desintox]    Le Maroc accueille une réunion de militaires et civils libyens    Guerre en Ukraine : Trois mois déjà et pas de paix en perspective    Meurtre de Shireen Abu Akleh : Washington pour une enquête «complète et transparente» mais pas à la CPI    Sahel : Une crise alimentaire aiguë pointe à l'horizon    Salon Milipol Qatar : Abdellatif Hammouchi rencontre Khalid bin Khalifa Al Thani    Hakim Ziyech : « Je ne jouerai pas pour ce sélectionneur national »    Ligue des Champions d'Afrique : Lancement le 26 mai la vente des billets de la finale    Vidéo. Sélection nationale: Vahid défend ses choix    AC Milan: Ibrahimovic s'absentera de sept à huit mois    Des milliers de traversées de la frontière entre le Maroc, Ceuta et Melilla une semaine après son ouverture    Covid-19/Maroc : 17 cas sévères admis en REA au niveau national et 9 sous respiration artificielle    Solar Orbiter révèle les images les plus précises jamais obtenues du pôle Sud du Soleil    Le Museo Arqueológico Nacional célèbre les liens entre le Maroc et l'Espagne dans sa nouvelle exposition    Sahara: le Suriname exprime son plein soutien au plan marocain d'autonomie    Vahid officialise le retour de Mazraoui, Harit et Taarabt    Menace des attentats du Polisario. La stratégie de l'Algérie pour déclencher un conflit généralisé avec le Maroc ?    Couverture médicale pour les agriculteurs : 4 conventions majeures signées à Rabat    Nadia Fettah prend part aux assemblées annuelles de la BAD    Canada : Consulat mobile au profit des Marocains de l'Alberta    Le Cercle des Eco. Comment renforcer et fidéliser sa Customer community ?    Sélection nationale: voici la liste des joueurs convoqués par Vahid Halilhodžić    La Journée mondiale de l'Afrique célébrée ce mercredi 25 mai    «Casa-Paris», le beau duo d'Issam Kamal et AliceCatDesigner    Une Mercedes de 1955 vendue 135 millions d'euros, record mondial pour une voiture aux enchères    Errachidia: l'effondrement d'un mur fait trois morts    Les températures attendues ce mercredi 25 mai 2022    Maroc-Israël : Focus sur les solutions de gestion intelligente de l'eau    Emballage en papier: Smurfit Kappa choisit le Maroc pour son premier investissement en Afrique    Le temps qu'il fera ce mercredi 25 mai 2022    L'espace maroco-italien invite Mohamed El Jem et sa troupe chez Da Vinci    Variole du singe : la flambée des cas reste « maîtrisable », selon l'OMS    Chelsea passe des Russes aux Américains    Zone industrielle Ain Sebaa- Hay Mohammadi : 100 ans et pas une ride ! (VIDEO)    Visite au Maroc du chef d'Etat-major général des Forces armées mauritaniennes    Fusillade au Texas. Biden tire sur le lobby des armes    Les couleurs du Maroc brillent à Cannes pour la troisième année consécutive    SIEL : la 27e édition célèbre la littérature africaine    Salon du livre : Les voies du SIEL mènent à Jaouad Bounouar    Chelsea : Hakim Ziyech voudrait changer d'air cet été    27è SIEL : Bensaid s'attend à une édition réussie    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Tourisme. Des solutions ponctuelles à une crise structurelle
Publié dans Challenge le 19 - 01 - 2022

Un plan de sauvetage, avec une enveloppe globale de 2 MMDH, vient d'être adopté. Alors que les causes sont de nature structurelle, aggravées par la crise sanitaire, les solutions préconisées sont plutôt ponctuelles. Les mesures adoptées ne concerne pas l'ensemble de l'écosystème.
La forte dépendance externe du tourisme marocain est le premier facteur explicatif de sa faible résilience. Après presque deux ans de crise sanitaire, et la récente fermeture des frontières a été le coup de grâce. Le secteur du tourisme se trouve dans l'impasse. Déjà, de nombreux établissements ont déposé les clés. En fait, il ne s'agit pas seulement du tourisme au sens étroit. C'est tout un écosystème qui semble agoniser. Le plan d'urgence qui vient d'être adopté comporte quelques mesures ponctuelles dont la reconduction du versement de l'indemnité forfaitaire mensuelle de 2000 DH, pendant le premier trimestre 2022.
Lire aussi | Voyage des étrangers résidents au Maroc. L'Office des changes adresse une clarification aux banques
Sont concernés les employés des établissements hôteliers et des entreprises de transport touristique. Le bénéfice de cette indemnité a été étendu aux « restaurants classés ». De même, est prévu le report des charges dues à la CNSS pendant six mois. Le « plan de sauvetage » prévoit également un moratoire relatif aux échéances des prêts bancaires, contractés par les hôteliers et les transporteurs touristiques, pour une durée maximale d'un an. Les intérêts bancaires intercalaires, correspondant à la période d'inactivité, seront pris en charge par l'Etat.
La Taxe Professionnelle due par les hôteliers pour les années 2020 et 2021, sera prise en charge par l'Etat. Quel est le soubassement juridique de cette décision de prise en charge ? S'agit-il d'un « dégrèvement collectif » ? Comme dommage collatéral, il y a lieu de prévoir le manque à gagner fiscal dont souffriront les communes bénéficiaires du produit de cette taxe, perte s'ajoutant à celle du produit de la Taxe de séjour.
Les aides sont cependant conditionnées. En effet, pour pouvoir bénéficier des mesures indiquées, il faut notamment avoir gardé 80% du personnel déclaré au mois de février 2020. Les établissements remplissant cette condition sont minoritaires.
Lire aussi | Madrid. L'ONMT déploie une task force pour promouvoir la destination Maroc
Enfin, comme subvention/injection vitaminée, est prévu un montant de 1 MMDH, montant symbolique par rapport aux 140 MMDH de recettes perdues au cours des deux dernières années. Tous les acteurs du tourisme appellent à une ouverture des frontières. Ce n'est pas l'avis des citoyens, d'après la dernière enquête de l'Economiste-Sunergia, où plus de la moitié des personnes consultées (57%) sont favorables à la fermeture des frontières. A peine 27% considèrent cette fermeture comme ayant été une mauvaise décision. Le « tourisme national » demeure le grand absent.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.