CAN féminine: bon départ pour les Lionnes de l'Atlas (VIDEO)    Foot U18: fin de l'aventure pour le Maroc (VIDEO)    Météo Maroc: temps assez chaud ce dimanche 3 juillet    Mali: l'ambassadeur d'Espagne convoqué après des propos sur une implication de l'Otan    Immigration illégale : Le Maroc fait face à une "situation extrêmement complexe" affirme le ministre espagnol de la Migration    Botola Pro: l'AS FAR bat l'OCK et termine la saison à la 3e place (VIDEO)    Restrictions commerciales algériennes : l'Espagne transfère à l'UE les plaintes des hommes d'affaires    Région TTA: plus de 14.800 candidats passeront le rattrapage du bac    Maroc/Covid-19: 3.306 nouveaux cas et 3 décès ces dernières 24h    Covid-19: le ministère de la santé recommande une dose de rappel du vaccin pour les personnes âgées    Amal Ayouch réagit à la condamnation de Faouzi Skalli    CAN Féminine: La dotation revalorisée à hauteur de 150%    Le leadership marocain en matière de sécurité énergétique et alimentaire mis en avant à Naples    Dakar: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat du 3-ème Festival de cinéma "Les Téranga"    Gazoduc Maroc-Nigéria : Les études avancent dans de »très bonnes conditions'' (Amina Benkhadra)    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdelhadi Baraka    Jeux méditerranéens : Le boxeur marocain Said Mortaji remporte l'argent    Echange de tirs dans le Kentucky: Trois policiers tués, l'assaillant arrêté    L'activité industrielle poursuit son amélioration    Casablanca, capitale marocaine du Jazz pendant trois jours (vidéo)    La CDT appelle à l'arrêt de la flambée des prix et à manifester contre le gouvernement Akhannouch, ce samedi à 19h à Mohammedia    L'apostille : Dbibina a bien cru être atteint de Polyopie, avant que Fouad Abdelmoumni, Aziz Chahir et Ali Anouzla ne le rassurent    CAN, Maroc 2022 : Lionnes de l'Atlas et Etalons Dames pour lancer le bal    Maroc-Japon: Signature d'un Accord de prêt de 1,6 MMDH pour améliorer l'environnement des apprentissages    Ambiance festive pour l'ouverture de Jazzablanca (VIDEO)    Sahara : Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes    Casablanca : Mise en échec du trafic de 2 tonnes de résine de cannabis    Devant la Commission des finances, Nadia Fettah décortique la loi sur les pratiques anticoncurrentielles    Marché des capitaux : Plus de 27,7 milliards DH de levées    African Lion 2022 : Cap Draâ sous un déluge de feu    Abattage, écorchage, stockage... Les conseils de l'ONSSA pour l'Aïd al-Adha    Renouvellement du mandat de la MINUSMA: Bamako pose ses conditions    Libye: des manifestants investissent le siège du Parlement    Selon le Sunday Business Post, le roi Mohammed VI a changé la face du Maroc    Un étudiant déguisé en femme pour passer les examens condamné à de la prison ferme    CAN féminine 2022 : La VAR disponible pour tous les matchs du tournoi    Maroc: lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    Sahara: Staffan de Mistura attendu samedi à Rabat pour une nouvelle tournée dans la région    Remise des prix de la deuxième phase du programme éducatif « inwi Challenge » (VIDEO)    Lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    L'ANME tient une « rencontre communicationnelle » à Casablanca    Marhaba 2022 : Journée infernale pour des Marocains bloqués à Ceuta    Général Stephen J. Townsend : « Les Forces Armées Royales ont atteint les standards de l'OTAN »    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feue Maria Rosa de Madariaga    Maluma sort du silence après l'annulation de son concert à Marrakech    Cinéma : quand Elvis se raconte à travers Baz Lhurrman    Agenda culturel: les bons plans de ce vendredi et du week-end    Théâtre Cervantes : L'appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation est lancé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La politique « zéro COVID dynamique » : un choix correspondant aux réalités chinoises
Publié dans Challenge le 20 - 05 - 2022

Depuis l'apparition de l'épidémie de COVID-19, le gouvernement chinois s'est engagé à accorder la priorité au peuple et à la vie humaine, à adopter une approche visant à prévenir les cas importés de l'étranger et la résurgence dans le pays, et à appliquer une politique « zéro COVID dynamique ». Nous avons adapté les protocoles de prévention et de contrôle à l'évolution de la situation et obtenu des résultats stratégiques majeurs dans cette bataille contre la COVID-19.
À l'heure actuelle, le virus est en constante mutation, l'épidémie est loin d'être terminée. La Chine est un pays très peuplé avec des déséquilibres régionaux en termes de développement et un manque de ressources médicales. Parmi sa population, 267 millions sont des personnes âgées de 60 ans et plus, et plus de 50 millions d'entre eux n'ont pas terminé l'ensemble du processus de vaccination contre la COVID-19 pour diverses raisons.
Si le gouvernement chinois assouplit les mesures de prévention et de contrôle et laisse le virus se propager, les personnes contaminées seront nombreuses et les ressources médicales risqueront de faire défaut, ce qui menacerait en premier les plus vulnérables, y compris les personnes âgées, les enfants et les femmes enceintes. Pour toutes ces raisons, la politique « zéro COVID dynamique » consititue à ce stade le meilleur choix pour la Chine dans sa lutte contre la COVID-19.
En fait, la politique « zéro COVID dynamique » de la Chine n'a pas pour objectif d'atteindre l'infection zéro, mais plutôt de maîtriser l'épidémie au coût social minimum dans le délai le plus court possible, afin de protéger la vie et la santé et d'assurer au maximum le cours normal de la vie et du travail des 1,4 milliard de Chinois. Je peux donner un exemple. Lorsque des cas ont été signalés à Tianjin, métropole à plus de 100 km de Beijing, en janvier 2022, plus de 10 millions d'échantillons ont été prélevés en seulement 4,5 heures. Un confinement précis a été appliqué, se limitant aux magasins et aux immeubles résidentiels concernés. L'écrasante majorité de la population chinoise dans la plupart des régions du pays peut mener une vie et une production normale.
Les expériences de la lutte chinoise contre la COVID-19 prouvent que la politique « zéro COVID dynamique » est scientifique et efficace et que cette politique et le développement économique sont, au lieu d'être contradictoires, cohérents. Elle permet de protéger la vie et la santé de la population dans la mesure du possible et de soutenir un développement économique et social soutenu, sain et régulier. Le taux d'infection par la COVID-19 et le taux de mortalité en Chine restent parmi les plus bas du monde. Selon des reportages, à la lumière de nouvelles modélisations effectuées par des scientifiques chinois et américains, si la Chine abandonne sa rigoureuse politique «zéro COVID dynamique», cela entraînerait plus de 1,5 million de décès dus à la COVID.
Sur le plan économique, la Chine demeure la locomotive de la reprise économique mondiale, elle est le seul pays à dégager une croissance économique positive en 2020 parmi les principales économies du monde. Et elle a réalisé une croissance de 8,1% en 2021 et de 4,8% en glissement annuel au premier trimestre 2022.
La politique « zéro COVID dynamique » est accueillie favorablement par l'écrasante majorité de la population chinoise. Il y a peu, le directeur régional de l'OMS pour le Pacifique occidental a félicité la Chine pour sa réponse à la COVID-19. Il a déclaré que la Chine avait suivi l'évolution de la situation en matière de COVID en actualisant ses politiques de prévention et de contrôle, en révisant les directives et en adaptant les dispositions en matière de tests et de quarantaine. Certes, Toute mesure anti-COVID a un coût pour l'économie et la société. Mais ce coût n'est que temporaire et vaut la peine par rapport aux vies inestimables et irrécupérables.
Il n'existe pas de modèle de lutte anti-Covid qui convienne à tous dans le monde, celui qui s'adapte mieux aux réalités nationales d'un pays est le meilleur. Depuis l'éclatement de la COVID-19, la Chine a mené une coopération internationale active dans la lutte contre l'épidémie, en partageant son expérience de prévention et de contrôle avec les autres pays du monde et en leur fournissant une grande quantité de matériels médicaux et de vaccins, dans le but de vaincre ensemble l'épidémie. La Chine respecte le droit des autres pays de choisir indépendamment leur voie de lutte anti-Covid et n'a jamais jasé sur les politiques anti-Covid d'un autre pays. Elle espère simplement que ses politiques anti-Covid ne sont pas victimes des manoeuvres de stigmatisation et de discréditation.
Actuellement, la lutte mondiale contre la COVID-19 est toujours à un stade critique. La Chine continuera à défendre la vision d'une communauté de santé pour tous et à contribuer davantage à combler le fossé vaccinal mondial tout en consolidant sa propre défense contre le virus. Nous sommes également prêts à travailler avec d'autres pays pour remporter une victoire définitive sur la pandémie.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.