Malversations, détournements : la justice épingle la gabegie de la chose publique du PJD    Gaz au Maroc: SDX Energy annonce le lancement des opérations de forage d'un nouveau puits    Des MRE découvrent les opportunités d'investissement à Marrakech-Safi    Attaque contre Salman Rushdie: du nouveau dans l'affaire    Coupe Davis: le Maroc marque son retour au Groupe ll Euro-Afrique    Covid-19 au Maroc : 117 nouvelles infections et 1 décès ce samedi    La Zambie prête à répondre aux demandes alimentaires en Afrique    Sebta : Deux organisations espagnoles demandent une enquête sur l'expulsion d'enfants marocains    14 août 1979 – 14 août 2022: 43ème anniversaire de la récupération d'Oued Eddahab    Plusieurs clubs espagnols veulent s'arracher Mohamed Bouldini    Tata: l'INDH s'implique pour favoriser l'insertion de la femme rurale dans le tissu économique    Vidéo. Arrestation d'un jeune ayant agressé un policer à Al Hoceima    « Casa del Mar » repère architectural à valeur historique    Salman Rushdie sous ventilateur après avoir poignardé, pourrait perdre un œil    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 13 Aout 2022    Diaspo #251 : Nabil Labhilil, dynamo de l'équipe de France de football pour amputés    Football : La ville de Berkane célèbre le sacre de la RSB en Coupe du Trône    Bourse de Casablanca: l'essentiel du résumé hebdomadaire    CMI : Le Maroc compte désormais 8.017 GAB    AS FAR : Fernando Da Cruz pour remplacer Sven Van Den Broek    Jeux de la solidarité islamique : Les athlètes marocains décrochent deux médailles d'or et deux de bronze    Trophée Yachine 2022 : Bounou parmi les 10 nominés    Maroc: Prévisions météorologiques    Dépréciation du DH face au Dollar    Séoul combat les pluies torrentielles    L'édition 2022 du Moussem Moulay Abdellah Amghar touche à sa fin    Corée du Sud : le patron de Samsung gracié pour « aider l'économie »    Cardiologie. ESC Congress 2022 Barcelona, sur place et en ligne, du 26 au 29 août    Maroc : au nord, les retenues des barrages enregistrent un considérable déficit    Casablanca: Arrestation d'une personne figurant dans une vidéo avec une moto volée en train de menacer un policier (DGSN)    Jeune Afrique : Akhannouch s'apprête à procéder à un remaniement ministériel à la demande du Roi    PLF 2023 : la racine carrée de l'Etat social    Lions de l'Atlas : Walid Reguragui pour succéder à vahid Halilhodzic ?    Salman Rushdie poignardé : son assaillant félicité par la presse conservatrice iranienne    USA: Salman Rushdie sous respirateur artificiel, risque de perdre un oeil    Fin de l'idylle entre Dounia Batma et son mari ? (VIDEO)    USA : l'écrivain Salman Rushdie entre la vie et la mort après une attaque à l'arme blanche (VIDEO)    L'écrivain Salman Rushdie victime d'une attaque à New York    L'Algérie rejette la main tendue de SM le Roi    L'actrice américaine Anne Heche succombe à ses blessures    Covid-19/Maroc: Voici les régions les plus touchées    Biens culturels volés : Le Maroc adhère à la convention d'Unidroit de 1995    Le problème des visas pour la France arrive au parlement    « Pegasus » révèle que 12 pays européens ont utilisé son programme    Des journalistes MRE découvrent de près la promotion du service audiovisuel public    Perquisition au domicile de Trump en Floride: Le FBI cherchait des documents liés au nucléaire (presse)    Mohammedia : Coup d'envoi du 5ème Festival du film éducatif pour les enfants en colonies de vacances    Création numérisée : 11,5 millions de dirhams pour cinq cinémas    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La Commission parlementaire mixte Maroc-UE tient une série de réunions au Parlement européen
Publié dans Challenge le 05 - 07 - 2022

Dans le cadre de l'approfondissement des concertations et des discussions avec la partie européenne, les membres de la Commission parlementaire mixte Maroc-Union européenne, sous la présidence de Lahcen Haddad, a tenu une série de réunions au Parlement européen à Bruxelles du 27 au 30 juin 2022 et qui se poursuivent du 04 au 07 juillet courant à Strasbourg.
Ainsi, la délégation parlementaire marocaine a tenu des réunions à Bruxelles avec 27 eurodéputés représentant les différents groupes politiques siégeant au Parlement européen, en vue de discuter des rapports élaborés par les commissions des droits de l'Homme et des affaires étrangères, a indiqué un communiqué de ladite commission.
La même source précise que c'est la rapporteuse du Parlement européen, Isabel Wiseler-Lima du groupe du Parti Populaire Européen (Groupe PPE), qui a procédé à l'élaboration préliminaire du rapport principal de la commission des droits de l'Homme sur la protection des journalistes à travers le monde et la politique de l'UE, mise en place après échanges d'avis avec les journalistes et experts du domaine, tout en procédant à la proposition d'un projet de recommandation tentant de condamner le Maroc.
S'agissant de la Commission des affaires étrangères, la même source indique que les discussions ont porté sur la même question au sujet du rapport du député européen, Antonio López-Istúriz White (Groupe PPE) sur la politique étrangère et la sécurité dans le cadre du renouvellement du partenariat avec les pays des voisins du Sud et le nouvel Agenda pour la Méditerranée, où il a été question d'une proposition de l'amendement n° 179 et le projet de résolution n°192 « anti-marocain » déposé par un groupe d'eurodéputés du groupe des Verts et la Gauche unitaire européenne menée par la députée européenne Idoia Villanueva Ruiz et l'eurodéputée Marisa Matias.
Lire aussi | Le Roi Mohammed VI pour de nouvelles options de financement à vocation structurelle en Afrique
Le communiqué indique que durant la même période et en parallèle avec la tentative d'assaut de clandestins contre la clôture métallique de Melilla, les deux groupes (Groupe des Verts et la Gauche unitaire européenne) au Parlement européen ont procédé à la présentation d'un projet de résolution urgente anti-marocaine.
« Face à cette stratégie préméditée contre le Maroc menée par certains eurodéputés soutenant les thèses séparatistes du « Polisario » et leur tentative vaine d'induire en erreur l'opinion publique européenne, les membres de la Commission parlementaire mixte Maroc-UE ont intensifié leurs rencontres avec les parlementaires européens de poids », ajoute la même source, notant que toutes les parties ont exprimé leur volonté commune pour la poursuite du dialogue euro-marocain et l'importance de trouver des solutions par la concertation à tous les défis et les menaces sur la voie d'insuffler une nouvelle dynamique aux relations unissant le Maroc et l'UE en vue de mener une action solidaire pour promouvoir la politique du bon voisinage européen, lutter contre l'immigration irrégulière et tirer profit de toutes les opportunités de coopération pour la réalisation de la sécurité durable et la prospérité partagée.
Lors de ces réunions, les membres de la commission parlementaire mixte Maroc-UE ont appelé au renforcement et à l'appui du processus de l'édification euro-marocaine à travers une approche visant à instaurer des liens plus solides susceptibles de dynamiser le développement commun, notamment dans les domaines de l'énergie, les énergies renouvelables, la paix, la sécurité et l'agriculture, la pêche maritime, l'immigration et le crime organisé, le terrorisme transfrontalier, en tant que nécessité prenant en considération le partenariat maroco- européen dans toutes ses dimensions.
Lire aussi | GNL. Remise en service des centrales à cycles combinés de Tahaddart et Aîn Béni Mathar
La même source a relevé que les parlementaires marocains ont mis l'accent sur l'importance de prendre conscience du danger de la situation et de l'augmentation des menaces sécuritaires, et ont insisté sur l'importance de la fédération des efforts dans le cadre de l'approche participative et préventive pour faire face aux risques menaçant la région euro-méditerranéenne, indiquant que grâce à ses actions et initiatives entreprises, la Commission parlementaire mixte Maroc-UE a pu faire échouer trois projets de résolutions urgentes et deux projets d'amendement au niveau de la commission des droits de l'Homme et la commission des affaires étrangères.
La commission a aussi réussi à faire parvenir sa voix aux eurodéputés dans la séance plénière du 04 juillet courant au Parlement européen à Strasbourg. Ainsi cette séance plénière s'est contentée après adoption de l'ordre du jour, d'ouvrir un débat de 20 minutes, durant lequel plusieurs parlementaires européens ont démontré les risques des actes des mafias de l'immigration clandestine, qui ont procédé à l'armement de migrants irréguliers ayant pénétré au Maroc de façon illégale, ce qui a conduit à l'assaut contre la clôture métallique de Melilla, et le décès de 23 migrants, et a engendré de multiples positions aux dimensions juridiques, judiciaires et politiques suite à ces incidents déclenchés par les mafias de la migration.
Ces mafias de la migration ont introduit des migrants subsahariens au territoire marocain de façon illégale ont attaqué des fonctionnaires publics, et ont adopté l'attroupement armé et la désobéissance à la façon des mafias de traite des êtres humains et bandes criminelles, dans l'objectif d'inciter les vagues de clandestins à assaillir la clôture métallique de la préside occupée de Melilla.
Les députés européens ont mis en relief le rôle du Maroc dans le cadre de la lutte contre la migration irrégulière et ont incité la partie européenne à davantage de coopération avec le Royaume pour la mise en place d'une approche intégrée des questions de la migration.
Dans ce cadre, les responsables européens ont salué le rôle de la commission parlementaire mixte Maroc-UE et les efforts consentis sur la voie du rapprochement des positions et le partage des expertises et qui sont de nature à renforcer le partenariat et hisser le niveau de la diplomatie parlementaire.
Lire aussi | Une hausse de 173% des recettes touristiques à fin mai
Par ailleurs, les membres de la commission parlementaire ont saisi cette occasion pour contrecarrer les manœuvres visant à porter atteinte à l'intégrité territoriale du Royaume et le partenariat distingué entre le Maroc et l'UE, tel que fondé sur le respect mutuel et notamment les chartes internationales et les conventions conclues dans le cadre du Statut avancé qui caractérise le partenariat Maroc-UE.
Par la même occasion, la commission a sensibilisé les parlementaires européens sur l'action menée par les groupes des Verts et la Gauche unitaire européenne qui est de nature à créer une confusion et traduire une partialité en contradiction avec la position de l'UE au sujet de l'intégrité territoriale du Maroc.
Et le communiqué de conclure que la commission parlementaire Maroc-UE, en réaction à ces actions anti-marocaines et sur demande de la commission, des eurodéputés, dont Thierry Mariani, ont interpellé la Commission européenne, sur le dossier de l'immigration et les problématiques qu'elle engendre ainsi que sur le rôle pionnier que joue le Maroc dans le cadre de la protection de l'Europe contre les vagues de migration franchissant ses frontières maritimes.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.