Participation au gouvernement. Le Conseil National de l'Istiqlal donne son feu vert    Mohamed Benhammou désigné président de la Fédération africaine de cybersécurité    La CDG adhère au programme    La haine dans l'âme...que Dieu lui pardonne!    L'Opinion : L'Istiqlal, valeur sûre pour le prochain gouvernement    Casablanca : L'Eglise de Saint John fin prête pour accueillir les fidèles    Le gouvernement espagnol saisit le parquet après une manifestation raciste    Conseil national du PJD : les islamistes entre le déni et le refus de toute autocritique    OCP et l'Ethiopie signent un accord de 3,7 milliards de dollars pour une usine d'engrais    CIH Bank: forte hausse des bénéfices semestriels    Le réseau EF&F lance un concours international de projets innovants    Hapag-Lloyd s'implante au Maroc    Les produits agricoles et halieutiques marocains à la conquête du marché américains    La production laitière, fer de lance du développement régional    Olives noires : Le Maroc augmente ses exportations et détrône l'Espagne    Mort d'Abdelaziz Bouteflika : l'ultime humiliation du pouvoir algérien au président défunt    Le Maroc réitère son engagement inébranlable en faveur de la paix régionale    Succès complet pour la première mission privée de SpaceX    Migration : Washington actionne les charters des expulsions    Afghanistan / Téhéran : la présence de Daech constitue un danger    La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Le Maroc se qualifie pour les huitièmes de finale    L'AS FAR et les Buffles FC se neutralisent    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce dimanche 19 septembre    Etudes en Chine: Plus de 500 dossiers de bourses remis à des jeunes marocains (FUSAAA)    Qui sabote l'école publique à Essaouira?    Un acte scandaleux qui ne doit plus se répéter    Le « relooking » de l'Education nationale à l'ère du Covid    Kénitra : soupçonnés de corruption et d'extorsion, des policiers renvoyés devant le tribunal    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 19 septembre 2021 à 16H00    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    L'IMA et la FNM renforcent leur partenariat par une nouvelle convention    Dionysos contre le Crucifié    Nouvelle secousse de magnitude 3,9 ressentie à Driouch    Afrique du Sud : le nouveau maire de Johannesburg mort dans un accident de la route    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Apiculture: une niche au chevet des petits exploitants    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Meeting de Kip Keino d'athlétisme: Soufiane El Bakkali remporte le 3.000m steeple    Coupe de la CAF : Les FAR se qualifient au 2ème tour    Botola Pro D1 / DHJ-HUSA (2-1) : Démarrage sur les chapeaux de roue !    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 septembre 2021 à 16H00    La Juventus annonce des pertes de 210 millions d'euros    Exposition: horticulteur attentionné    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Programmation informatique: Python dans la cour des grands
Publié dans Finances news le 02 - 08 - 2021

La compétence la plus importante à apprendre dans le monde d'aujourd'hui est de savoir comment écrire un programme informatique. Selon les spécialistes, la demande et la popularité des langages de programmation fluctuent d'une année à l'autre.

Par K. O

Tous les ans, de nouveaux langages de programmation voient le jour. Ils sont jusqu'à présent plus de 690, d'après l'article Wikipedia «List of programming languages». Ainsi, il est difficile de savoir par où commencer, d'autant plus que les langages Open Source sont en constante évolution en matière de packages et frameworks.
À un niveau très basique, ces langages servent d'instructions qui orientent les ordinateurs sur la manière de se comporter et d'effectuer des tâches. Grâce à la prédominance accrue de la technologie dans la société d'aujourd'hui, ces jargons informatiques jouent un rôle crucial dans la vie quotidienne des développeurs du monde entier.
Selon une récente enquête réalisée auprès du forum mondial «Stack Overflow», JavaScript est actuellement le langage le plus utilisé dans le monde (69,7%), suivi par le duo HTML-CSS (62,4%), SQL (56,9%), Python (41,6%) et Java (38,4%). C'est également le langage de programmation le plus recherché par les responsables du recrutement, indique ladite enquête.
Le palmarès n'a pas beaucoup changé
En juillet 2001, le premier index TIOBE a été publié en tant que projet de passetemps personnel pour voir quels langages étaient les plus en demande. Les 3 premiers de l'index TIOBE étaient Java, C et C++. 20 ans après, l'histoire est presque kif-kif.
Les 3 premiers langages de programmation sont désormais C, Java et Python. La différence entre la position 1 et la position 3 n'est que de 0,67%. Cela signifie que les prochaines années seront passionnantes. Python semble avoir les meilleures chances de devenir numéro 1, grâce à son leadership sur le marché dans le domaine en plein essor de l'exploration de données et de l'intelligence artificielle.
Créé par Guido Van Rossuma, Python a pris une énorme avance dans cinq pays, (Etats-Unis, Inde, Allemagne, Royaume-Uni, France), et ses parts sont même plus du double de Java dans ces pays, à l'exception de l'Inde.
«Ce qui est bien avec Python, c'est qu'il est écrit en pensant à l'expérience du développeur. Concrètement, Python se lit comme de l'anglais, ce qui est facile à comprendre, en particulier pour les personnes n'ayant aucune expérience en matière de codage. Il est également très rapide de créer un prototype de base de n'importe quoi, ce qui le rend extrêmement stimulant et gratifiant pour les débutants qui peuvent produire du code fonctionnel avec un bon didacticiel en quelques minutes seulement», souligne Badr Barraz, développeur Full Stack.
Sur une autre échelle, PHP est le plus gros perdant de ces dernières années. Sa part était supérieure à 20% en 2008, mais ce chiffre n'est que de 6,15% en 2021. Java est trop en déclin, mais pas aussi que PHP. La contribution de Java était de plus de 31% en 2008, et elle en détient toujours 18%.
«Java a une abondance de bibliothèques Open source et est idéal pour l'informatique distribuée. Il propose également de nombreuses API pour accomplir différentes tâches, telles que la connexion à la base de données, la mise en réseau, les utilitaires et l'analyse XML», nuance notre expert. Il est à rappeler que les notes TIOBE sont calculées en comptant les résultats des moteurs de recherche les plus populaires. Tandis que l'indice PYPL est créé en analysant la fréquence à laquelle les didacticiels de langage sont recherchés sur Google.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.