Maroc : Les barrages remplis à 50%    RSB-FAR (1-2) : Les Militaires confirment leur ascension !    LDC Afrique: Le WAC bat Horoya Conakry et prend la tête de son groupe    Watford : Vers un rôle plus offensif pour Adam Masina    Botola Pro D1: L'AS.FAR décroche une belle victoire face à la RSB    Météo: encore de la pluie prévue ce dimanche 7 mars au Maroc    Les éboueurs manifestent à Mohammédia (VIDEO)    Les barrages du Royaume remplis à 50%    SpaceX : Nouvel échec pour la fusée    Concours d'accès au COPE : 543 candidats passeront l'épreuve orale par visioconférence    1ère Chambre: les députés absentéistes risqueront désormais la révocation    Maroc/Covid-19: le bilan de ce samedi 6 mars    L'ouverture du consulat jordanien à Laâyoune continue de faire réagir    Le pape célèbre à Bagdad sa première messe publique en Irak    Election à la présidence de la CAF : Anouma se retire, Motsepe seul candidat    Les réserves de barrages accumulent 8,04 milliards de mètres cubes    Employabilité: le recrutement face à des défis structurels    L'étape actuelle exige une implication de tous dans les efforts d'élection des institutions représentatives    Une influenceuse marocaine attaquée sur la Toile à cause de Saad Lamjarred (VIDEO)    DGSN: un individu placé sous surveillance médicale se suicide    Le Real Madrid hausse le ton avec Sergio Ramos    De grands groupes polonais prêts à investir au Maroc    Ibrahimovic de retour en équipe nationale de Suède ?    Des femmes qui comptent : Ghyzlaine Alami    Des femmes qui comptent : Siham Alami    Bourse de Casablanca: le résumé hebdomadaire en 4 points-clés    Agences de voyages: un premier trimestre 2021 «catastrophique»    Chambre des représentants: Adoption à la majorité d'un projet de loi organique relatif au processus électoral    BAM: l'activité industrielle s'est améliorée en janvier 2021    Juventus: Cristiano Ronaldo sur le départ    Evolution du coronavirus au Maroc : 420 nouveaux cas, 485.567 au total, vendredi 5 mars 2021 à 18 heures    Le roi Mohammed VI a écrit au président du Ghana    Huit personnes interpellées pour organisation d'une fête de mariage    La députée du PAM Faraj Touriya débarquée d'un vol «Raynair»    Hervé Renard: ses maîtres chanteurs condamnés à de la prison ferme    Londres: le prince Philip transféré dans un autre hôpital    Partenariat maroco-israélien : un mariage stratégique    Débats féconds en commission sur les projets de loi organiques relatifs aux deux Chambres du Parlement    Le Conseil National de la Presse rend hommage à la femme    Armée américaine et insurgés du Capitole    Hirak : des centaines de milliers d'Algériens réclament le changement radical du système    La victoire du peuple algérien, " confisquée par un coup de force pour sauver le système "    Sidi Slimane    Naima Bouhmala rassure ses fans sur son état de santé (VIDEO)    Nouveau projet «Yemoley et Yemoh école de la diversité»    «Moukarabat» enchaîne les publications    Algérie : un médecin fustige le régime en place et s'indigne contre les défaillances du secteur de la santé    Salima Louafa, la romancière qui recèle la magie des mots sous l'étreinte de ses doigts    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





CDMC recommande d'y souscrire
Publié dans Finances news le 24 - 06 - 2004

Les investisseurs ont encore jusqu'à demain, vendredi 25 juin, pour souscrire à l'introduction en Bourse de la BCP. En dehors du fait que le marché n'a pas accueilli de nouveaux papiers depuis fort longtemps, les bons fondamentaux de la banque devraient créer un réel engouement.
La BCP sera officiellement cotée à la Bourse des Valeurs de Casablanca le 8 juillet prochain. Longtemps attendue, l'introduction en Bourse de cet établissement donnera, à coup sûr, un nouveau souffle au marché qui souffre d'un manque chronique de papier. La qualité des fondamentaux de la banque jouera donc sur la balance durant la période de souscription qui a commencé le 21 juin et se déroulera jusqu'à demain, vendredi 25 juin.
Il ne fait aucun doute, aux yeux des analystes en tout cas, que l'arrivée de la BCP sur la cote est une aubaine et pour le marché et pour les investisseurs. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle, dans une note de recherche tout récemment publiée, Crédit du Maroc Capital recommande de souscrire à l'introduction en Bourse.
La société de Bourse a, en effet, procédé à une évaluation de la banque sur la base des indicateurs financiers 2003 de la BCP (cf FNH n° 256), de son business plan 2004-2008, ainsi que des indicateurs financiers et boursiers des banques commerciales cotées à la BVC (BCM, BMCE, BMCI, CDM et Wafabank). Deux méthodes d'évaluation ont été, à ce titre, retenues : le modèle d'actualisation des résultats nets futurs (DECF : Discount Equity Cash Flow) et la méthode comparative locale avec le secteur bancaire marocain par le multiple des fonds propres (P/B).
La valeur retenue est la moyenne pondérée de ces deux méthodes, avec des coefficients de pondération de 70% pour la valeur obtenue par le modèle DECF et 30% pour celle obtenue par le multiple des fonds propres.
Selon le CDMC, «ce schéma a été retenu en raison du caractère spécifique de la BCP dont l'activité présente de grandes différenciations avec celle des banques commerciales». Il faut en effet signaler que les excédents de trésorerie des Banques Populaires Régionales constituent les principales ressources de la BCP. De même, les emplois de la BCP sont principalement en bons du Trésor, tandis que ses revenus sont essentiellement constitués des commissions de gestion et des facturations des services communs aux BPR.
Ainsi, la méthode d'actualisation des résultats nets futurs après retraitement ressort dans une fourchette de 3.502-4.399 MDH. CDMC a retenu une valorisation médiane correspondant à 3.898 MDH, soit 622 DH par action.
A travers la seconde méthode, le multiple moyen des fonds propres de l'échantillon retenu ressort à x1,9, ce qui valorise la BCP à 5.639 MDH, soit 958 DH par action.
Dans ce cadre, la moyenne pondérée des valeurs obtenues via ces deux méthodes, et compte tenu des différentes pondérations, ressort à 4.421 MDh, soit 751 DH.
Le prix d'introduction en Bourse de la BCP étant fixé à 680 DH, présente donc une décote de 9,4%. Raison pour laquelle Crédit du Maroc Capital recommande de souscrire à l'introduction en Bourse de la banque.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.