Parlement: Séance plénière lundi 25 Octobre pour présenter le PLF2022    Le Maroc et la Russie démentent les rumeurs sur un prétendu "refroidissement des relations bilatérales"    Tramway Rabat-Salé : Le contrôle du pass vaccinal commence dès vendredi    Covid-19 : Les vaccins Johnson & Johnson et Pfizer en rupture de stocks    Etats-Unis- Maroc : Inauguration d'une tour de descente en rappel en faveur des Forces Spéciales de la Marine Royale    Niger : Neuf gardes nationaux et deux gendarmes tués dans une attaque armée    Covid-19 : des chercheurs s'inquiètent d'éventuels dommages sur le cerveau [Etude]    Message de condoléances de SM le Roi à la famille de feu Dr. Abdelouahed Belkeziz    La République Dominicaine appuie les efforts du Maroc dans la recherche d'une solution politique    Le Maroc premier dans la région MENA    Otman Mouden: "Le gouvernement a une marge d'action très limitée dans le temps et sur le plan financier"    [ Interview exclusive ] A bâtons rompus avec le patron du BCIJ    USA : Des emplois, des salaires qui flambent mais pas de postulants    Sommet Afrique-France: Ne surtout pas mourir de honte    Donald Trump annonce le lancement de son réseau social et dénonce le règne unique des GAFAM    Racisme en France, ça continue    Akhannouch a-t-il les moyens de ses ambitions ?    Bamako choisit de continuer son rapprochement avec Rabat    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 21 octobre 2021 à 16H00    Lutte contre les nuisibles : Comme Israël, le Maroc recourt aux rapaces    Rencontre de la Fondation Brensthurst-Oppenheimer avec «Bayt Dakira» à Essaouira : une symbiose spatio-temporelle    Don Bigg clash cash les rappeurs algériens    Interview avec Mustapha Meloui « Le digital sera une priorité de ce gouvernement »    Botola Pro D1 / RSB-OCK (3-3): Un match prolifique doublé d'une remontada!    Botola Pro D1 / MCO-RCA (1-3): Le Mouloudia victime de ses dirigeants et du Raja!    Célébration : La symbolique culturelle des fêtes religieuses    Philosophie : Alexandre Koyré, du monde clos à l'univers infini    Errachidia: 4 individus interpellés pour liens présumés avec un réseau de trafic international de drogue    Concours de police: les candidates et candidats appelés à présenter leurs passeports vaccinaux    Pass vaccinal. La légalité sacrifiée sur l'autel de l'efficacité    Fiscalité : le PLF-2022 veut réduire le taux marginal sur les sociétés à 27 %    Véhicules d'occasion. Autocaz lance une nouvelle offre innovante    Sahara marocain : Le SG de l'ONU met à nu, de nouveau, les violations et mensonges de l'Algérie et du Polisario    Trois membres du PJD «suspendus» de leurs fonctions exécutives chez le parti, dissentions internes    Foulane Bouhssine lance son titre religieux «Habib Allah»    Le diplomate Abdelouahed Belkeziz n'est plus    Explosion de gaz en Chine: au moins trois morts    Loi de Finances 2022: IR, douane, budgets sociaux…les dossiers chauds    Projet de loi de Finances 2022 : Les premiers détails    Liqah Corona : comment télécharger le pass vaccinal    Saison 2021-2022 de Medi1TV : Une nouvelle programmation qui répond largement aux attentes du grand public    Mondial biennal : la FIFA convoque un sommet le 20 décembre    Succès de l'exposition artistique dédiée à Eugène Delacroix à Rabat    Wecasablanca Festival dévoile sa programmation    Rallye Aicha des Gazelles : Hajar Elbied et Malika Ajaha, grandes gagnantes à bord d'un Duster    Sauvetage de 213 migrants qui tentaient de rejoindre l'Angleterre    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    L'OCS accède à la première division    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Service public à Rabat : Des élus tirent à boulets rouges sur le maire
Publié dans Finances news le 25 - 10 - 2007

* La non attribution des subventions à certaines communes va impacter le service public dans deux mois.
* Des Présidents de commune à Rabat accusent le maire de la ville de détournement de fonds et d’abus de pouvoir.
La gestion communale de la ville de Rabat connaît-elle des perturbations majeures qui peuvent impacter le service public communal ? Certains Présidents de commune de la capitale et membres du Conseil de la ville répondent par l’affirmative. Selon Faouzi Chaâbi, Président de la commune de Souissi, «le maire de la ville a ordonné l’arrêt des subventions qui étaient destinées à la gestion de proximité et qui devraient être normalement attribuées début septembre». Chaâbi a poursuivi ses accusations contre le maire de la ville en affirmant que «Omar Bahraoui ampute les budgets des circonscriptions. Il veut régler ses comptes avec ses opposants et ce sont les citoyens et surtout les habitants de Rabat qui en font les frais».
Lors d’une récente rencontre avec la presse, d’autres Présidents de commune sont montés au créneau pour dénoncer les agissements de Bahraoui. «Les abus de pouvoir et les détournements de deniers publics de Bahraoui dépassent les limites et il faut mettre un terme à ses dépassements».
Il est à rappeler qu’en date du 23 août 2007, le Conseil de la ville de Rabat avait décidé à l’unanimité le report de l’attribution des subventions à la session d’octobre. Les motifs de ce report ont été justifiés à l’époque par le fait que l’argent public ne doit pas servir à la campagne législative du 7 septembre. Interrogé sur la question, Chaâbi a rétorqué que «Bahraoui dispose d’une majorité qui le maintient à coup de faveurs et autres soutiens des communes concernées». Il a donné comme exemple la rentrée scolaire et le mois de Ramadan qui ont vu «la distribution des aides accordées uniquement aux proches et aux communes favorables à Bahraoui». Chaâbi a également accusé le maire de Rabat de «préparer dès maintenant la campagne communale de 2009 à travers ces opérations de diversion».
Le bras de fer opposant Bahraoui à ses détracteurs ne date pas d’aujourd’hui, le feuilleton a commencé depuis son élection. Pour contre-attaquer, il a adressé le 26 septembre, à tous les Présidents de commune, une lettre pour qu’ils présentent les détails de leurs dépenses et leurs justificatifs. «Nous sommes pour le contrôle, mais un contrôle fait dans les règles de l’art. Les comptes sont toujours investis par l’Inspection générale des finances (IGF) et la Cour des comptes et Bahraoui ne fait que du chantage à travers cette initiative», a expliqué Mohamed Bouzidi, Président de la commune d’Agdal.
Chaâbi, pour sa part, a averti que «si les choses perdurent et que si Bahraoui s’entête à s’attacher à ses caprices, certains services publics dans la ville de Rabat vont être sérieusement perturbés dans les semaines à venir».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.