Retour des MRE : Voici les prix proposés par RAM    Jerrada : Nouveaux projets pour renforcer les filières du miel et des arbres fruitiers    Aérien. La RAM dévoile ses nouveaux tarifs vers le Maroc    Législatives algériennes : le parti islamiste MSP revendique la majorité    Euro 2020 : Les Anglais convaincants ont battu les Croates décevants (1-0)    Euro 2020 : L'Autriche s'en sort bien face à la Macédoine du Nord (3-1)    Facilitation des démarches consulaires, douanières et sanitaires...les nouvelles directives de SM le Roi en faveur des MRE    Evolution du coronavirus au Maroc : 270 nouveaux cas, 523.890 au total, dimanche 13 juin 2021 à 16 heures    La résolution européenne sur le Maroc est "erronée" et "inappropriée", selon une sénatrice italienne    Algérie: Une APN qui n'a rien de populaire    Marge du G7: Bras de fer USA-Chine    Rassemblement à Paris des sympathisants du Hirak contre les législatives voulues par le «pouvoir assassin»    Cette Espagne hégémonico-nostalgique qui a mal du Maroc    Déficit budgétaire de 24,6 MMDH à fin mai 2021 (TGR)    La famille Belkhayat ouvre le capital de Dislog Industries à Mediterrania Capital Partner    Attijari Global Research : des convictions à l'épreuve de la crise    Euro 2021 : l'écroulement de Christian Eriksen réveille les souvenirs de scènes dramatiques    Pour un meilleur accueil des MRE: Prix raisonnables et nombre de rotations suffisant    L'Opinion : Désunis jusqu'à la fin !    Météo Maroc: Temps assez chaud avec nuages dans des régions (dimanche 13 juin)    L'AMDV veut que les réponses du législateur face aux violences sexuelles soient renforcées    Opération Marhaba 2021: des incertitudes planent toujours    Voyageurs : Le ministère de la santé publie les fiches à remplir    La symphonie lumineuse de Florence Arnold    Festival: L'Andalousie vue d'Oujda    L'affaire Brahim Ghali a un nom : Arancha González Laya    France : les réservations vers le Maroc en très forte augmentation    Chine : 12 morts dans l'explosion d'une conduite de gaz dans un complexe résidentiel    OCP : franc succès pour la nouvelle émission obligataire internationale de 1,5 milliard de dollars    UNE RESOLUTION EUROPEENNE DENONCANT LE MAROC : CHERCHEZ L'ERREUR !!!    Oriental Le développement des zones frontalières, priorité pour l'Istiqlal    Journée mondiale du donneur de sang: un appel pressant à l'action pour augmenter la collecte de cette matière vitale    Plus de deux tonnes de drogue saisies à Mohammedia    Yassine Bounou évoque ses ambitions avec les Lions de l'Atlas    Hakimi et Lukaku dédient leurs buts à Christian Eriksen    Laâyoune: le droit à la santé à l'ère de la Covid-19 domine les débats de la CRDH    Karaté : Médaillée d'or, Btissam Sadini se qualifie pour les JO de Tokyo    Bruxelles attend de Biden des engagements clairs sur le partenariat transatlantique    Algérie: les élections législatives ne vont pas régler le problème (Think tank US)    Euro 2021: le Danemark s'incline devant la Finlande (VIDEO)    Le message du roi Mohammed VI au président russe Vladimir Poutine    Maroc – Burkina Faso : Pour suivre le match    Le tournage de la cinquième partie d'Indiana Jones aura lieu au Maroc    La cinquième aventure d'Indiana Jones sera tournée au Maroc    Les 10 ans de la FNM: Un bilan plus que positif    Education nationale-FNM: Un partenariat pour promouvoir l'accès des élèves aux musées    MEN et FNM instaurent la gratuité des musées et monuments pour les étudiants    Khalid Benzakour traite de la condition de la femme au Maroc    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Sahara: l'élan de solidarité arabe et africain avec le Maroc souligne l'extrême solitude de l'Algérie (politologue)
Publié dans 2M le 17 - 11 - 2020

L'élan de soutien et de solidarité, notamment de pays arabes et africains, avec le Maroc suite à son initiative juste et légitime visant à rétablir l'ordre et à garantir la libre circulation des biens et des personnes dans la zone-tampon d'El Guergarate a eu pour conséquence de "souligner l'extrême solitude de l'Algérie et de ses choix militaires et politiques", affirme le politologue Mustapha Tossa.
Cette solidarité arabe et africaine est venue également consolider “l'incontestable marocanité” du Sahara, relève Mustapha Tossa dans une analyse sous le titre "Guergarate: les leçons d'une crise".
Soulignant le "rôle prédominant joué par l'institution militaire algérienne" dans cette crise, le politologue marocain installé en France estime, dans cette analyse publiée, lundi, sur le site Atlasinfo, que "ce soutien et cette solitude algérienne pèseront lourd sur les plans politique et psychologique quand viendra le temps pour les Nations-Unies de relancer les négociations pour trouver une issue à ce conflit entre le Maroc et l'Algérie".
"Il est de notoriété publique que les séparatistes du polisario, nourris, financés, armés et abrités par l'Algérie depuis des années ne disposent d'aucune liberté d'action et de décision. Ils ne sont en réalité qu'une flèche dans l'arsenal militaire algérien obsédé depuis toujours et de manière pathologique par le Royaume du Maroc", note M. Tossa, faisant observer que la "haine du Maroc aujourd'hui et les provocations guerrières à son égard servent d'exutoire à des antagonismes algériens devenus suffisamment puissants pour être difficiles à contenir sans risques de fractures internes béantes et mortelles".
A ses yeux, cette crise a permis également la "mise sous lumières dans cette région grise de la présence de groupes armées et de mercenaires qui se déplacent librement".
Dans cette région où “les groupes terroristes de toutes les tendances font leur loi et constituent un cauchemar sécuritaire pour tous les pays de la région, les séparatistes du polisario et les mercenaires qui appuient leurs démarches mafieuses agissent selon les mêmes logiques terroristes", prévient-il, relevant que le "territoire algérien qui leur donne l'abri et la logistique se transforme en terroir pour les groupes terroristes qui menacent la sécurité régionale aussi bien pour la région du Sahel déjà explosive que les pays de l'Afrique du Nord et de l'Union européenne".
Pour le politologue, cette donne est de nature à "précipiter une prise de conscience qu'il faut impérativement trouver une solution avant que le terrorisme et l'instabilité régionale ne prennent le dessus".
Revenant sur l'initiative marocaine à El Guerguarat, M. Tossa rappelle que depuis déjà quelques mois, les "séparatistes du polisario pratiquaient la provocation comme un art de vivre au quotidien" et des "mercenaires armés s'adonnaient à une démonstration de force en bloquant ce passage vital pour les relations économiques et terrestres entre Rabat et Nouakchott”.
Face à cette situation, le Royaume "n'a cédé ni au chantage ni à la peur" en adoptant une approche de clarification diplomatique et en évoquant des alertes d'information à tous les centres de décision qui suivent de près cette crise. Une approche qu'il accompagna d'une démarche militaire responsable pour libérer le passage en question sans provoquer de victimes, relève-t-il, soulignant qu'"en l'espace de quelques heures, les forces armées royales ont pu rétablir le trafic civil et commercial vers la Mauritanie voisine".


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.