L'Istiqlal se déclare prêt à participer à la future coalition    Algérie : Bouteflika sera inhumé à l'est d'Alger    Afrique du Sud : le nouveau maire de Johannesburg mort dans un accident de la route    Nouvelle secousse de magnitude 3,9 ressentie à Driouch    Festival de Fès de la culture soufie. Une 14ème édition à la fois en présentiel et en digital    Le porte drapeau du Hip Hop psychédélique Marocain    Décès de Bouteflika : SM le Roi Mohammed VI fait part de ses condoléances et de sa compassion    Adolescents & Applications mobiles : Qu'en est-il de la sécurité ?    Apiculture: une niche au chevet des petits exploitants    Magazine : Johnny Hallyday, les dommages d'un hommage    Hallyday, le blues d'une âme rock au Maroc    Tanger Med: Saisie de 75.240 euros et 13.800 dirhams    Guillaume Scheurer : « La démocratie au Maroc est en marche »    Meeting de Kip Keino d'athlétisme: Soufiane El Bakkali remporte le 3.000m steeple    Coupe de la CAF : Les FAR se qualifient au 2ème tour    Botola Pro D1 / DHJ-HUSA (2-1) : Démarrage sur les chapeaux de roue !    Mohamed Sefiani du PI, réélu président du conseil communal de Chefchaouen    Abdellatif Ouahbi du PAM élu président du Conseil communal de Taroudant    Participation au gouvernement : le Conseil National de l'Istiqlal dit oui !    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 septembre 2021 à 16H00    Attaque des camionneurs marocains au Mali : certitudes et interrogations    Les obsèques de l'un des deux camionneurs marocains tués au Mali (VIDEO)    Bourse de Casablanca: L'essentiel du résumé hebdomadaire    Immobilier: le secteur est prédestiné à un nouveau cycle d'évolution    Accord entre l'Ethiopie et le Maroc sur la production d'engrais    La Juventus annonce des pertes de 210 millions d'euros    Marché de change: Adjudications d'achat de devises à partir du 20 septembre (BAM)    Un premier semestre dans le vert pour CIH Bank    Exposition: horticulteur attentionné    Samir Goudar élu président de la région Marrakech Safi    Derrière l'arrêt du « Doing Business », un rapport gonflé en faveur de la Chine    Prévisions météorologiques pour ce samedi    Washington : 6 lions et 3 tigres du zoo ont été testés positifs au Covid-19    Assouplissement des mesures restrictives au Maroc: ce qu'en pense un expert    Université Abdelmalek Essaâdi: Création de 10 nouvelles filières du Bachelor    Production des vaccins au Maroc: la fabrication des substances actives démarre dès le début 2022    Archives du Maroc signe un mémorandum de coopération    Le Conseil national du PAM approuve la participation du parti au prochain gouvernement    Décès de l'ex-président algérien Abdelaziz Bouteflika à l'âge de 84 ans    Coupe du monde de futsal: le Maroc qualifié pour les huitièmes de finale    Les ministres israéliens de la défense et de l'économie bientôt au Maroc    USA: un multimillionnaire reconnu coupable du meurtre de son amie    Championnat arabe de judo : La sélection marocaine sacrée avec 5 médailles dont 3 en or    Coupe du monde de futsal : le Maroc se qualifie pour les huitièmes de finale    Archéologie : Découverte des plus anciens outils de confection de vêtements au Maroc    Exposition : l'art à travers trois générations    Mondial de futsal : le Maroc devant un exploit historique    CIH Bank: l'activité repart de plus belle au premier semestre 2021    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Banques participatives/ BAM : les dépôts à vue collectés grimpent de 49% en 2020
Publié dans 2M le 30 - 07 - 2021

Les dépôts à vue collectés par le secteur bancaire participatif ont totalisé un encours de 3,8 milliards de dirhams (MMDH) en 2020, marquant une hausse annuelle de 49%, selon Bank Al-Maghrib (BAM).
Ces dépôts, qui représentent 23% des ressources, sont détenus à hauteur de 78,1% par des particuliers résidents, 3,2% par des Marocains résidant à l'étranger (MRE) et 17,5% par des personnes morales, précise BAM dans son 17ème rapport annuel sur la supervision bancaire au titre de l'exercice 2020.
De leur côté, les dépôts d'investissement, lancés en 2019, ont connu une croissance de 172% à 988,7 millions de dirhams (MDH), soit 5,9% du passif, fait savoir la même source.
Outre les dépôts de la clientèle, les banques et fenêtres participatives se refinancent principalement par le biais de leurs fonds propres et de ressources collectées auprès de leurs maisons mères, sous la forme de contrats de "Wakala bil Istithmar", de dépôts à vue intra-groupe pour les banques participatives et d'avances de liquidité exemptes d'intérêts pour les fenêtres participatives.
Les capitaux propres comptables des banques et fenêtres participatives, hors résultat de l'exercice, ont progressé, d'une année à l'autre, de 6% à 2,4 MMDH, soit 14,4% des ressources.
Cette augmentation, de 143 MDH, résulte de l'effet conjugué de la hausse, d'une part, du capital social des banques participatives à près de 3,6 MMDH et du creusement, d'autre part, du report à nouveau débiteur du secteur bancaire participatif à 1 MMDH et du montant de capital non-versé à 200 MDH.
En outre, ledit rapport fait ressortir que les injections de capital effectuées par les banques participatives sont principalement destinées à contrecarrer l'effet des résultats déficitaires pour maintenir les capitaux propres comptables au-dessus du seuil minimal réglementaire de 200 MDH. Les dotations en capital des fenêtres participatives ont stagné à 695 MDH.
S'agissant de l'encours de refinancement des banques participatives auprès des maisons-mères par Wakala Bil Istithmar, il a augmenté de 40% en un an, à 3,4 MMDH, représentant 25,2% du total-passif de ces banques.
Les banques participatives ont eu également recours à des refinancements sous la forme de dépôts à vue intra-groupe, d'un encours total de 465,3 MDH à fin 2020, soit 3,5% des ressources de ces banques.
Parallèlement, BAM indique que les avances reçues par les fenêtres participatives ont crû de 93% en un an à 1,2 MMDH, soit 35% de leurs ressources. La part des marges constatées d'avance dans les autres passifs est demeurée stable à 80%, soit 22% du total-passif.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.