Une digitalisation « déshumanisée » n'atteindra jamais son objectif (Hassan Alaoui)    Transport/logistique: Abdeljalil souligne la nécessité d'asseoir une souveraineté nationale    Inflation au Maroc: Fitch alerte sur la détérioration des finances publiques    Maroc: la croissance prévue à 1,8% en 2022, selon la BAD    Congo-Cameroun. 347 km de fibres optiques    Zimbabwe. L'inflation atteint des sommets    Vidéos. Un étudiant marocain, accusé d'avoir combattu pour l'Ukraine, risque la peine de mort    Real Madrid vs Liverpool: Paris, capitale mondiale du foot le temps d'un duel de prestige    PSG : Achraf Hakimi était au courant pour la prolongation de Kylian Mbappé    Forfait, Riyad Mahrez s'offre des moments de détente à Marrakech    Anass Salah-Eddine : "Je peux m'adapter très vite"    Hépatite d'origine inconnue chez les enfants : 650 cas probables dans le monde    Intégration des étudiants d'Ukraine. Les solutions du ministère    L'Union africaine souligne la responsabilité des pays d'accueil dans la protection des réfugiés    Le Marocain Aomar Boum cosigne le livre «Wartime North Africa : A Documentary History, 1934–1950»    Le Congrès national de la Société marocaine de psychiatrie se penche sur la schizophrénie    Benslimane : Le 15e Festival national de zajal célèbre le «Zajal au féminin» du 3 au 5 juin    La 5ème édition des rencontres Internationales de Toumliline, du 31 mai au 2 juin    Sothema. Le chiffre d'affaires en hausse au premier trimestre 2022    UA : La solidarité agissante du roi Mohammed VI en Afrique, socle de l'engagement humanitaire du Maroc    Sahara : Le Burkina Faso appuie le plan d'autonomie comme seule et unique solution    La HACA signe une convention de partenariat avec le régulateur des médias capverdien    Revue de presse quotidienne de ce samedi 28 mai 2022    Marine Royale: 1,5 tonne de drogue saisie au large de Tanger    Les ventes à l'export de Chery ont augmenté de janvier à avril 2022    Indice mondial de performance des ports à conteneurs : Tanger Med en 6è position    Plus de 700 exposants de 55 pays, à l'occasion de la 27ème édition du SIEL    Chelsea annonce un « accord final et définitif » pour son rachat    Faouzi Lekjaa rend visite au Wydad    La revue de presse du samedi 28 mai    Maroc : interdiction d'une manifestation non autorisée contre la vie chère    Le secteur des assurances au Maroc appelé à relever plusieurs défis    Fusillade au Texas: la police sous le feu des critiques    Tottenham: Conte tranche pour son avenir    Météo au Maroc: les prévisions du samedi 28 mai    5 façons dont les partenariats de l'ONU favorisent la paix et le développement    Tests PCR : le Conseil de la Concurrence juge les marges des laboratoires "élevées"    Billets WAC-Al Ahly : « En ligne »...d'attente !    Nasser Bourita représente SM le Roi aux deux sommets extraordinaires de l'UA à Malabo    Le SIEL sera-t-il organisé en permanence à Rabat?    Fusillade au Texas : SM le Roi adresse un message de condoléances à Joe Biden    Casablanca : 1er championnat de lecture rapide et mind mapping en Afrique les 28 et 29 mai    Sommet extraordinaire de l'UA sur les questions humanitaires avec la participation du Maroc    L'ONU rend hommage à l'action des Casques bleus marocains déployés en RDC    «Yallah Rouh», nouveau single de Samira Saïd en dialecte marocain    Maintien de la paix: l'ONU exprime son « extrême reconnaissance » au Maroc    Patrimoine urbain : Appel au renforcement de l'arsenal juridique    Festival de Cannes 2022 : Sofia Saidi attire les regards sur le tapis rouge    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



UA : Le Maroc réitère son attachement à la solidarité africaine pour éradiquer la pandémie de la COVID-19
Publié dans 2M le 27 - 01 - 2022

Le Maroc a réitéré, mercredi à Addis-Abeba, son attachement à la solidarité africaine pour prémunir le Continent et éradiquer la pandémie de la COVID-19, à l'occasion de la 43è session du Comité des Représentants Permanents de l'UA (COREP), préparatoire aux prochaines sessions du Conseil exécutif et du Sommet de l'UA, prévues du 02 au 06 février prochain dans la capitale éthiopienne.
"La solidarité africaine est la seule manière de prémunir notre Continent et de contribuer à atténuer puis à éradiquer la pandémie de la COVID-19, et le Maroc est fermement attaché à ce principe", a réaffirmé l'Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l'UA et de la CEA-ONU, Mohamed Arrouchi, devant cette session dont les travaux se poursuivent par visioconférence.
M. Arrouchi, qui intervenait sur le rapport sur la COVID-19 et son impact socio-économique sur les économies africaines, a noté que cette pandémie a démontré que lorsque la santé est en danger, tous les secteurs sont en danger, et qu'il n'y a pas de sécurité mondiale sans la sécurité sanitaire.
"Le rapport entre nos mains nous indique que les taux de vaccination restent faibles, avec au moins 10% de la population africaine entièrement vaccinée, plus de 11% partiellement vaccinée, et 0,4% ayant reçu des doses de rappel. Ces faibles chiffres auront un impact négatif sur l'activité économique dans notre Continent", a déploré le diplomate marocain.
Les économies africaines "restent sensibles à l'émergence de nouvelles variantes et à l'insuffisance des vaccins, et cela fait obstacle à toute future progression. Toutes ces perturbations vont freiner la transformation productive de l'Afrique et, par conséquent, la réalisation de l'Agenda 2063 de l'Union Africaine", a relevé M. Arrouchi.
"Si les mesures sanitaires et la mise à disposition pour l'ensemble des populations africaines de masques de protection et d'équipements sanitaires restent une priorité, il est aujourd'hui essentiel et obligatoire de maintenir nos efforts individuels et collectifs afin de nous doter des capacités de fabrication des vaccins en Afrique et procéder à la vaccination de l'ensemble de nos populations", a soutenu l'Ambassadeur Représentant permanent du Royaume auprès de l'UA et de la CEA-ONU.
"Il est temps de joindre nos efforts pour assurer les vaccins à notre Continent pour atteindre une immunité collective, en tenant compte de l'objectif mondial de vacciner 70% de la population africaine. A cet effet, je voudrais saluer le travail énorme fait par l'équipe spéciale mise en place pour l'acquisition de vaccins en Afrique (AVATT), depuis l'apparition de la pandémie", a ajouté M. Arrouchi.
Le variant Omicron reste une menace à laquelle "nous devons faire face de manière urgente, en continuant à travailler sous le prisme de la solidarité agissante et si nous déploierons les efforts nécessaires aux niveaux national et continental", a-t-il souligné.
A cet effet, M. Arrouchi a rappelé que le Maroc, sous l'impulsion de Sa Majesté le Roi Mohammed VI, a décidé de tirer les leçons de la pandémie, en généralisant l'accès à la protection sociale et à la couverture sanitaire au profit de l'ensemble de la population et a initié un projet de fabrication locale de vaccins anti-Covid et autres au profit du Royaume mais aussi de tous les pays africains.
"Ce projet vise à se doter, à court terme, d'une capacité de production de 5 millions de doses de vaccin anti-covid par mois, avant de démultiplier progressivement cette capacité à moyen terme", a-t-il poursuivi, rappelant que dès l'apparition de la pandémie, le Maroc a été parmi les premiers pays à convertir son industrie pour répondre aux besoins sanitaires nationaux et continentaux, en fabriquant des masques, gels antiseptiques et autres équipements sanitaires tous Made in Morocco.
Et dans un élan de solidarité, le Royaume a fait plusieurs dons de ces équipements à plus d'une vingtaine de pays africains issus des cinq régions du Continent, avec l'ambition de créer une Afrique intégrée sur tous les plans, y compris politique et économique. Une Afrique soudée, solidaire et unie, a souligné le diplomate marocain.
"Maintenant, pour se préparer à un contexte post-Covid, l'Union Africaine doit développer une vision commune et interagir avec ses partenaires pour que notre Continent parvient à relever les défis notamment aux niveaux économique et social", a-t-il dit, ajoutant que l'Afrique doit procéder à des mécanismes de payement alternatives pour commander des doses de vaccins au lieu des crédits afin d'alléger la dette des pays africains et de mieux faire face à l'impact économique de la pandémie.
Le Comité des Représentants Permanents de l'UA avait entamé, jeudi dernier par visioconférence, les travaux de sa 43è session ordinaire préparatoire aux prochaines sessions du Conseil exécutif et du Sommet de l'UA, prévues du 02 au 06 février prochain.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.