Gouvernement : L'assaut de migrants à Nador, un acte «prémédité et planifié»    Enquête: le moral des Marocains n'a jamais été aussi bas    La Bourse de Casablanca clôture la séance de ce jeudi en bonne mine    Les services vétérinaires assurent la permanence jusqu'au 5ème jour de l'Aïd    Royaume-Uni: Boris Johnson annonce sa démission    Rapport ONU : plus de 800 millions de personnes touchées par la faim en 2021    Royaume-Uni: démission imminente de Boris Johnson    CAN 2022: le sélectionneur du Sénégal s'exprime avant le match face au Maroc    4e dose du vaccin anti-covid: ce qu'en pense Dr Himdi    PACTE ESRI : l'antidote aux maux de l'enseignement supérieur ?    Covid-19 : neuf nouveaux décès en 24 heures    Bamako: inauguration officielle de la clinique périnatale Mohammed VI, financée par le Maroc    Casablanca : Deux Subsahariens interpellés à l'aéroport Mohammed V    Casablanca: Le Groupe l'Etudiant Marocain organise le Forum international des inscriptions    Des chansons de Michael Jackson retirées de plateformes de streaming    L'actrice égyptienne Ilham Shaheen sous le charme de Fès (PHOTO)    Le COD Meknès remporte le titre    Réunion du "Caucus Africain 2022" : la "déclaration de Marrakech" adoptée    Le gouvernement français s'attaque au pouvoir d'achat    Mesbahi: l'homme au sourire jovial s'est éteint    La palette de Yassine Cherkaoui mise à l'honneur    GB: démission imminente de Boris Johnson de la tête du parti conservateur    Plus de 100.000 participants effectifs aux concertations nationales pour l'amélioration de la qualité de l'Ecole    Patrimoine dans le monde Islamique    Lions de l'Atlas : Walid remplacera Vahid, son staff révélé    Enfin des œuvres sociales pour 10.000 fonctionnaires    Ex-ministre espagnol de la Défense: la position de Madrid sur le Sahara «doit être applaudie»    Migration: Grande-Marlaka et Johansson attendus à Rabat ce vendredi    Touba: la RAM signe une convention avec la confrérie mouride prévoyant des avantages sur ses vols    Sahara marocain : Bourita rencontre l'envoyé personnel du secrétaire général de l'ONU    Corruption : 4 ans de prison ferme pour une ancienne ministre algérienne de la Culture    Belgique : Mohamed et Lina, prénoms les plus populaires à Bruxelles-Capitale en 2021    L'ONMT met en ordre de bataille sa task force dans le monde    Revue de presse quotidienne de ce jeudi 7 juillet    Football: la CAF choisit le Maroc pour abriter la CAN des moins de 23 ans    CAN féminine / Groupe C / 2e journée : Ce jeudi, deux beaux matches très prometteurs    Coupe du Trône / Derby Wydad-Raja (18h00) : Vaincre ou perdre n'est pas mourir! Ce n'est que du football !    La 51ème édition finit tout en beauté    La médina d'Asilah revêt ses couleurs d'été    La MAP lance sa nouvelle webradio thématique «Samaoui», dédiée à l'art gnaoui    USA: Démission de la directrice de la communication de Biden    E-commerce : vers l'ubérisation des moutons à l'Aïd Al Adha?    Le Caire abrite la CAN de handball avec la participation du Maroc    Energies renouvelables : l'expérience marocaine inspire les pays andins    Les exactions contre les manifestants et les activistes du Hirak en Algérie dénoncées à Genève    Huawei Maroc lance la première édition du Forum "Digitech Ecosystem Summit" (VIDEO)    Météo: les prévisions du jeudi 7 juillet    Coupe du Trône (Quart de finale): Un derby Wydad/Raja aux enjeux multiples    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Photos. Le Maroc et la France unis dans un exercice militaire aérien
Publié dans H24 Info le 21 - 05 - 2022

Dix ans après son dernier exercice en 2012, l'Armée de l'air et de l'espace française revient au Maroc pour un exercice militaire inédit aux côtés des FAR.
La 3e escadre de chasse de la BA133 de Nancy est au Maroc. Elle participe aux côtés des Forces royales air à l'exercice « Echange Air Maroc 2022 », qui a commencé le 16 mai dernier pour se poursuivre jusqu'au 27 du même mois.
L'exercice, auxquels prennent part les Mirage 2000 de l'Armée de l'air et de l'espace de France et les Mirage F1 des Forces royales air, est « l'occasion de renforcer la coopération avec le Maroc », indique le ministère français des Armées dans un communiqué.
Crédits photos: Ministère français des Armées.
La France a déployé trois Mirage 2000D, dans un détachement qui rassemble près de 80 aviateurs de diverses spécialités: pilotes, navigateurs, officiers systèmes d'armes, mécaniciens, secrétaires, commandos, techniciens informatiques ou encore opérateurs de renseignement.
Lire aussi: Vidéo. Service militaire: début de la phase de sélection et d'incorporation à Benguérir
« Sous la chaleur ardente du ciel marocain, à travers les exercices menés chaque jour, le détachement français s'emploie à renouer les liens de coopération aéronautique militaire entre l'Armée de l'air et de l'espace et les Forces royales air », précise la même source.
Crédits photos: Ministère français des Armées.
Les pilotes français ont pu « retrouver les connaissances nécessaires à un déploiement opérationnel au nord du Maroc ». Les entraînements réalisés actuellement prévoient deux vagues de départs par jour et permettent de renforcer « l'interopérabilité » entre l'aviation de chasse française et marocaine.
Pour le ministère français des Armées, le « partage d'expérience est un point clef de cette mission, lors des briefings et débriefings organisés au sein des locaux de l'escadre Mirage F1 de la base aérienne de Sidi Slimane ».
La dernière fois que l'Armée de l'air et de l'espace de France était venue au Maroc, pour y réaliser une campagne de tir, remonte à plus de dix ans, à décembre 2012. Il faut toutefois remonter à 2003 pour voir évoluer les avions de chasse français et marocains ensemble.
Crédits photos: Ministère français des Armées.
Après des premiers vols de familiarisation avec le milieu aéronautique, où chaque Mirage 2000D a été emmené par un Mirage F1, les missions tactiques ont réellement débuté, explique la même source.
Les Forces royales air du Maroc ont elles profité de l'occasion pour permettre à leurs pilotes de passer leur qualification de chef de patrouille, avec des exercices qui sont « de plus en plus poussés, chaque jour ».
« Cela nous permet de voler avec l'avion mythique qu'est le Mirage F1 en développant notre interopérabilité », a souligné de son côté le commandant Nicolas, directeur de l'exercice français. « Les jeunes de l'escadre peuvent ainsi avoir une première approche du milieu africain désertique. En plus, c'est génial de pouvoir voler avec le Mirage F1 que les Marocains nous ont fait voir de près », a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.