Affaire Ghali: La justice espagnole "enterre" l'affaire après 1 an d'enquête    Météo Maroc: temps assez chaud à chaud ce vendredi 27 mai    L'acteur américain Ray Liotta, star des "Affranchis", décède à 67 ans    Hussein al-Cheikh, nouveau secrétaire général de l'OLP    [Vidéo] Jets d'oeufs et de tomates accueillent la visite de Tebboune en Italie, confronté à la diaspora du Hirak    Sénégal: Macky Sall limoge son ministre de la Santé après la mort de 11 bébés    Nayef Aguerd se rapproche de la Premier League    « Le Bleu du Caftan » de Maryam Touzani à Cannes    Au Maroc, les réserves de sang couvrent à peine quatre jours !    Tibu Africa et Decathlon Maroc pour une alliance sportive et humaine au profit des jeunes    «Un plaidoyer commun pour la défense de l'intégrité territoriale des Etats»    La question taïwanaise dans le périple asiatique du président américain    Les Russes cherchent à s'emparer d'une ville de l'est de l'Ukraine    Un impératif et non une option pour le CESE    Tout ce qu'il faut savoir sur la billetterie    Un souffle de vie par l'image et l'échange    Entre défis de sauvegarde et enjeux de développement    Opéra NORMA de Bellini    Ligue Europa Conférence: revivez le sacre de La Roma (VIDEO)    Rabat: on connaît la date d'ouverture du nouveau « parking Bab El Had »    Inflation : la facture de compensation s'alourdit de 15 milliards de dirhams    Marina Agadir accueille une grande chaine hôtelière internationale    Variole du singe: plus de 200 cas confirmés dans le monde    NMD : Nadia Fettah Alaoui sollicite l'appui de la BAD    Maroc : La production locale d'électricité en hausse de 4,1% au 1er trimestre    Covid-19 : 239 nouveaux cas et zéro décès ce 26 mai    Maroc: Les arrivées de touristes grimpent à 1,5 million à fin avril 2022    Le Suriname ouvre un Consulat Général à Dakhla    Marrakech accueille le Festival aboudabien des courses de chevaux pur-sang arabe    Une grande éruption sous-marine visible depuis l'espace    Les changements climatiques augmentent les canicules    CHAN Algérie 2022 : Le Maroc déja qualifié, tirage au sort des éliminatoires    Un virus « tueur de cancer » en test sur un patient    Des arrestations suite à des émeutes ayant suivi le match de l'Ittihad Tanger et RSB Berkane    Covid-19: l'état d'urgence sanitaire prolongé jusqu'au 30 juin    L'Algérie confirme avoir écarté des aéroports espagnols à cause de la question du Sahara    Législatives : LREM exclut les «candidats dissidents» Mehdi Reddad et David Azoulay    Au sommet Melipol22, le Président du Conseil des ministres de Qatar s'entretient avec Abdellatif Hammouchi    Voici la liste des joueurs convoqués par Vahid Halilhodžić    Leila Cherkaoui et Abderrahmane Ouardane exposent à «Dak'Art»    «Points de vue» : Treizephotographes marocains livrent leurs sensibilités autour du monde    Berrechid: l'agresseur de l'influenceuse Loubna Mourid écroué    Le Maroc, l'UA et l'ONU célèbrent l'Afrique de l'espoir, de la diversité et du dynamisme    Le Maroc et la Hongrie veulent inscrire le partenariat économique dans leur coopération    Suisse: Roche annonce des tests PCR de détection du virus de la variole du singe    Ouverture du 15e Forum international de la Bande dessinée de Tétouan    La revue de presse du jeudi 26 mai    Corruption : Deux arrestations par semaine en moyenne grâce à la ligne directe    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Revue de presse quotidienne de ce jeudi 13 janvier 2022
Publié dans Hespress le 13 - 01 - 2022

Ci-après les principaux titres développés par la presse nationale de ce jeudi 13 janvier 2022
L'Economiste
Capital humain et productivité, les incontournables leviers de la croissance. Doubler le PIB par habitant dans 13 ans n'est pas impossible mais nécessite des réformes structurelles. Le scénario qui fait rêver est de parvenir à augmenter simultanément l'investissement privé, à stimuler la productivité, à favoriser l'inclusion des femmes et des jeunes sur le marché du travail, et à améliorer le stock moyen de capital humain par travailleur. L'impact serait d'une ampleur inégale: le Maroc dépasserait même l'objectif du Nouveau modèle de développement. La croissance du PIB augmenterait de 7,7% par an et se traduirait par une hausse de 120% du revenu par habitant. La simulation est réalisée par la Banque Mondiale qui a organisé une table ronde mercredi 12 janvier sur le rapport de suivi de la situation économique au Maroc.
Carburant: Retour probable aux mécanismes de compensation. Les niveaux des prix des hydrocarbures ont atteint leur pic dans les stations-service. Face à la flambée des prix, la CDT en appelle à l'intervention de l'Etat à travers un mécanisme de compensation afin de «préserver le pouvoir d'achat des ménages, la protection du consommateur dans le sens d'une baisse des prix des hydrocarbures dans un seuil de 8 à 8,5 DH le litre de gasoil », a confié au journal Hussein El Yamani, secrétaire général du Syndicat national du pétrole et gaz à la CDT. En effet, la CDT vient de soumettre une proposition de loi à la Chambre des conseillers afin de réguler les prix des carburants. « L'Etat doit revenir au système de subvention et surveiller les dérives ou encore sévir en cas de dépassements... Autrement, l'on va directement vers le scénario de l'implosion sociale", prévient le représentant de la CDT.
L'Opinion
Meddah: le circuit de distribution du Molnupiravir est en cours de préparation. Bouchra Meddah, directrice du médicament et de la pharmacie au ministère de la santé, a affirmé que, concernant les médicaments contre le rhume, des inspections ont été dépêchées sur place auprès de plusieurs officines pour s'assurer de la disponibilité des stocks, précisant que le seul médicament qui a manqué de façon sensible sur le marché est l'Ibuprofène sirop, prescrit aux enfants qui ont des syndromes de rhume. "Le ministère de la Santé a contacté le laboratoire fabriquant qui va relancer le produit sur le marché après en avoir fabriqué une quantité importante", a-t-elle assuré dans un entretien au journal. Concernant le « Molnupiravir", elle a souligné que pour "garantir sa disponibilité dans les pharmacies le plus tôt possible, nous sommes en cours d'élaboration d'une feuille de route pour définir un circuit de distribution".
Baraka: que 2022 soit l'année du changement! Le secrétaire général du parti de l'Istiqlal, Nizar Baraka, a indiqué que l'actuelle majorité "attend avec impatience" un changement "global" et "urgent" des politiques publiques adoptées pour établir les contrats de société souhaités qui amèneraient des transformations, et pour créer des percées sociales susceptibles d'améliorer la qualité de vie des citoyens". Dans un discours prononcé à l'occasion du 78ème anniversaire de la présentation du Manifeste de l'indépendance, le patron du parti de la Balance a souligné que le nouveau gouvernement, dont le Parti de l'Istiqlal fait partie, est appelé à évoquer la sagesse, la philosophie et la clairvoyance dont avaient fait preuve les signataires du Manifeste de l'Indépendance en conjuguant la défense de l'intégrité territoriale, de la souveraineté et de l'indépendance du pays à une réflexion proactive qui vise la construction d'un Maroc en développement et transformation continus.
Aujourd'hui Le Maroc
Maroc : Les barrages remplis à 34,2%. Les retenues des principaux barrages du Royaume ont atteint, au 12 janvier 2022, plus de 5,50 milliards de mètres cubes (m3), soit un taux de remplissage de 34,2%, selon le ministère de l'Equipement et de l'Eau. A la même date de l'année écoulée, les réserves de barrages ont accumulé plus de 6,84 milliards de m3, soit un taux de remplissage de 43,9%, indique le ministère dans un document sur la situation journalière des principaux grands barrages du Royaume. Le barrage Alwahda affiche la plus importante retenue avec un volume atteignant plus de 2,08 milliards de m 3 et un taux de remplissage de 59,2%, contre 63,3%, une année auparavant.
L'agriculture circulaire, un modèle à suivre. L'agriculture circulaire est un modèle à suivre pour un système alimentaire durable et équitable et une protection de la biodiversité. C'est sur quoi a insisté Mohammed Sadiki, ministre de l'agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, lors de sa participation mercredi 12 janvier au workshop international dédié à l'agriculture circulaire. "L'agriculture circulaire qui est considérée comme l'une des innovations de l'agroécologie, s'annonce comme un modèle à suivre et c'est un instrument pour faire émerger une agriculture marocaine à triple performance environnementale, économique et sociale", indique le ministre. Et de rappeler que "la nouvelle stratégie Génération Green 2020- 2030 vient renforcer ce modèle".
Libération
Le taux d'investissement au Maroc, parmi les plus élevés au monde. Le ministre délégué chargé de l'Investissement, de la convergence et de l'évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli, a indiqué que le taux d'investissement au Maroc est l'un des plus élevés au monde, représentant 30% du produit intérieur brut (PIB) alors que la moyenne mondiale est de 20%. Le ministre, qui s'exprimait à la Chambre des représentants, a expliqué que ce taux important a contribué à la réalisation d'un saut qualitatif en matière d'infrastructures, notamment les réseaux autoroutiers, le train à grande vitesse (TGV) ou encore le port Tanger-Med. Il a, souligné dans ce sens, que ces transformations ont permis d'attirer davantage d'investissements directs étrangers et ont contribué à la création d'une structure industrielle nationale dans des domaines importants tels que le secteur aéronautique et l'industrie automobile.
Les transferts des Marocains du monde s'élèvent à 100 MMDH en 2021. Ils sont passés de 70 MMDH en 2020 à 100 MMDH en 2021, malgré les répercussions de la pandémie du Covid-19. Plus de 10% de ces transferts enregistrés l'an dernier ont été canalisés vers l'investissement, notant que 8 MMDH ont été investis dans le secteur immobilier et 2 MMDH dans les secteurs productifs. Ces chiffres, qui restent importants, « nous incitent à redoubler d'efforts afin d'encourager les Marocains résidant à l'étranger à investir plus dans leur pays d'origine et d'atteindre 20 ou 30 MMDH, par exemple, à court terme, a indiqué le ministre délégué chargé de l'Investissement, de la convergence et de l'évaluation des politiques publiques, Mohcine Jazouli.
Al Bayane
Révision des listes électorales générales et des Chambres professionnelles : Dépôt des tableaux rectificatifs provisoires. Les commissions administratives chargées de la révision des listes électorales générales et de celles relatives aux Chambres professionnelles, qui ont tenu leurs réunions entre le 5 et le 9 janvier 2022, ont déposé les tableaux rectificatifs provisoires portant les décisions prises au sujet de l'actualisation des listes électorales actuelles auprès des bureaux des autorités administratives locales auxquels relèvent la circonscription électorale et aux sièges des Chambres professionnelles pour les listes électorales professionnelles. Les intéressés peuvent consulter les tableaux rectificatifs précités, conformément aux conditions fixées par la loi, durant la période allant du 10 au 17 janvier pour les listes électorales générales et du 10 au 18 janvier pour les listes relatives aux Chambres professionnelles, indique un communiqué du ministre de l'intérieur.
Le Maroc plaide pour un nouveau partenariat gagnant-gagnant entre l'UE et l'Afrique. Le Maroc a plaidé pour un nouveau partenariat gagnant-gagnant entre l'Union européenne (UE) et le continent africain, au moment où la France prend pour six mois la présidence tournante du Conseil de l'UE. « Il est nécessaire de définir ensemble un pacte commercial et industriel commun basé sur les atouts de l'Europe en tant que puissance industrielle renouvelée et innovante et l'Afrique qui offre des relais de compétitivité décarbonnée en termes de production, d'innovation et de services », a affirmé le ministre de l'Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, dans une intervention par vidéo, lors d'une conférence internationale sur les relations commerciales Union européenne-Afrique, tenue sous format hybride à Paris et qui a donné le coup d'envoi de la présidence française du Conseil de l'UE.
Maroc Le Jour
Le tribunal de première instance de Laâyoune sera inauguré au second semestre de 2023. Le tribunal de première instance de Laâyoune, qui a nécessité un investissement de 63,7 millions de dirhams, sera inauguré durant le second semestre de l'année 2023. Le secrétaire général du ministère de la Justice, Abdelilah Lahkim Bennani, qui s'est enquis de l'état d'avancement de ce projet bâti sur une superficie de 8.234 m2, a souligné que les travaux sont « en avance » sur le calendrier prévu et les entreprises chargées de l'édification de cette institution ont « respecté les délais ». Bennani a ajouté que la ville de Laâyoune sera également dotée d'un tribunal de commerce et d'un tribunal administratif en vue de parachever l'édifice judiciaire dans la région de Laâyoune-Sakia El Hamra et de rapprocher la justice des citoyens.
Lisbonne salue le rôle déterminant du Maroc en tant que pourvoyeur de stabilité dans la région. Le ministre d'État et des Affaires étrangères du Portugal, Augusto Santos Silva, a salué le rôle déterminant du Maroc, en tant que pourvoyeur de stabilité dans la région et relais de croissance pour le développement en Afrique. Le chef de la diplomatie portugaise a fait cette déclaration lors d'un entretien par visioconférence avec Nasser Bourita, ministre des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Étranger. Les échanges entre les deux ministres ont porté sur les questions régionales et internationales en confirmant leurs convergences de vues quant aux efforts sérieux et crédibles menés dans ce cadre pour le règlement pacifique des conflits, indique un communiqué du ministère des Affaires Étrangères, de la Coopération Africaine et des Marocains Résidant à l'Étranger.
Bayane Al Yaoum
Le PPS plaide pour un véritable plan opérationnel pour relancer l'économie nationale. Le bureau politique du PPS, qui a tenu sa réunion mardi, a appelé le gouvernement à prendre des mesures urgentes pour soutenir les petits agriculteurs en milieu rural, dont les problèmes se sont aggravés du fait des répercussions de la pandémie et des effets de la sécheresse, notamment à la suite de l'augmentation des prix des semences, des engrais et des aliments de bétail. Il a également souligné la nécessité d'élaborer un véritable plan opérationnel pour la sauvegarde et la relance de l'économie nationale. Le PPS a d'autre part appelé le gouvernement à décréter le Nouvel An amazigh fête nationale. Al Massae
La Banque mondiale abaisse le taux de croissance au Maroc. Dans une mise à jour de ses « Perspectives économiques mondiales », la Banque mondiale a indiqué que le taux de croissance de l'économie du Maroc atteindrait 3,2% en 2022 en raison du ralentissement de la production agricole. Elle a expliqué dans son rapport qu'à la suite d'une forte reprise en 2021, l'économie mondiale devrait connaître un net ralentissement sur fond de nouveaux risques résultant de la propagation des variants de coronavirus, des niveaux élevés d'inflation, d'endettement et d'inégalité des revenus , qui pourraient menacer la reprise des économies émergentes et en développement. Selon ce rapport, la propagation rapide du variant « Omicron » indique que la pandémie continuera probablement de perturber les activités économiques à court terme.
Al Yaoum Al Maghribi
Le Chef du gouvernement lance officiellement le programme « Awrach » visant la création de 250.000 emplois. La circulaire du Chef du gouvernement relative au lancement du programme « Awrach » a été signée, mercredi, visant la création de 250.000 emplois directs dans le cadre de chantiers publics temporaires durant les années 2022 et 2023. Le document a été adressé aux ministres, ministres délégués, Hauts commissaires et au délégué général pour œuvrer à la concrétisation de ses contenus, indique un communiqué du département du Chef de gouvernement. Le programme comprend deux volets, dont un volet principal relatif aux « chantiers généraux temporaires » qui seront mis en œuvre progressivement durant l'année 2022, avec la réalisation des objectifs fixés à la fin de l'année, ajoute la même source. Pour le deuxième volet, il concerne les chantiers visant à promouvoir l'inclusion durable à l'échelle nationale, précise le communiqué.
Assahra Al Maghribia
Rabat et Lisbonne signent un accord sur l'emploi et le séjour des travailleurs marocains au Portugal. Le Maroc et le Portugal ont signé, mercredi, un accord sur l'emploi et le séjour des travailleurs marocains au Portugal, qui s'inscrit dans la dynamique de modernisation des instruments de partenariat entre les deux pays. Cet accord s'assigne pour objectif de répondre de manière efficiente à la demande croissante des travailleurs marocains de bénéficier des opportunités de travail offertes au niveau du tissu économique portugais. Il vise à définir les procédures d'admission et de séjour applicables à des citoyens marocains pour l'exercice d'une activité professionnelle dans la République portugaise, et aussi à renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine de la gestion des flux migratoires réguliers.
Al Ahdath Al Maghribia
Programme de formation sur la prévention et le traitement de l'intimidation en milieu scolaire. La prévention et le traitement de l'intimidation en milieu scolaire constitue la pierre angulaire d'un programme de formation lancé, lundi, à Rabat par le ministère de l'Éducation nationale, du préscolaire et des sports, dont la phase pilote bénéficie à 22 cadres pédagogiques de l'Académie régionale de l'éducation et de la formation de Rabat-Salé-Kénitra (AREF). Cette formation, basée sur la « méthode de la préoccupation partagée », a pour objectif de mettre en place une politique pilote de prévention, de détection et de traitement des situations de harcèlement scolaire dans trois établissements de la région, à savoir les lycées Moulay Youssef de Rabat, Ibn Al Khatib de Salé et Mers Lkhir de Témara. Les enseignants seront notamment formés durant 4 demi-journées au cours du mois de janvier, sur les bases théoriques et les étapes de la méthode de la préoccupation partagée, les consignes pour la rédaction des protocoles et les diverses erreurs à éviter.
Al Alam
Tanger Med en 2021: Nouveau record réalisé en Méditerranée avec plus de 7 millions de conteneurs. Un total de 7.173.870 conteneurs EVP (Equivalent Vingt Pieds) ont été traités en 2021 dans le complexe portuaire Tanger Med, en croissance de 24% par rapport à l'année précédente. Ce trafic résulte de la montée en régime continue du port Tanger Med 2 après le démarrage successif des terminaux TC4 en 2019 puis TC3 en 2021, indique un communiqué de Tanger Med Port Authority (TMPA). Ce résultat confirme le leadership de Tanger Med en Méditerranée et en Afrique, et consolide la position de ce hub majeur pour les grandes alliances maritimes mondiales menées respectivement par Maersk Line, CMA CGM et Hapag Lloyd, précise la même source.
Al Ittihad Al Ichtiraki
CNSS: Lancement de l'opération de contrôle de droit aux prestations au titre de l'année scolaire 2021-2022. La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) a annoncé le lancement de l'opération de contrôle de droit aux prestations au titre de l'année scolaire 2021-2022. « La CNSS informe l'ensemble de ses assurés du lancement de l'opération de contrôle de droit aux prestations qui vise le contrôle de la scolarité des enfants bénéficiant des allocations familiales âgés de 12 à 21 ans, des enfants bénéficiant de la pension de survivants âgés de 16 à 21 ans, ainsi que de ceux bénéficiaires de l'assurance maladie obligatoire âgés de 21 à 26 ans », indique la CNSS dans un communiqué. Aux fins de vérifier la scolarité des enfants bénéficiaires des prestations susmentionnées, la CNSS utilise un dispositif dématérialisé basé sur l'échange électronique d'informations avec les administrations et institutions partenaires concernées, précise la même source.
Rissalat Al Oumma
Le Roi des Pays-Bas souligne le rôle du Maroc dans la stabilité de la Méditerranée. Le Roi Willem-Alexander des Pays-Bas a souligné, lundi, le rôle du Maroc dans la stabilité de la Méditerranée et l'importance de son action face aux défis de la région. Recevant Abdelouahab Bellouki en audience d'adieu au terme de sa mission en tant qu'ambassadeur du Royaume aux Pays-Bas, le Roi Willem-Alexander, qui a chargé Bellouki à cette occasion de transmettre ses salutations cordiales à SM le Roi Mohammed VI et à la famille Royale, s'est félicité de la qualité des relations bilatérales et souligné la nécessité de les rehausser davantage. Le souverain néerlandais a mis en exergue le rôle de la communauté marocaine aux Pays-Bas dans le rapprochement entre les deux pays amis et salué les efforts du Maroc dans la lutte contre la pandémie de la Covid 19.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.