Rabat: Bourita reçoit son homologue singapourien    Conseil de gouvernement: l'ordre du jour de la prochaine réunion    La Bourse de Casablanca clôture ses échanges dans le rouge    Fin de l'idylle entre Ziyech et Chelsea ?    Formule E : Edoardo Morata remporte l'E-Prix de Marrakech 2022 (VIDEO)    JM d'Oran: La sélection marocaine U18 bat la Turquie (4-2) et décroche le bronze    Covid-19 au Maroc: le bilan de ce lundi 4 juillet    Espagne. Des drones sous-marins pour acheminer de la drogue    L'opposition moque de« chaises musicales »    « Le plan d'autonomie offre des pouvoirs législatifs exclusifs à la Région »    Le Conseil de sécurité publie la réponse de Hilale à son homologue algérien    La contribution sociale de solidarité sera maintenue en 2023    Une édition déjà réussie    Pedro Sanchez : « L'Espagne et l'Europe doivent être solidaires avec le Maroc »    Le MCO sauve sa place, le RCOZ relégué en D2    Tachkent-2022 : La sélection marocaine remporte trois médailles, dont une en or    Une convention pour la réalisation des travaux d'aménagement de la voie de «Taddart»    Les prix se stabilisent face à une offre abondante    Effondrement meurtrier d'un glacier en Italie: la catastrophe « est liée au réchauffement climatique »    La MAP lance sa nouvelle webradio thématique « Samaoui », dédiée à l'art Gnaoui    « Morocco Now »: des Japonais saluent les avancées du Maroc    Intempéries : Les Australiens piégés par les pluies torrentielles    Moody's change la perspective de « négative » à « stable » pour le Maroc    [Alerte météo] Vague de chaleur (38 à 45°C) du mercredi au samedi    Les étudiants en médecine haussent le ton    Le drame de Mellilia : Pedro Sanchez n'a rien à reprocher au Maroc    Malhounyat. Le Festival international de l'art du Malhoune de retour à Azemmour    Rabat Salé : Mémoire et ICESCO signent un nouveau partenariat    Pedro Sanchez : l'Espagne et l'Europe doivent être solidaires avec le Maroc    Lecture rapide et mind mapping : Le Maroc, champion du monde dans la catégorie « junior »Lecture rapide et mind mapping : Le Maroc, champion du monde dans la catégorie « junior »    Tétouan: des mesures sécuritaires spéciales pour le mariage de Nouâmane Belaiachi    (Billet 721) – Les Régions, ces enragées du bureau d'études et du cabinet conseil    Vidéo - La politique marocaine de l'Algérie expliquée par la boxe    Lancement de la célébration de Yaoundé capitale de la culture du monde islamique    La High Line Art de New York expose une sculpture de la Marocaine Meriem Bennani    Le film néerlando-marocain «Marokkaanse Bruiloft» rafle deux prix à Rabat    La Fondation Mohammed VI pour la Protection de l'Environnement à Lisbonne pour la 2e conférence de l'Océan    Le roi félicite le président américain à l'occasion de l'Independence Day    Chambre des conseillers: séance plénière mardi consacrée à la politique générale    Les 24 hélicoptères AH-64 Apache seront livrés au Maroc en 2023    Jazzablanca: Sur la Scène Casa Anfa, Erik Truffaz et Maâlem Hamid El Kasri ont ravi le public    La météo pour ce lundi 4 juillet 2022    Education : Il était une fois le Baccalauréat !    Ligue féminine des champions : Le Maroc officiellement organisateur de l'édition 2022, l'AS FAR qualifiée d'office    Nabila Rmili appelle à accélérer la cadence de traitement des autorisations d'urbanisme    Devises vs Dirham: les cours de change de ce lundi 4 juillet    Joe Biden a reçu un message du roi Mohammed VI    Egypte : le vice-président de la BEI se félicite de l'achèvement réussi de la ligne 3 du métro du Caire    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Sénégal: Macky Sall limoge son ministre de la Santé après la mort de 11 bébés
Publié dans Hespress le 26 - 05 - 2022

Suite à la catastrophe la veille, un incendie qui s'est déclenché dans un hôpital public, emportant la vie de 11 bébés, le président Macky Sall a annoncé, jeudi soir, le limogeage du ministre de la Santé.
L'incendie s'est déclenché mercredi soir suite à un court-circuit selon les premières informations, à l'hôpital public Mame-Abdoul-Aziz-Sy de Tivaouane (ouest). L
Le pays choqué et endeuillé par cette perte de 11 bébés, ne cache pas non plus sa colère à cause des nombreux accidents dans des hôpitaux, dans l'absence de mesures prises par l'Etat.
Le président Macky Sall, a interrompu sa visite en Guinée pour revenir au Sénégal plus tôt au Sénégal après ce tragique événement. Il se rendra à Tivaouane samedi, selon ses services.
Le chef de l'Etat a décrété trois jours de deuil national et ordonné l'ouverture d'une enquête qui doit porter sur l'état des installations de cet hôpital de Tivaouane mais aussi sur celles des autres établissements sanitaires du pays.
Jeudi soir, c'est le ministre de la Santé Abdoulaye Diouf Sarr, qui se voit sanctionné après la mort de 11 bébés. Aussitôt, une remplaçante a été annoncée.
Il s'agit de Marie Khémesse Ngom Ndiaye, jusque-là directrice générale de la Santé, dont la nomination a été rendue publique sur les ondes de la Radiotélévision sénégalaise (RTS).
Pour le moment les causes exactes de l'incendie ne sont encore établies. « La police scientifique est en train de procéder à des constatations matérielles. Nous ne pouvons pas nous prononcer sur les causes réelles de l'incendie », a dit devant une forêt de caméras au palais de justice le procureur Abdoulaye Ba.
L'incendie se serait déclaré vers 21H00 (GMT) et selon le maire Demba Diop, il a été causé par « un court-circuit et le feu s'est propagé très vite ».
A peine 3 minutes ont suffit pour que l'aile réservée aux nouveaux nés s'embrase. « Il y a eu un bruit et une explosion, ça a duré trois minutes maximum. Cinq minutes après, les sapeurs-pompiers étaient là. Les gens ont utilisé les extincteurs » mais les produits contenus dans les climatiseurs ont accéléré la propagation, a-t-il dit.
Les Sénégalais accusent l'hôpital de négligence, mais le maire a assuré que qu'une sage-femme et une infirmière se trouvaient dans la pièce au moment des faits et que plusieurs bébés ont été sauvés des flammes.
« Les deux soignantes se sont évanouies mais ont été réanimées, a-t-il indique. « Il n'y a pas eu de négligence », a-t-il ajouté.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.