CAN féminine: bon départ pour les Lionnes de l'Atlas (VIDEO)    Foot U18: fin de l'aventure pour le Maroc (VIDEO)    Météo Maroc: temps assez chaud ce dimanche 3 juillet    Mali: l'ambassadeur d'Espagne convoqué après des propos sur une implication de l'Otan    Immigration illégale : Le Maroc fait face à une "situation extrêmement complexe" affirme le ministre espagnol de la Migration    Botola Pro: l'AS FAR bat l'OCK et termine la saison à la 3e place (VIDEO)    Restrictions commerciales algériennes : l'Espagne transfère à l'UE les plaintes des hommes d'affaires    Région TTA: plus de 14.800 candidats passeront le rattrapage du bac    Maroc/Covid-19: 3.306 nouveaux cas et 3 décès ces dernières 24h    Covid-19: le ministère de la santé recommande une dose de rappel du vaccin pour les personnes âgées    Amal Ayouch réagit à la condamnation de Faouzi Skalli    CAN Féminine: La dotation revalorisée à hauteur de 150%    Le leadership marocain en matière de sécurité énergétique et alimentaire mis en avant à Naples    Dakar: "Annato" de Fatima Boubekdi remporte le Grand Prix du chef de l'Etat du 3-ème Festival de cinéma "Les Téranga"    Gazoduc Maroc-Nigéria : Les études avancent dans de »très bonnes conditions'' (Amina Benkhadra)    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feu Abdelhadi Baraka    Jeux méditerranéens : Le boxeur marocain Said Mortaji remporte l'argent    Echange de tirs dans le Kentucky: Trois policiers tués, l'assaillant arrêté    L'activité industrielle poursuit son amélioration    Casablanca, capitale marocaine du Jazz pendant trois jours (vidéo)    La CDT appelle à l'arrêt de la flambée des prix et à manifester contre le gouvernement Akhannouch, ce samedi à 19h à Mohammedia    L'apostille : Dbibina a bien cru être atteint de Polyopie, avant que Fouad Abdelmoumni, Aziz Chahir et Ali Anouzla ne le rassurent    CAN, Maroc 2022 : Lionnes de l'Atlas et Etalons Dames pour lancer le bal    Maroc-Japon: Signature d'un Accord de prêt de 1,6 MMDH pour améliorer l'environnement des apprentissages    Ambiance festive pour l'ouverture de Jazzablanca (VIDEO)    Sahara : Séminaire sur la dévolution des compétences législatives dans les régions autonomes    Casablanca : Mise en échec du trafic de 2 tonnes de résine de cannabis    Devant la Commission des finances, Nadia Fettah décortique la loi sur les pratiques anticoncurrentielles    Marché des capitaux : Plus de 27,7 milliards DH de levées    African Lion 2022 : Cap Draâ sous un déluge de feu    Abattage, écorchage, stockage... Les conseils de l'ONSSA pour l'Aïd al-Adha    Renouvellement du mandat de la MINUSMA: Bamako pose ses conditions    Libye: des manifestants investissent le siège du Parlement    Selon le Sunday Business Post, le roi Mohammed VI a changé la face du Maroc    Un étudiant déguisé en femme pour passer les examens condamné à de la prison ferme    CAN féminine 2022 : La VAR disponible pour tous les matchs du tournoi    Maroc: lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    Sahara: Staffan de Mistura attendu samedi à Rabat pour une nouvelle tournée dans la région    Remise des prix de la deuxième phase du programme éducatif « inwi Challenge » (VIDEO)    Lancement de la campagne de sensibilisation à la cybersécurité    L'ANME tient une « rencontre communicationnelle » à Casablanca    Marhaba 2022 : Journée infernale pour des Marocains bloqués à Ceuta    Général Stephen J. Townsend : « Les Forces Armées Royales ont atteint les standards de l'OTAN »    Condoléances du roi Mohammed VI à la famille de feue Maria Rosa de Madariaga    Maluma sort du silence après l'annulation de son concert à Marrakech    Cinéma : quand Elvis se raconte à travers Baz Lhurrman    Agenda culturel: les bons plans de ce vendredi et du week-end    Théâtre Cervantes : L'appel d'offres pour la restauration et la réhabilitation est lancé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



L'ONU rend hommage à l'action des Casques bleus marocains déployés en RDC
Publié dans Hespress le 27 - 05 - 2022

Jean-Tobi Okala, un officiel des Nations Unies, a rendu un vibrant hommage à l'action du Maroc et du contingent marocain déployé au sein de la Mission de l'Organisation des Nations unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (Monusco).
« Je tiens sincèrement à saluer l'apport du contingent marocain à la MONUSCO. Avant, nous avions ici une unité combattante des forces armées royales dotée d'un grand savoir-faire ayant permis l'accomplissement de grandes réalisations au profit de la paix », a dit Jean-Tobi Okala, chargé de l'information de la Monusco en Ituri, faisant savoir que les Casques bleus qui sont encore sur place œuvrent plus dans le domaine social.
Les Casques bleus marocains gèrent l'hôpital du Niveau 2 et reçoivent aussi bien les patients des Nations unies que les Congolais, de même qu'ils organisent des actions humanitaires en dehors de l'hôpital (consultations, dons de médicaments...), a expliqué Jean-Tobi Okala dans une vidéo diffusée par la mission onusienne à l'occasion de la célébration de la Journée Internationale des Casques bleus le 29 mai.
La Journée internationale des Casques bleus est une journée internationale qui a lieu tous les ans, le 29 mai. Elle est un évènement créé en décembre 2002 par l'Assemblée générale des Nations unies. Cette Journée rend hommage au personnel civil, policier et militaire pour sa contribution inestimable au travail de l'ONU.
« Aux Nations unies, les personnes vulnérables sont au cœur de nos domaines de protection, et cela nos amis marocains le font régulièrement pour le retour de la consolidation de la paix dans cette province et dans ce pays », a dit Okala.
Le contingent marocain mène, depuis plusieurs années, des actions de soutien à la population locale, notamment en matière de services de santé grâce à l'hôpital de niveau 2 de la MONUSCO à Bunia (ouest de la RDC), installé par le Maroc en 2003.
Pour sa part, le médecin-colonel Mimoun Serraj, médecin-chef dudit hôpital à Bunia qui avait rejoint la MONUSCO en février 2022, et dont la mission est le suivi et la gestion de cette infrastructure si importante, en plus des rapports avec les partenaires militaires, mais aussi avec des acteurs civils, a évoqué l'intervention du contingent marocain au profit de la population locale.
Le médecin-colonel Mimoun Serraj a mis l'accent notamment sur la réalisation de deux actions humanitaires, dont la première au niveau de l'hôpital général de Bunia et la seconde au niveau de la prison locale à Bunia également.
« Pour la première action, on a fourni une dotation conséquente de médicaments et de dispositifs de pharmacie en réponse à une demande de l'hôpital qui avait à soigner une quarantaine de personnes blessées dans un accident, alors que lors de la seconde opération dans la prison de la même localité une dotation de médicaments a été remise en sus de la réalisation d'une centaine de consultations spécialisées », a-t-il indiqué.
Ces actions sont importantes pour la paix, a-t-il affirmé, notant qu'une entraide humanitaire facilite l'instauration de la paix au niveau de la population locale.
Le contingent marocain compte à son actif aussi d'autres opérations comme celle qui a bénéficié à des enfants au sein d'un orphelinat.
« Le choix de l'orphelinat a été orienté par le fait que l'épanouissement et le bien-être des enfants à travers le monde est un volet primordial pour les actions humanitaires des Nations unies », a fait remarquer le médecin-colonel Mimoun Serraj.
« Cette action a été centrée sur la sensibilisation bucco-dentaire et l'hygiène des mains eu égard à leur importance dans la préservation de la santé de l'enfant », a-t-il ajouté.
Selon Mimoun Serraj, parmi les atouts du travail dans la MONUSCO c'est « qu'on est obligé de se connecter avec d'autres intervenants, civils ou militaires, et ensemble on peut contribuer à la consolidation de la plate-forme de la paix, objectif majeur de l'ONU et bien évidemment de la MONUSCO au niveau de la République Démocratique du Congo ».
Le partenariat est un facteur clé pour la réussite d'une mission, a-t-il insisté.
A rappeler qu'au 1er juillet 2010, la MONUSCO a remplacé la Mission de l'Organisation des Nations unies en République démocratique du Congo (MONUC), en application de la résolution 1925 (2010) du Conseil de sécurité datée du 28 mai 2010.
La nouvelle mission est autorisée à utiliser tous les moyens nécessaires pour s'acquitter de son mandat, notamment en vue d'assurer la protection des civils, du personnel humanitaire et du personnel chargé de défendre les droits de l'homme se trouvant sous la menace imminente de violences physiques et pour appuyer le Gouvernement de la RDC dans ses efforts de stabilisation et de consolidation de la paix.
A signaler que le Maroc déploie actuellement plus de 1.700 militaires et policiers dans les opérations de l'ONU en République centrafricaine, en République démocratique du Congo, au Soudan et au Soudan du Sud.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.