299 femmes vont bientôt devenir « adoules »    L'appui du Souverain aux Palestiniens salué par l'Union interparlementaire arabe    Trump, Poutine et l'UE    Maroc-Tunisie en amical à Radès    Photos- Jawhara Talents 2018 dévoile la liste des gagnants    25 enfants victimes d'intoxication alimentaire à El Haouzia    Officiel : La finale de la Supercoupe d'Espagne 2018 aura lieu à Tanger    Faux départ du Conseil national de la presse    Attention, la canicule tue !    L'après-Russie2018: Le président de la CAF en colère    Benabdallah: Cette décision est «dangereuse, condamnable et inacceptable»    L'examen crucial des accords de pêche!    Frais de dossier: l'ISCAE réagit enfin!    A Monaco, Soufiane El Bakkali signe la meilleure performance de l'année    Rebaptisée CineAtlas, Le Colisée, salle mythique, de Rabat, fait peau neuve    Le Maroc, « le plus bel endroit au monde » selon The Hollywood Reporter    Le Conseil de gouvernement examine les effets juridiques de la décision de la Cour constitutionnelle    3 ans de prison pour agression à l'arme blanche    Aid Al Adha : L'ONSSA fait le point sur le cheptel    La campagne agricole 2017-2018 s'annonce prometteuse    Croissance: le gouvernement trop optimiste    Etats-Unis : Un homme interpellé après une prise d'otages dans une épicerie d'Hollywood    Jeux Africains à Alger: Le Maroc vise les JO de Buenos Aires    Une hausse de 0,2% de l'indice des prix à la consommation enregistrée en juin selon le HCP    Youssoufia : Il la violente et met le feu à sa maison    Le Maroc prend part à la 23e édition du Salon international du livre de Lima    El Haddad entre le championnat turc et le Golfe...    299 femmes réussissent le concours d'adoul...une première    Al Hoceima: Le ministère de la Santé rassure sur l'avancement des projets    Careem et deux syndicats de taxis signent le début d'une belle aventure    Prix à la consommation : Les produits de la mer en hausse de 4,4%    Marrakech : Pour se venger de sa femme il met le feu au domicile conjugal    Visite au Centre culturel africain au Maroc après rénovation    Décès de l'ancien portier du WAC Mohamed El Khalidy, alias «Yachine»    Christian Adda : «Le Maroc peut être un carrefour de la culture africaine»    Ahidous à l'honneur à Aïn Louh    Mahmoud Abbas condamne l'adoption de la loi sur « l'Etat-nation juif »    Coupe de la Confédération : Le Raja sort la tête du goulot    Trump menace de taxes punitives les 505 milliards de dollars de produits chinois importés    Les grands enjeux d'Agadir!    Retraite des parlementaires: Manque de consensus et interminable débat    Rencontre des députés du PPS et le réseau Anaruz    Des enfants d'Al Qods visitent le mausolée Mohammed V    Italie : Le torchon brûle entre Salvini et Saviano    Corée du Sud : La présidente déchue condamnée à huit ans de plus    Le ministère de la santé dénonce les actes d'agressions répétitifs visant son personnel hospitalier    Il fait l'actu : Nizar Baraka, président du CESE    Vers la création d'un musée de la mémoire juive marocaine à Fès : Le message fort de Mehdi Qotbi    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les scorpions tuent toujours au Maroc
Publié dans HibaPress le 12 - 08 - 2017

Trois enfants, dont un bébé de cinq mois, ont trouvé la mort par morsures de scorpions à Benguérir et Essaouira. Les chaleurs excessives et les pluies orageuses sont montrées du doigt. Mais aussi le manque de moyens de secours et de sensibilisation. Les détails.

Les scorpions tuent toujours au Maroc et surtout dans les zones connaissant des chaleurs excessives par cette saison estivale. C'est la triste réalité qui se rappelle à notre souvenir en apprenant les décès récents et dramatiques enregistrés dans des régions comme Essaouira et Rhamna et dont les victimes sont d'abord des enfants en bas âge.

Selon Al Massae, dans sa livraison de ce week-end des 12 et 13 août, ces deux régions ont enregistré trois décès récemment par morsures de scorpions. Le premier cas concerne un bébé de cinq mois qui a été admis aux urgences de l'hôpital Sidi Mohammed Ben Abdallah et qui a rendu l'âme après plusieurs jours passés en réanimation. Sa mère, également mordue par le même scorpion, a eu la vie sauve.
A Benguérir, un deuxième enfant a subi le même sort. Agé de trois ans, il a été mordu par un scorpion au moment où il jouait près de chez lui au quartier Errahma. Quant à la troisième victime, c'est un enfant également, qui a été mordu dans un douar de la commune rurale Sidi Ali Lebrhla relevant de la région de Rhamna.

Al Massae explique que la recrudescence des cas de décès par morsures de scorpions trouve ses raisons dans les chaleurs excessives de cet été, mais aussi dans les pluies orageuses qui font sortir scorpions et serpents de leurs cachettes.

Le journal pointe également du doigt le manque de moyens de secours et la pénurie des ressources humaines capables d'agir en temps réel pour éviter la mort aux victimes.

La publication n'omet pas un autre point qui fait augmenter les victimes mortelles des scorpions et autres reptiles: le recours par les victimes et leurs proches à la médecine traditionnelle. D'où, souligne Al Massae, la nécessité de campagnes de sensibilisation auprès des populations les plus exposées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.