Une sénatrice débarque en burqa au parlement australien    Barcelone: Au moins 13 morts et 50 blessés, l'EI revendique l'attaque    Attentat de Barcelone : un suspect identifié    Franchissement à la baisse du seuil de 5% dans le capital de Saham Assurance    La part de l'investissement étranger en actions cotées atteint 32,97% en 2016    Liberté de culte au Maroc C'est pas toujours la joie !    Horst Koehler, nouvel envoyé personnel d'António Guterres pour le Sahara    La circulation rétablie en alternance entre Taddart et Tichka après un éboulement rocheux    Le tragique conte de fées de Diana    News    Habib El Malki représente S.M le Roi à la cérémonie d'investiture de Paul Kagame    Zidane : C'est fabuleux    Face à un Onze égyptien remodelé, les locaux nationaux appelés à puiser dans leurs réserves    Divers sportifs    Des porcs génétiquement modifiés pour être donneurs d'organes    Insolite : Un cygne sur la voie    Divers    Le Festival national d'Ahidous souffle sa 17ème bougie    Emma Stone l'actrice la mieux payée du monde    Daniel Craig enfilera pour la dernière fois le costume de James Bond    Une camionnette fonce dans la foule dans le centre-ville Barcelone : plusieurs blessés    Attentats de Paris : Les nouvelles révélations sur le rôle de Salah Abdeslam    Hommage à Hamid Kharbouchi au Caire    Championnat du monde junior de karting : Le Marocain Zanfari 2e en Autriche    Meilleur joueur de l'UEFA : Buffon, Ronaldo et Messi en course    Grand Prix de Pau de golf : Excellentes performances des juniors marocains    Opération «Marhaba 2017» : 2,20 millions MRE ont regagné le Maroc via les différents points de passage    Khémisset : Un mort et un blessé dans un accident de la route    Affaire de corruption et d'extorsion : Deux fonctionnaires de police arrêtés à Marrakech    Pourquoi les prix du transport augmentent    La vérité sans détours : Nos adversaires cherchent à porter atteinte à ce qui fait notre force    Parlement: pourquoi une session extraordinaire en septembre    Lions de l'Atlas: fin de la tournée européenne de Hadji et Beaumelle    PJD: le parti dévasté par une guerre intestine    Préparation du projet de loi de Finances 2018: Un déficit budgétaire à 3% et un taux de croissance à 3,2%    Le déficit commercial se creuse de plus en plus    Météo: chaleur, nuages et orages    Horst Köhler succède à Ross comme envoyé personnel du SG de l'ONU pour le Sahara    Al Hoceima: la vérité sur le transfert de Abdelhafid El Haddad à l'hôpital Mohammed V    A cause de travaux exceptionnels : La gare de Casa-port sera fermée le 20 août à la circulation des trains    Reptiles et insectes venimeux: le Maroc en pénurie d'antidotes    Des bus en plus pour remplacer le tramway interrompu à Casablanca    L'IRT rétribue les donneurs de sang avec des billets gratuits    Une délégation parlementaire chinoise au Maroc en septembre prochain    «15 Minutes de guerre» de Fred Grivois en plein tournage au Maroc    Tom Cruis blessé lors d'une cascade de Mission Impossible 6    Décès du grand journaliste et écrivain marocain Abdelkrim Ghallab    Abdelkrim Ghallab, l'un des piliers du mouvement national, n'est plus    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les scorpions tuent toujours au Maroc
Publié dans HibaPress le 12 - 08 - 2017

Trois enfants, dont un bébé de cinq mois, ont trouvé la mort par morsures de scorpions à Benguérir et Essaouira. Les chaleurs excessives et les pluies orageuses sont montrées du doigt. Mais aussi le manque de moyens de secours et de sensibilisation. Les détails.

Les scorpions tuent toujours au Maroc et surtout dans les zones connaissant des chaleurs excessives par cette saison estivale. C'est la triste réalité qui se rappelle à notre souvenir en apprenant les décès récents et dramatiques enregistrés dans des régions comme Essaouira et Rhamna et dont les victimes sont d'abord des enfants en bas âge.

Selon Al Massae, dans sa livraison de ce week-end des 12 et 13 août, ces deux régions ont enregistré trois décès récemment par morsures de scorpions. Le premier cas concerne un bébé de cinq mois qui a été admis aux urgences de l'hôpital Sidi Mohammed Ben Abdallah et qui a rendu l'âme après plusieurs jours passés en réanimation. Sa mère, également mordue par le même scorpion, a eu la vie sauve.
A Benguérir, un deuxième enfant a subi le même sort. Agé de trois ans, il a été mordu par un scorpion au moment où il jouait près de chez lui au quartier Errahma. Quant à la troisième victime, c'est un enfant également, qui a été mordu dans un douar de la commune rurale Sidi Ali Lebrhla relevant de la région de Rhamna.

Al Massae explique que la recrudescence des cas de décès par morsures de scorpions trouve ses raisons dans les chaleurs excessives de cet été, mais aussi dans les pluies orageuses qui font sortir scorpions et serpents de leurs cachettes.

Le journal pointe également du doigt le manque de moyens de secours et la pénurie des ressources humaines capables d'agir en temps réel pour éviter la mort aux victimes.

La publication n'omet pas un autre point qui fait augmenter les victimes mortelles des scorpions et autres reptiles: le recours par les victimes et leurs proches à la médecine traditionnelle. D'où, souligne Al Massae, la nécessité de campagnes de sensibilisation auprès des populations les plus exposées.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.