Plus de 1,3 tonne de cocaïne saisie à Tanger Med    La CGEM décline son software    V.E Maroc publie son évaluation sur les risques de durabilité en 2021    Deux startups marocaines participent pour la première fois    Prémices d'une nouvelle guerre civile au Liban ?    Ahmed Ouikhalen et Meryem Mahfoud remportent la 3è édition    Le WAC domine et s'incline, le Raja s'impose face aux Libériens de LPRC Oilers    La montagne qui a accouché d'une souris    L'union européenne est-elle soumise à un gouvernement des juges?    Appel à promouvoir la médecine d'urgence au Maroc    Le ministère public présente le guide de la « Kafala » des enfants abandonnés    «Osmoses», nouvelle exposition de Hiba Baddou    «J'utilise le fantastique pour raconter, pour voir la réalité avec un autre angle»    Penser le visage avec Emmanuel Levinas    Arabie Saoudite : Levée des restrictions liées au Covid-19    Le PLF2022 table sur un taux de croissance de 3,2 pc et un déficit budgétaire de 5,9 pc du PIB    Coiffe saoudienne... à l'anglaise    Béni Mellal-Khénifra : Exposition collective... aux couleurs de l'automne    Le PLF-2022 table sur un taux de croissance de 3,2 % et un déficit budgétaire de 5,9 %    Daech et les Talibans : un casse-tête ou une menace ?    L'Opinion : Du sécuritaire à l'humanitaire    Couture : Maison Sara Chraibi divulgue sa collection printemps-été 2022    Faux printemps arabes    Covid-19. Colin Powell, secrétaire d'Etat sous George W. Bush, est décédé    Casablanca : Nabila Rmili annonce une vaste campagne de nettoyage    Covid-19 / Maroc : La situation épidémiologique au 18 octobre 2021 à 16H00    Espagne : les séparatistes basques reconnaissent la «douleur» subie par les victimes de l'ETA    Relations entre la Russie et l'OTAN : Moscou suspend sa mission et celle de l'Alliance    Les villes les mieux équipées en guichets automatiques bancaires    Para-basket : L'OCS accède à la première division du Championnat national    Casablanca : Interpellation d'un individu impliqué dans l'agression d'un mineur à l'aide d'un chien féroce    Feuille de route de l'exécutif : ambitions démesurées, petits moyens ?    Transmission du Covid-19: le Maroc passe au « niveau faible »    Face aux résistances des vieux briscards : Les Pionniers!    Relations Maroc-Mali : Interview exclusive avec Abdoulaye Diop, ministre malien des Affaires étrangères    Pegasus : avant son procès le 25 octobre, Rosa Moussaoui fait une crise de panique    Ligue des champions /2ème tour « aller » : Le Wydad risque de se faire balancer vers la Coupe de la CAF !    Le taux de fécondité chez les femmes marocaines en forte baisse    Dr Saïd Afif: « L'obligation du pass vaccinal permettrait le retour à la vie normale »    «Te Amo» : Nouveau tube de Khaoula Moujahid    Maroc: ce qui va changer dans le secteur de la Santé    Unité flottante de stockage du gaz au Maroc : les dernières infos du ministère    Cameroun : neuf morts dans un accident provoqué par des vents forts    Laâyoune-Sakia El Hamra : Avortement de trois tentatives d'immigration clandestine    France-Algérie : Quand le régime d'Abdelmadjid Tebboune use de la truanderie politique pour faire plier Paris    Classement FIFA. Le Maroc devrait doubler l'Algérie et intégrer le Top 30 mondial pour la première fois    Fin de la «Crise des sous-marins»?    Magazine : Sarim Fassi-Fihri, maux croisés    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



La démocratie, existe-t-il une au vrai sens du terme ?

Nous avons souvent entendu parler de démocratie. Nous avons souvent entendu dire que tel ou tel régime est démocratique ou non, d'un organisme démocratique ou non démocratique…..d'une idéologie démocratique…..de personne démocratiques……..
Mais il faut s'interroger sur ce que cela signifie au juste ? Est-ce que ces palabres sont des fondements justes démocratiques ou ce sont seulement des paroles qui s'en volent dans les airs.
Pour parler démocratie à mon sens, il faut se poser les quelques questions suivantes :
Est-ce que tout un chacun accepterait de supporter les conséquences d'une vraie démocratie, si cela existe quelque part dans le monde ? Accepterions nous de subir les bienfaits et les méfaits de cette démocratie.
Sommes nous démocratiques envers nous-mêmes d'abord, et avec autrui ensuite, dans nos familles avec nos amis….. ?
Sommes nous altruistes, désintéressés,……… ?
Personne ne pourra me contredire si je vous dis là que nous sommes de nature égoïste. Le moi supérieur prime chez chacun de nous. Très rares sont ceux qui font des concessions, qui cèdent leur part aux autres, même si leurs besoins sont énormes.
Si la démocratie est, en quelque sorte, être équitable, juste, armé de civisme, sincère correct, désintéressé, cela suppose l'abolition de favoritisme, de corruption, de clientélisme …etc., et…..
Ces principes ne pouvant pas être réunis chez une personne, dans une communauté, dans une région, dans une nation, quelle que soit sa nature, pour des raisons politiques, démagogiques,……etc., expliquent en fait l'impossibilité d'instauration d'une soit disant démocratie. On peut même aller jusqu'à dire que la démocratie n'est qu'une idéologie issue des courants politiques divers, à travers les temps, et qui vise uniquement le fait de vouloir camoufler, certaines choses, ou de détourner l'opinion publique. Les partis politiques, les syndicats ne cessent de faire appel à ces pratiques démagogiques pour balayer le chemin des critiques et pour détourner les autres de la réalité sociale. Ce qui leur donne l'occasion d'atteindre leurs besoins (enrichissement par le biais de la corruption…..)
Aussi, il faut dire que si les politiciens, qui appellent tout à la démocratie, ne sont pas démocratiques à l'intérieur de leurs partis, pour des raisons bien claires, et notamment celles inhérentes au renouvellement des dirigeants ; car il est constaté qu'à la tête de la majorité des partis, on trouve les même personnes depuis la création. Ceci implique déjà l'absence de démocratie ; car s'il en existait une on aurait laissé l'occasion aux jeunes de prendre le flambeau.
Aussi, si démocratie il y avait on n'aurait pas constaté qu'au niveau des postes de responsabilité, on trouve les mêmes noms, ces postes sont hérités de père en fils, comme si dans un pays quelconque, seule une minorité bien précises est la seule apte à dire son mot et à être aux postes de responsabilité. Ceci est chose égale par ailleurs. Même aux états unis, pays dit d'une grande démocratie, il n'y a pas de démocratie. Car si démocratie il y avait on aurait mis fin au conflit Israélo Palestinien, on aurait aussi réglé pas mal de conflits à travers le monde.
Ce qui explique aussi que la démocratie n'a de signification dans un pays que selon l'opinion des plus forts ; selon ce à quoi, ceux qui détiennent le pouvoir politique veulent arriver. Cette notion de démocratie n'est pas fabriquée par le peuple, mais bien par les démagogues qui cherchent à détourner ce dernier des réalités.
La démocratie est donc une sorte de calmant, un moyen de camouflage, pour retarder les problèmes afin de les reposer à chaque fois, ………
Le principe de démocratie est une manière d'occuper les citoyens qui protestent, c'est aussi leur donner le moyen d'espérer arriver à un jour meilleur, c'est enfin un genre de calmant que l'on administre à un malade désespéré.
Je conclu par dire que seul Dieu est démocratique, Dieu est le seul qui récompense les croyants, chacun selon son travail quotidien, selon sa foi …….. Mais l'homme fait toujours appel à son sens subjectif, à ses instincts……..


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.