Coronavirus : le Maroc s'engage sur le plan africain en mettant à contribution son expérience et expertise    UNAF U21 : les lionnes de l'Atlas s'acharnent sur l'Algérie (2-0)    Barça: le quadruplé retentissant de Messi face à Eibar (VIDEO)    Al-Kass Cup: l'Académie Mohammed VI s'incline face au Real Madrid (VIDEO)    PAM : le 25ème Conseil national du PAM aura lieu le 7 mars    Des installations du tramway de Casablanca sérieusement endommagées (PHOTOS)    Hamza monbb : des aveux mettent à mal les soeurs Batma    Tragique accident entre Marrakech et Imintanoute    Australie : le Maroc à l'honneur au Festival multiculturel de Canberra    Mutandis Auto réduit ses parts dans Immorente Invest    Paradis fiscaux: le Maroc peut mieux faire    Coronavirus : Les 167 Marocains rapatriés de Wuhan quittent l'hôpital    Un conseiller du PJD arrêté à la frontière pour faux et usage de faux    Lourde sanction contre les supporters de Dortmund    PAM : des dirigeants du parti refusent de participer au bureau politique formé par Abdellatif Ouahbi    Crédit du Maroc dresse le bilan de son plan stratégique CAP 2020    Blocage de l'adoption du code pénal, la sèche mise au point de Ben Abdelkader    Mehdi Lahlou : les banques islamiques ne sont aucunement différentes des banques classiques    Un nouveau "portefeuille pédagogique" pour lutter contre la violence en milieu scolaire    Fès: une ressortissante étrangère agressée sur la voie publique    Une voiture interceptée à l'entrée de Salé    Equipementiers Une 4e usine pour TE Connectivity    L'autre guerre    Les Panafricaines alertent sur l'urgence climatique    Top mondial YouTube: Zouhair Bahaoui cartonne avec son nouveau clip (VIDEO)    Azilal : le parc jurassique ouvrira ses portes fin mars    Le Maroc prêt à apporter au Qatar tous les moyens humains et logistiques pour réussir le Mondial-2022 de football    Le mouvement de contestation populaire né il y a un an en Algérie cherche son second souffle    L'Allemagne renforce les mesures de sécurité après l'attentat raciste de Hanau    Dans le bagage des candidats à la Maison Blanche il y a aussi… des casseroles    Tout comme le patrimoine marocain en général : La judaica marocaine a souffert du pillage à travers le temps    Le Maroc, terre d'un patrimoine ancestral : Les trésors juifs de Casablanca    Adieu Abdeslam Alla    Le HCP note une baisse de 0,1% de l'indice des prix à la consommation    La déconstruction d'un mythe    U.E: Les «villes libres» réclament des subventions…    ONU : Omar Hilale briefe le Conseil de sécurité sur sa visite en RCA    Le coronavirus pourrait coûter jusqu'à 30 milliards de dollars au secteur aérien    Mohamed Benchaâboun: « Tous les indicateurs montrent que la dette marocaine est soutenable »    L'ambassadrice des Pays-Bas se félicite de l'intégration des MRE dans la société néérlandaise    Appel à la consécration d'une justice citoyenne    La Commission de la programmation n'en fait qu'à sa tête    Divers sportifs    Achraf Hakimi et son retour au Real Madrid    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    L'espoir du rap Pop Smoke abattu chez lui    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Les communales version Genre : Les femmes à la conquête de la gouvernance locale
Publié dans La Gazette du Maroc le 13 - 03 - 2009

Le Maroc a célébré, le week-end dernier, une Journée Internationale de la Femme pas comme les autres. Entre ce 8 mars donc, et le 10 octobre, Journée nationale de la femme, les portes des communales leur sont maintenant grandement ouvertes.
En lançant la 2ème campagne nationale de sensibilisation dans les 16 régions du Royaume sous le slogan «Femmes dans les communes : un levier de la gouvernance locale», la ministre du Développement social, de la Famille et de la Solidarité a réussi un coup de maître en faisant équipe soudée avec un Département de l'Intérieur présent en force. Aux côtés des ministres Yasmina Baddou et Nizar Baraka,  Nouzha Skalli et Chakib Benmoussa ont, à eux seuls, assuré le spectacle qui valait bien le détour pris par les partis politiques, les ONGs féminines, les experts et les organisations internationales partenaires.
 
La revanche des femmes
Il fallait réparer le tort préjudiciable de l'exclusion massive des femmes des communales de 2003 où elles ne furent que 127 à être élues dont deux présidentes de conseils (Essaouira et Safi). Un scandale reléguant la parité aux calendes…marocaines puisque ce nombre représente…0,56% du total des élus locaux, tous genres confondus. Heureusement, les derniers amendements de la charte communale, du code électoral et les incitations à l'encouragement au soutien et au renforcement des capacités de représentativité féminine permettent de tabler sur un minima incompressible de 12% de femmes correspondant à 3260 élues de proximité dont nous en espérons un bon nombre à la tête des conseils municipaux. Une belle revanche pour entamer résolument une nouvelle ère d'égalité des chances entre les sexes dont les prémices étaient annoncées avec le quota parlementaire de 10% genre des listes nationales (elles sont 34 députées aujourd'hui à la 1ère Chambre). Elles sont aussi 5 ministres et secrétaire d'Etat dans l'actuel gouvernement. Nouzha Skalli est déterminée à tout mettre en œuvre pour atteindre, à terme, le quota de 30% de représentativité genre dans les communes. Une certitude : beaucoup de choses changeront après le 12 juin 2009 dans la gouvernance de proximité grâce au sérieux et à l'intégrité des femmes marocaines, leurs compétences, leur fibre sociale aiguisée. L'ambiance dans la grande salle, ce samedi 7 mars, était à l'enthousiasme. L'appel de Benmoussa a retenti en ces termes : «Il faut arriver à dépasser la présence symbolique de la femme dans la participation politique pour qu'elle soit en mesure de jouer un plus grand rôle dans la gouvernance locale». Un appel suivi dans la foulée de deux autres à l'adresse des partis politiques et de la société civile féminine les invitant, respectivement, à soutenir le renforcement des capacités féminines et à sensibiliser la femme à la chose électorale. Concrètement, est mis en place un fonds de soutien alimenté de 10 millions DH au titre de la Loi de Finances 2009 ouvert aux projets éligibles au soutien de la représentativité locale des femmes jusqu'à concurrence de 200 000,00 DH par initiative. «La femme doit accéder aux fonctions de décision dans tous les domaines », conclut le ministre de l'Intérieur. De son côté, Nouzha Skalli a appelé à « ouvrir une nouvelle page, celle de la participation de la femme à la gestion communale, de leur rendre ainsi justice, de permettre aux femmes de contribuer au développement social dont elles sont un levier essentiel et, enfin, d'utiliser leurs talents , leur compétence et leur sens élevé du social au service de la gestion locale».


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.