Données médicales: Comment la CNDP s'organise face à l'état d'urgence    Catastrophes et colère divine, un fantasme à la peau dure    Le protocole d'enterrement des victimes du Covid-19    Chambre des représentants : l'ouverture de la 2ème session législative est prévue pour le 10 avril prochain    El Otmani : « Le gouvernement est déterminé à prendre toutes les mesures à même de protéger les citoyens contre la propagation du coronavirus»    Covid-19: Employeurs affiliés à la CNSS, ceci vous concerne    Le Policy Center for the New South analyse la pandémie de coronavirus sous diverses perspectives    Chez le Crédit Agricole du Maroc : Aucune perception d'échéances des crédits habitat et à la consommation pour 4 mois    Coronavirus : 534 cas confirmés au Maroc, ce lundi à 18H    Covid-19/Maroc: enquête après la diffusion d'une liste sur les réseaux sociaux    Contaminé par le coronavirus, voici les dernières nouvelles du prince Charles    En Algérie, la persécution judiciaire s'abat sur les opposants du régime en pleine pandémie de coronavirus    Le Code du travail appelé à la rescousse pour gérer la crise du Covid-19    La demande explose pour les banques alimentaires new-yorkaises    Neymar respecte les règles du confinement    Report des JO : Le CNOM informera les fédérations et les sportifs de toutes les mises à jour    Chelsea intéressé par les services d'Achraf Hakimi    Proche d'un retour, Xavi veut révolutionner l'effectif du Barça    Les soldats de l'ombre du confinement    Les grossistes tablent sur une stabilité des effectifs employés au premier trimestre    Groupe Bank of Africa : les bénéfices en hausse de 5% en 2019    Activités physiques intenses et épidémie virale ne font pas bon ménage    La planète se claquemure et guette le pic de l'épidémie    Le Royaume-Uni pourrait ne pas retrouver une vie normale avant six mois    Opération de soutien provisoire : les demandes se font uniquement via le numéro vert "1212"    Maroc: les prix de certains légumes ont baissé    L'IMA lance une programmation culturelle en ligne    Les ventes de "La Peste" d'Albert Camus en hausse en raison du coronavirus    La Chine referme ses cinémas    En confinement : Voici une sélection de livres marocains à lire    Hassan El Fad fait son come-back avec sa célèbre série «Kabbour»    On connaît les nouvelles dates des JO de Tokyo    Souss-Massa affecte 20,2 millions de DH pour lutter contre le Covid-19    Coronavirus : le CCM diffuse des films en ligne    Coronavirus: Cuba exporte ses médecins…    Après avoir échangé des lettres de reproches : La CGEM et le GPBM en froid    Le coronavirus baisse la valeur des joueurs    Lucile Bernard: «l'écriture comme unique porte de sortie, comme rédemption»    L'examen cyclique de l'humanité!    Covid-19: Ces solidaires… pour plaire    Un test en cinq minutes pour les automobilistes aux EAU    Le quotidien du Premier secrétaire de l'USFP durant le confinement sanitaire    Le coronavirus chasse les dirigeants du Polisario des camps de Tindouf    Outre les meetings de Stockholm et Naples : La Diamond League reporte le meeting de Rabat    Le virus de la discorde met à mal l'unité de l'UE    Vahid: Taarabt, un nouvel homme    Hongrie: Viktor Orban renforce ses pouvoirs…    Coronavirus: décès de l'ex-ministre Patrick Devedjian    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Programme électoral du RNI : «Nous voulons être les premiers»
Publié dans La Gazette du Maroc le 01 - 05 - 2009

La mue profonde opérée par le RNI à l'issue du 4ème Congrès national a affûté ses programmes, professionnalisé ses méthodes de travail et mobilisé ses troupes pour se lancer en force à la conquête du plus grand nombre de sièges au scrutin du 12 juin.
« Nous avons travaillé en conséquence. Nous avons des ambitions légitimes et sommes prêts pour entrer dans la bataille des communales, dans l'objectif d'en sortir parmi les premiers vainqueurs », c'est en substance ce qu'a déclaré le leader du RNI à la rencontre du mardi 28 avril, en avant-goût d'une compétition électorale que son parti s'apprête à engager en vainqueur potentiel. C'est que la formation symbolisée par la colombe et pilotée par le Rifain de pure souche (il s'est porté volontaire pour répondre à une question du débat en Amazigh) a franchi des étapes significatives depuis les dernières élections locales de 2003. Les résultats affichés totalisaient 1800 conseillers communaux dans 45% des circonscriptions couvertes, et correspondant à un taux de 12% du nombre global des suffrages favorables exprimés. Mustapha Mansouri a assuré que ces scores seront « largement améliorés» aux prochaines échéances, ce qui est conforté par la redynamisation salutaire de la machine « indépendante» dont le dernier Congrès tenu en mai 2007 a consacré le changement et la démocratie internes.
Dans la foulée, les législatives de septembre 2007 ont confirmé le renouveau du RNI qui s'est classé au 3ème rang en nombre de voix (9,7%) et en 4ème position avec 34 députés sur 295 devant l'USFP et l'UC. Mieux encore, cette formation «centriste et progressiste» comme elle a été qualifiée par ses dirigeants, a remporté le perchoir des deux Chambres parlementaires.
Un contrat moral pour une Commune Citoyenne
Tout comme elle ne compte pas moins de 7 ministres, autant que le PI vainqueur du scrutin, au gouvernement en charge de postes très sensibles. Dès lors, l'appareil a pris à bras-le-corps la normalisation du fonctionnement démocratique de ses instances et structures à tous les niveaux, central, national, régional et local en inscrivant la « régionalisation avancée » au cœur des priorités constantes de ses militants. Ces derniers se sont, ainsi, accoutumés à travailler côte à côte avec leurs parlementaires et leurs ministres assidus à toutes les activités organiques du RNI. C'est pourquoi Mansouri a assuré que « la quasi-totalité des ministres et des dirigeants du Bureau Exécutif, se porteront candidats aux communales » dans un élan de conscience offrant l'exemple du militantisme au service de la collectivité par le haut. Une centaine d'engagements en dix axes ciblant l'Education, la Santé, l'Habitat, l'Economie locale, les Services sociaux, la Culture, l'Environnement, la Démocratie directe, les Plans de développement local et la Politique de proximité, ont été déclinés. Un programme placé sous le credo « Pour une Commune Citoyenne » dont les mesures sectorielles annoncées sont concrètes et pragmatiques en intégrant une approche de proximité militante et plaçant la région au cœur de tout le dispositif partisan. Quelle capacité du parti à tenir ses nouvelles promesses affichées à l'appui d'un contrat moral le liant à ses électeurs et aux populations locales qu'ils auront à servir et en vertu du principe que « la démocratie est la plus sacrée des valeurs que l'humanité a produit jusqu'à nos jours », selon les «RNIstes» ? Sur ce point, nous pouvons espérer une implication totale de terrain des élus « Indépendants » qui excipent d'un bilan de parcours au niveau du programme électoral annoncé lors des législatives de 2007 plus qu'encourageant : «les objectifs programmatiques sur lesquels s'est engagé notre parti, ont été largement dépassés ? Tous les chantiers sont en bonne voie d'exécution et les prévisions sont favorables», affirme le Président de la Chambre des Représentants en évaluant l'action menée au terme des 18 premiers mois du nouveau gouvernement. Seul hic, a-t-il admis, la dynamique de création des 300 000 emplois annuellement promis en raison des contraintes de la crise économique et financière internationale. « Mais sur la durée de la législature, nous sommes optimistes pour tenir notre pari de créer 1 500 000 emplois », a-t-il immédiatement rassuré.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.