Coronavirus : 1144 cas positifs et 559 guérisons ce jeudi au Maroc    Covid-19 : le Ministère mise sur le suivi à domicile pour décharger l'hôpital    Beyrouth: au moins 40 Français blessés dans la double explosion    Liban: Envoi d'une aide médicale et humanitaire d'urgence sur hautes instructions Royales    Le Marocain Rachid Yazami répond à cinq questions sur les explosions qui ont secoué Beyrouth    Officiel: L'état d'urgence sanitaire prolongé pour la 5ème fois au Maroc    US Round Up du jeudi 6 août – Eric M. Garcetti, Kodak, Jerry Falwell Jr., Alyssa Milano, Mississippi    Lions de l'Atlas    Le Raja se rapproche du fauteuil de leader    La CMR ouvre une nouvelle délégation à Beni Mellal    Soutien aux projets cinémato-graphiques : Le CCM prolonge les délais pour le dépôt des demandes    Cheb Kader revient avec 3 nouvelles chansons en septembre 2020    La prise de conscience collective du danger, arme efficace contre le virus    Trump a adressé une lettre personnelle au roi Mohammed VI    L'élan de conscience se renforce au Parlement européen    Interdits de baignade dans les plages de la ville, les tangérois tentent le passage dans la province voisine    Salé: un jeune sème la panique au quartier Sidi Moussa    «Lkeddid», une tradition héritée pour la conservation de la viande    Manchester United qualifié au détriment de LASK    Un acquis professionnel et une somme d'enseignements et de bonnes pratiques    Pour une politique nationale de la recherche en migration sans discrimination! (3e partie)    «Notre bijou architectural est un chef d'œuvre signé marocain!»    SundanceTV lance son 1er concours de courts-métrages en Afrique du Nord    Explosions à Beyrouth: le dernier bilan    Maroc: baisse du flux des IDE à fin juin 2020    Alerte santé au Maroc : Cette maladie « mange » les enfants dans une indifférence générale    Hydrogène : Comment le Maroc peut devenir le premier fournisseur de l'Union Européenne ?    Football: L'AS Rome reste propriété américaine    Audi et Volkswagen : Nouveaux rebondissements dans l'affaire de truquage des moteurs diesel    Ritz-Carlton Hotel confirme le maintien de ses projets au Maroc    Sbata : nouvel effondrement d'immeuble    Hit Radio: Momo Morning Show reprendra en septembre    Après la blessure de Mbappé, nouveau coup dur pour le PSG    Transferts : Arda Turan de retour à Galatasaray    Explosions à Beyrouth: Une Marocaine blessée    Le CNDH présente son mémorandum sur le nouveau modèle de développement    Opérationnalisation des Hautes Orientations Royales contenues dans le discours du Trône du 29 juillet    Le FUS, précurseur dans le trading de joueurs au Maroc    La DTN désigne 48 responsables techniques des ligues régionales    Message de condoléances de S.M le Roi au Président libanais    Nadal dit non à l'US Open et au calendrier infernal    "Les Khettaras au Maroc .. un patrimoine écologique", nouvel ouvrage de la Fondation Miftah Essaâd    Marc-Aurèle : Le Chemin de la sagesse    La Libye cible de folies hégémoniques    Le président portugais a envoyé un message au roi Mohammed VI    Message de condoléances du Roi Mohammed VI au Président et au peuple libanais    Bataille d'Oued Al-Makhazine : Une épopée lumineuse dans les annales de la résistance nationale contre les convoitises étrangères    Traite d'êtres humains : 151 cas en 2019    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Ce que Chicago peut apprendre des ghettos marocains
Publié dans La Gazette du Maroc le 24 - 07 - 2009


À Casablanca, des milliers de personnes vivent dans des bidonvilles, où les taux de chômage et d'analphabétisme battent des records. Ces conditions de vie difficiles et la misère font de ces quartiers un véritable vivier d'intégrisme. Boubker Mazoz, 58 ans, spécialiste en affaires publiques auprès du département d'Etat américain, estime que les attentats de Casablanca en 2003 «auraient pu être évités si nous avions porté plus d'attention à ces personnes». Trois ans plus tard, avec l'aide de fonds privés et de la municipalité, Mazoz a ouvert le Centre culturel de Sidi Moumen sur le site d'une ancienne décharge, au cœur d'un quartier parmi les plus pauvres de Casablanca. Equipé d'une bibliothèque, d'ordinateurs et d'un théâtre, ce centre accueille les jeunes issus de ces quartiers, que des éducateurs (eux-mêmes issus des bidonvilles) tentent de sortir du cercle infernal de la drogue et de l'extrémisme religieux à travers diverses activités. Ce projet a fait ses preuves, si bien qu'aujourd'hui, il attire l'attention de Chicago. En septembre prochain, une délégation de lycéens américains de Chicago iront visiter le centre de Sidi Moumen afin d'y étudier les méthodes de Mazoz et de les mettre en œuvre ensuite dans leurs propres quartiers.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.