Le Maroc certifié par l'Union Postale Universelle    Martil: Avortement d'une tentative de trafic de près de 600 kg de chira    Liban: Michel Aoun promet des mesures concrètes    Concert pour la tolérance 2019 : Pari réussi    Les fantaisies d'un président!    Conférence internationale sur la justice: Le texte intégral de la lettre royale    Le gouvernement table sur une enveloppe de 198 milliards de DH en 2020    «L'écriture réhabilite la mémoire, efface la souffrance et interroge l'Histoire»    Journées musicales de Carthage. Un festival courageux !    Azrou promeut la culture coréenne    Diva Châbiaa à la voix sur le cœur    Nabil Benabdallah: «Il faut redonner un sens à l'action politique»    Label'Vie. "Une valeur de croissance au profil résilient"    Le Maroc rejoint le Réseau des Autorités de prévention de la corruption    Une belle leçon des joueurs botolistes    Dernier tour qualificatif pour le CHAN-2020 : Le Maroc se qualifie haut la main    Gouvernement. El Ouafi lâche la migration    Météo : Fortes pluies dans plusieurs régions du Maroc    Jouahri primé à Washington pour la troisième année consécutive    PLF 2020. Des mesures pour rétablir la confiance    Akhannouch appelle à favoriser l'emploi des jeunes    Liban : Les manifestants ne décolèrent pas    Recherche scientifique. Un nano-satellite universitaire envoyé pour deux ans dans l'espace    Rabat : Arrestation d'un malade mental pour agression contre un muezzin    Accès à l'information. Le parquet général secoue les tribunaux    Production alimentaire : Le Maroc a atteint «un bon niveau» de couverture de ses besoins    Top Performer RSE 2019. Attijariwafa bank distingué    Pour exercice de la médecine sans autorisation : Un Français épinglé à Marrakech    Solid'Action : Faisons des enfants des douars nos enfants !    Météo: le temps qu'il fera ce lundi    Salon du cheval : La Sorba de Maher El Bachir remporte le GP S.M le Roi Mohammed VI de Tbourida    Les enseignants cadres des AREF se remettent en grève    Météo : De fortes pluies prévues dans certaines régions    La politique pénale du Maroc jaugée à l'aune des droits de l'Homme    L'ONMT veut développer le tourisme golfique au Maroc    Le Maroc, un marché émergent alternatif pour les entreprises espagnoles face au Brexit    Calcio : La Juventus et Ronaldo enchaînent    Le Onze national décroche haut la main sa qualification au CHAN 2020    Coppola travaille sur "Megalopolis", son projet de film le plus ambitieux    Participation marocaine au Festival des musiques "Oslo World"    Projection en Norvège du film "Paris Stalingrad" de la Marocaine Hind Meddeb    Salon du cheval: La Sorba de Maher El Bachir remporte le Grand Prix Mohammed VI de Tbourida    Les Botolistes proches de la qualification    CAN 2020 : Les joueurs locaux corrigent l'Algérie    Couverture alimentaire : Le Maroc a atteint « un bon niveau », selon Sadiki    Quand Donald Trump s'en prend à Bruce Springsteen et Beyoncé    Les glaciers suisses ont diminué de 10% en 5 ans    Insolite : Conférence record    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grosse bêtise :6O.OOO DH et fausse nuit de noces
Publié dans La Gazette du Maroc le 24 - 07 - 2009

Dans la vie, il faut savoir des fois ne pas être intelligent par rapport à certaines situations. Un homme marié avait rencontré une jeune fille dans un café. Il l'a invité à prendre un verre dans un bar…Ils y ont cassé des verres et l'effet de l'alcool les a conduits quelque part dans un lit. Ils ont assouvi leur autre soif. Mais, une fois la jeune fille partie, l'homme se rendit compte que son portefeuille avait disparu. Il contenait 1.200 DH et sa carte d'identité nationale. Il a alors appelé un ami inspecteur de police à qui il a raconté son histoire.
L'inspecteur lui a suggéré de déposer une plainte en bonne et due forme. La victime a montré à son ami inspecteur le café où il a « chassé » sa voleuse. Le jour même, vers 17 H, la jeune fille attendait un autre client, une autre victime en fait. Le policier est arrivé et en fonction du P.V. dressé contre elle pour vol, il l'a interpellée et conduite au commissariat. Le nouveau Code de procédure pénale aidant, l'accusée a eu droit à une communication. Elle a contacté un membre de sa famille. L'affaire s'est transformée en tsunami. Le père de la fille était commissaire de police. Le contre P.V. accusait l'homme de viol de mineure et… d'adultère. Il a fallu tout un slalom pour que le dragueur s'en sorte. Il a glissé en tout 60.000 DH sous la table et s'est engagé à payer une nuit de noces à Mehdia pour conclure un mariage imaginaire de quelques heures avec une dévergondée.

Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.