Fête du trône : les vœux du roi Felipe VI d'Espagne    Fête du Trône : Plusieurs édifices emblématiques du Canada illuminés aux couleurs du drapeau marocain    Maroc: Le dirham s'apprécie de 0,20% face au dollar du 23 au 28 juillet (Bank Al-Maghrib)    Sa Majesté le Roi Mohammed VI reçoit le Wali de Bank Al-Maghrib    Youssoufia : Sessions de formation à partir du 02 août sur le rôle des coopératives dans l'économie sociale    Le Roi d'Espagne félicite SM le Roi à l'occasion de la Fête du Trône    France: plus de 200 mille manifestants conte le pass sanitaire    Fès: la salle omnisports 11 janvier transformée en centre de vaccination    Compteur coronavirus : 7.529 nouvelles infections, le nombre des cas actifs dépasse les 51.000 personnes    Maroc : la découverte d'un biface acheuléen jette une nouvelle lumière sur la préhistoire de l'Afrique du Nord    En Algérie, deux superstructures sécuritaires à couteaux tirés pour s'emparer des leviers du régime    JO 2020. Les Marocains El Guesse et Oussama qualifiés pour les demi-finales du 800 m    JO-2020: Le programme du dimanche 1er août    Maroc. Radisson Hotel Group ouvre quatre nouvelles plateformes hôtelières    Monétique: le CMI affiche des chiffres records pour le mois de juillet    Covid-19. Les vaccins, une voie à la fois sûre et fiable vers l'immunité    Liban : l'UE est prête à imposer des sanctions pour peser sur la formation d'un gouvernement    Elections : L'Istiqlal déterminé à renforcer la position des Chambres de Commerce, d'Industrie et des Services    Etats-Unis : les déclarations d'impôts de Trump doivent être transmises au Congrès    Libye : de retour, le fils de Kadhafi songe à se présenter à la présidentielle    Le Président du Parlement arabe salue les réalisations accomplies par le Maroc sous le leadership du Roi Mohammed VI    Levée des subventions sur le gaz butane, le sucre et la farine: ce qu'il en est vraiment    Finale de la Coupe du Trône de basketball (2020-2021) : Le FUS Rabat remporte le titre face au Kawkab Marrakech    Au sujet des paris sportifs... L'ITIA et la FRMT suspendent à vie Mohamed Hirs et 35 000 $ d'amende !    Conjoncture économique: les prévisions du HCP pour 2021 et 2022    Fête du trône : les vœux de Justin Trudeau    En Algérie, le scandale de faux comptes de désinformation liés au régime    Al Haouz: Fermeture d'un établissement hôtelier pour violation des mesures sanitaires    Covid-19 : Les objectifs de vaccination sont loin d'être atteints (OMS)    Maroc/Météo:Temps chaud, ce samedi 31 juillet    Pays-Bas : découverte d'un grand laboratoire de drogues de synthèse    Covid-19 au Maroc. Port du masque: les autorités serrent la vis    Le Maroc s'inscrit, conformément à ses priorités, dans une perspective diplomatique multilatérale (ambassadeur)    La sélection nationale de Breakdance se prépare à Ifrane au Championnat du monde    Tunisie : le président Kaïs Saïed confie le portefeuille de l'intérieur à Ridha Gharsallaoui    Tunisie : L'hôpital de campagne marocain à Manouba opérationnel    ONCF. De bonnes performances et une nouvelle feuille de route à l'horizon    JO 2020. Les Marocains El Bakkali et Tindouft qualifiés pour la finale du 3 000 m steeple    Slalom Kayak aux J.O de Tokyo : Le Marocain Mathis Saoudi perd en demi-finale    Basket-ball : La finale féminine de la Coupe du Trône reportée à cause de la Covid-19    "Allayla Sahratena": Une soirée spéciale fête du Trône, samedi à 21h45    Yassine Saibi, la musique dans la peau    Pegasus, médiatus, propagus    "Réduction des risques... le Manifeste" : un ouvrage qui décortique les urgences du monde en temps de pandémie    Lever de rideau sur le 22è Festival international de luth    Art contemporain : La Fondation nationale des musées met en avant la jeune scène artistique    "Nektachfou Bladna"-Replay: Visiter le Maroc autrement avec les artistes    Fête du Trône : «Nehzzo lwan dyialna !», l'appel pour exprimer la fierté du pays    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.



Il violente sa femme et met le feu au foyer conjugal
Publié dans Aujourd'hui le Maroc le 08 - 06 - 2010

Mohamed croyait avoir mis sa fille entre les bonnes mains de Hassan qui est venu, un jour, la demander en mariage. Malheureusement, il s'est rendu enfin de compte qu'il avait été dupé. Hassan leur a rendu la vie infernale.
Il y a deux ans, Mohamed était à son commerce, à Fès, quand il s'est rendu compte de ce jeune qui s'est arrêté devant lui. Il était bien habillé, il est resté cloué à sa place sans dire un mot. Fixant Mohamed, il ne bougeait pas , il était comme une statue. Pourquoi ? Qu'attendait-il ? Que voulait-il ? Mohamed le regardait curieusement sans savoir pourquoi il ne voulait pas avancer d'un iota, ni partir. Tout d'un coup, le jeune homme est avancé d'un pas, puis deux, puis trois et lui a lancé discrètement un salut comme s'il ne voulait pas qu'on l'entende. «Salut», lui a répondu Mohamed qui continuait à le fixer bizarrement. Mohamed se demandait s'il l'avait déjà rencontré quelque part. Non. Il était certain de ne l'avoir jamais croisé. Tout d'un coup, le jeune s'est approché de lui tout en lui demandant de lui permettre de parler. Mohamed le lui a permis. Le jeune homme, qui est âgé de vingt-huit ans, a affirmé en balbutiant à Mohamed : «Je m'appelle Hassan. Je suis employé. Je gagne dignement ma vie. Et je cherche la femme qui partagera ma vie. En fait, j'ai choisi ta fille que je n'ai jamais rencontrée, mais que je croisais souvent au quartier». Mohamed écoutait attentivement Hassan sans dire le moindre mot. Mais il semblait que le jeune homme l'avait impressionné au point qu'il l'a invité pour prendre un verre de thé chez lui. Hassan était plein de joie. Il a accompagné Mohamed chez lui au quartier Al Fath. Quand ils y sont rentrés, Mohamed a appelé sa fille Najat et lui a expliqué que le jeune était venu la demander en mariage. En fait, Najat n'a répondu qu'une fois le jeune homme parti. Elle lui a exprimé son abstention d'avoir une relation conjugale avec Hassan. Pourquoi ? Parce qu'elle ne le connaissait pas. Mais le père Mohamed était ferme dans sa décision : Najat, âgée de dix-neuf ans, sans profession, ne devait pas rester célibataire. Elle devait se marier avec le premier homme qui la demandera en mariage. Sans s'assurer que Hassan était effectivement le mari qui convient à sa fille, Mohamed leur a offert une belle nuit de noces et les a hébergés chez lui. Seulement, il a découvert par la suite que Hassan n'était qu'un chômeur, irresponsable, soûlard et drogué qui n'assume pas sa responsabilité d'époux. Et pourtant, son beau-père, Mohamed, l'aidait et subvenait à ses besoins. Entre-temps, il lui a demandé de le rejoindre au commerce pour l'aider. En vain. Hassan n'avait l'intention que de rester les bras croisés et empocher gratuitement de l'argent. Au contraire, sa femme, Najat, a rejoint son père et a commencé à l'aider au commerce. Quand elle est tombée enceinte, elle a demandé à son mari de la remplacer. Mais, il a refusé. Au fil des jours, Najat a mis au monde un nouveau-né qui est venu égayer son foyer. Malheureusement, son mari, Hassan, semblait ne pas avoir l'intention de changer et d'assumer sa responsabilité de mari et de père. Il ne pensait qu'à l'alcool et au haschich. Un état qui mettait chaque fois Najat hors d'elle. La dernière fois, elle lui a demandé de la répudier. Mais, il lui a répondu qu'il ne pouvait pas le faire parce qu'il n'a pas où aller.
- «Mais, je ne veux plus de toi», lui a-t-elle dit sur un ton sérieux.
- Je n'ai pas où aller et c'est toi qui m'a jeté dans ce monde de misère.
- Tu n'es rien. Tu n'es même pas un homme».
Hors de lui, Hassan l'a poussée violemment au point que son nouveau-né est tombé par terre. Il l'a frappée avant qu'elle prenne son enfant et elle est sortie de chez elle. En colère, Hassan a mis, aussitôt, le feu dans la maison avant de prendre la fuite. Les sapeurs-pompiers sont intervenus. Une enquête policière a été diligentée et s'est soldée par l'arrestation de Hassan à Meknès.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.