11ème Salon du cheval : Tbourida, compétitions équestres… mais pas seulement    Mission royale pour Akhannouch    Budget italien : Un accord avec Bruxelles sera « très compliqué à trouver »    Une femme arrêtée pour port public et illégal d'un uniforme de police    Brexit : La question irlandaise peut faire échouer l'accord, souligne Michel Barnier    Ouverture mercredi du pont géant reliant Hong Kong à la Chine continentale    Casablanca: CFC signe un protocole d'accord avec un centre financier de Shanghai    Grand stade d'Agadir : 500 stadiers bénévoles formés à la gestion des flux    Le conseil communal de Mohammedia destitue son président (PJD)    Un cadavre mutilé dans la banlieue de Mohammédia identifié par la DGSN    Trésor : Un déficit budgétaire de près de 23 milliards DH en septembre    Paiement auprès des commerçants et eMarchands affiliés au CMI : 18,4 milliards DH réglés par cartes bancaires marocaines    PLF 2019. Cap sur la croissance    Météo : De la pluie pour ce début de weekend    Mobilisation des terres collectives. La mise en œuvre pour 2019    Sahara marocain: Le processus politique conforté sur la voie onusienne    Man City-Messi. "La pulga" fidèle au FCB à tout prix    Ministère des MRE. Promotion de la culture amazighe    Ajdir et ses interpellations!    ONU: La Palestine présidera le «Groupe des 77 + la Chine» en 2019…    Benguérir : L'adaptation aux changements climatiques au coeur d'une conférence    Aucune hausse des tarifs de la vignette automobile dans le PLF-2019    Dons et greffes d'organes: encore des efforts…    Un Jumelage destiné au renforcement des capacités de l'administration pénitentiaire    Enseignement. La loi-cadre sous la loupe des députés    Lutte contre l'immigration illégale : Madrid plaide pour une augmentation de l'aide accordée par l'UE au Maroc    La troupe « L'instant théâtre » présente à Tunis sa pièce théâtrale « Maqamat Badi Zaman Al-Hamadani »    Exposition : La Galerie Banque Populaire met la sculpture en partage        JOJ de Buenos Aires: le Maroc rafle sept médailles    Buffet irrésistible au Parlement    L'Institut français d'Oujda déménage    Au moins 18 morts dans une fusillade en Crimée    L'émissaire de l'ONU pour la Syrie annonce sa démission    News    Intensification de la coordination et de la concertation entre la Chambre des représentants et le Parlacen    Signature d'un mémorandum d'entente entre le Maroc et l'OADA    Pitoyable    Mieux vaut pousser tôt au premier accouchement    Divers    Vers l'accélération de la transformation digitale du secteur public    Les partenariats public-privé, un outil de promotion de l'agriculture et des TIC en Afrique    Löw sauvé par "la meilleure défaite de l'année"    Aziz Karkach : Le MCO veut s'assurer très tôt le maintien chez l'élite    Participation massive attendue au 20ème semi-marathon international de Laâyoune    Vasti Jakson & Maya Kyles en résidence artistique avec des musiciens nomades de M'hamid El Ghizlane    L'œuvre poétique de Laabi, un hymne à l'être humain dans tous ses états    Azilal accueille son premier Salon du livre    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Des consécrations méritées
Publié dans La Gazette du Maroc le 28 - 07 - 2003

Sa Majesté Mohammed VI a reçu, mardi 10 septembre au Palais Royal de Tétouan, plusieurs personnalités et cadres
de l'Etat que le Souverain a nommés à de hautes fonctions. Un rappel des nominations les plus significatives.
Mohamed Lididi, secrétaire général du ministère de la Justice
Un réformiste convaincu
C'est un homme d'initiative qui réussit tout ce qu'il entreprend. Il a débuté sa carrière de magistrat à Casablanca, puis fut nommé au début des années 1990 Président du tribunal de Première instance de Mohammédia. Appelé ensuite à la tête
de l'Administration pénitentiaire, il allait aussitôt se distinguer en initiant un grand programme de réformes visant à améliorer la situation des détenus dans les prisons marocaines. Libéral dans ses idées et imbu de la culture universelle des droits de l'homme, il s'est toujours attelé à consacrer ses principes dans les domaines dont il a eu la charge.
Abdellatif Loudiyi, S.G du ministère des Finances et de la privatisation
L'homme des dossiers
Si la gestion de la dette extérieure du Royaume connaît des améliorations constantes, c'est en partie grâce à Abdellatif Loudiyi, qui occupait jusqu'ici les fonctions de Directeur du Trésor et des finances extérieures. Aujourd'hui, la dette du Maroc se chiffre en effet à moins de 14 milliards de dollars alors qu'elle se situait autour de 22 milliards de dollars. Même cas pour ce qui est du passif de la dette intérieure. Ce qui nous vaut la confiance des institutions financières internationales. Ce bourreau du travail a également contribué à l'assainissement et à la modernisation du secteur financier national. Avec Abdellatif Loudiyi, les finances du pays sont entre de bonnes mains.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.