Diffusion de fausses informations sur des cas présumés d'infection : Deux filles arrêtées à Tanger    Bank Al Maghrib: Adoption de nouvelles mesures de politique monétaire et prudentielles    Coronavirus : 120 nouveaux cas en 24 heures, 479 au total    OMS : des prévisions inquiétantes pour le Maroc ? C'est faux !    Gestion de la relation client : Webhelp répond aux fake news    Covid-19: Ces solidaires… pour plaire    L'examen cyclique de l'humanité!    Covid-2019: un peu de souffle pour le MASI    Les effets du COVID-19 sur l'alimentation et l'agriculture à l'échelle mondiale    ADM maintient ses services sur le réseau autoroutier au standard de sécurité et de qualité    Le virus de la discorde met à mal l'unité de l'UE    Un test en cinq minutes pour les automobilistes aux EAU    La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Abderrahim Nouri : Ça se passe bien avec Appie    Outre les meetings de Stockholm et Naples : La Diamond League reporte le meeting de Rabat    Le coronavirus chasse les dirigeants du Polisario des camps de Tindouf    Le quotidien du Premier secrétaire de l'USFP durant le confinement sanitaire    Les aides du Fonds spécial face à un dilemme de ciblage    Des médecins militaires appelés à la rescousse à Tiznit, Tan Tan et Taza    Appui de l'Union européenne au Fonds spécial pour la gestion du Covid-19    La capacité litière de réanimation passera à 3.000 unités sous peu    La Fédération royale marocaine de handball donne 200.000 DH    "Les artistes luttent contre le déplaisir du confinement    Bob Dylan sort une chanson taillée pour cette période    Le Bolchoï diffuse ses meilleurs spectacles sur YouTube    Algérie : le journaliste Khalid Drareni incarcéré en détention préventive    Vahid: Taarabt, un nouvel homme    Une journée mondiale du théâtre pas comme les autres    Coronavirus : lourd bilan en Espagne, avec 838 morts en 24 heures    Banque Populaire : les crédits immobiliers reportés pour les personnes impactées    Sondage: la cote de popularité de Macron s'envole    Hongrie: Viktor Orban renforce ses pouvoirs…    Coronavirus: décès de l'ex-ministre Patrick Devedjian    McDonald's sert quotidiennement des repas gratuits    Coronavirus/Juve: le salaire de Cristiano Ronaldo va baisser    NT7arko f'dar! La MDJS lance une application pour bouger à la maison    Nasr Mégri chante « Corona »    CNDP et AMRC se mobilisent pour faciliter le télétravail    Le Président de la Commission de l'Union africaine, testé négatif au coronavirus    Coronavirus : le Président américain promulgue le plan de sauvetage massif de l'économie    Santé, nutrition et condition physique : La FRMF lance une série de vidéos au profit des footballeurs confinés    Coronavirus: le bilan s'alourdit en Algérie    L'Union européenne appuie les efforts du Maroc pour faire face à la pandémie du Covid-19 avec un budget immédiat de 150M €    Ahmed El Khichen, auteur autodidacte, transforme son salon de coiffure en librairie    Bonne nouvelle pour les Marocains établis en France (PHOTO)    Samira Said lance «Waqiâ Majnoun»    Pourquoi avons-nous besoin de la pensée rationnelle contre les manipulations fantaisistes?    Abdelhak Nouri: on en sait plus sur son état de santé    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Aïcha Ech-Chenna : Présidente de l'association Solidaritè Féminine : La cause des mères célibataires
Publié dans La Gazette du Maroc le 02 - 01 - 2006


Les 100 qui ont fait 2005
Aïcha Ech-Chenna n'est plus à présenter. Depuis 1985, cette femme de cœur a fait de l'intégration de la mère célibataire, dans une société aussi conservatrice que la nôtre, son cheval de bataille. Pour ce, elle crée «Solidarité Féminine».
A 65 ans, Aïcha Ech-Chenna n'est pourtant pas une féministe. Ce qui anime son action et fait de la solidarité une notion centrale dans sa vision des choses vient du fait qu'elle a été elle-même, depuis sa tendre enfance, touchée par la solidarité de son entourage.
Dès l'âge de 16, elle est « contaminée par le virus de l'associatif», comme elle se plaît à préciser. C'est donc en 1959 que Aïcha Ech-Chenna s'engage dans sa première action de bénévolat en s'inscrivant dans la ligue de protection de l'enfance. L'action associative de cette militante ciblera en premier les enfants, notamment les abandonnés.
Le contact quotidien avec ces derniers conduira cette assistante sociale vers leurs mamans.
Une nouvelle forme de militantisme associatif et, désormais, née chez Aïcha Ech-Chenna qui s'est donné pour mission de s'occuper des mères célibataires… au risque de choquer les mentalités ! En créant «Solidarité féminine», elle a d'ailleurs dû faire face a bien des résistances et autant de menaces ! «J'ai été taxée dès le départ d'être une femme qui encourage la prostitution», dit-elle. Mais rien ne la découragera. Projet après l'autre, elle créera des sources de revenus inépuisables pour celles en faveur de qui elle milite.
La dernière réalisation en date concerne la construction, en septembre 2005, d'un hammam dont les recettes iront entièrement aux femmes célibataires. Le 9 mars dernier, Aïcha Ech-Chenna a été décorée du prestigieux prix «Elisabeth Norgall 2005» de l'International Women's Club of Frankfurt.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.