Ce que pense Nouamane Lahlou de Dounia Batma et Saad Lamjarred (VIDEO)    Modèle de développement : La DG du FMI livre sa recette    La déconstruction d'un mythe    Taghazout Bay: la notion introuvable du développement    ONU : Omar Hilale briefe le Conseil de sécurité sur sa visite en RCA    Le coronavirus pourrait coûter jusqu'à 30 milliards de dollars au secteur aérien    Trump remplace le patron du renseignement après un briefing lié à la Russie    U.E: Les «villes libres» réclament des subventions…    Basket : le Maroc remporte un match amical face à l'Algérie    Transferts: Après Ziyech, Idrissi annoncé en Premier League?    L'Atalanta Bergame séduit l'Europe    Officiel: Badr Hari de retour sur le ring (VIDEO)    Coronavirus : le nombre de nouveaux cas en forte baisse, près de 900 nouvelles contaminations    CGI lance son école U'DEV à Fès    Commission spéciale du modèle de développement : Chakib Benmoussa à l'écoute à Paris des Marocains du Monde    PAI Souss-Massa: Vers une extension de l'usine de production de la Silda    Wana retire sa plainte contre Maroc Telecom    Lancement à Hay Hassani d'une plateforme d'intégration économique dédiée aux jeunes    Education à la santé sexuelle et reproductive : Les Nations Unies appuient le ministère de l'éducation nationale    Economie nationale : 2020 devrait connaître un ralentissement    Voici le temps qu'il fera ce vendredi    Hicham Alaoui, paradoxes et prétéritions    Opacité financière: Le Maroc dans le rouge    Un dialogue politique inter-libyen à Genève    Pourquoi Marrakech perd ses événements    Contemporary African Art Fair: à Marrakech, la culture reste «Capitale»    Divers sportifs    Achraf Hakimi et son retour au Real Madrid    Lancement de la deuxième édition du programme "Spin-off by PIS" dédié à l'entrepreneuriat des jeunes    Le Maroc constitue la première destination des exportations valenciennes en Afrique    La Commission européenne salue les efforts du Royaume en matière de réformes fiscales    Entretiens maroco-mauritaniens sur les moyens de renforcer la coopération bilatérale    Appel à la consécration d'une justice citoyenne    Le cancer n'est pas une fatalité    Divers    L'OMDH-Casablanca sensibilise des élèves contre les dangers d'Internet    L'ambassadrice des Pays-Bas se félicite de l'intégration des MRE dans la société néérlandaise    Le volume des transactions immobilières s'inscrit en baisse en 2019    La Commission de la programmation n'en fait qu'à sa tête    L'industrie du cinéma a été plus inclusive en 2019 que lors de la décennie précédente    Le CCM dévoile les jurys du 21ème Festival national du film de Tanger    L'espoir du rap Pop Smoke abattu chez lui    CSMD : Chakib Benmoussa initie à Paris une série de réunions d'écoute avec des Marocains du monde    Classement FIFA: Le Maroc se maintient à la 43ème position    «Archéologie de l'intime» à la Fondation Dar Bellarj de Marrakech    Ouverture officielle d'un consulat à Laâyoune    Les jurys du 21e Festival National du Film dévoilés!    Erdogan menace la Syrie de déclencher rapidement une opération à Idleb    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Grenade : Dr Leila Mezian co-préside un forum autour de l'amazigh
Publié dans La Nouvelle Tribune le 30 - 05 - 2017

Les 22 et 23 mai 2017 Dr Leila Mezian, Présidente de la Fondation portant son nom, a co-présidé avec Mme Inmaculada Marrero Rocha, Présidente Exécutive de l'Institut Euro Arabe à l'Université de Grenade, l'ouverture du deuxième FORUM EURO-AMAZIGH DE LA RECHERCHE sous le thème de la TOPONYMIE, l'ETHNONYMIE et DE L'ANTHROPONYMIE MEDIEVALES ONOMASTIQUE AMAZIGH (BERBERE) DANS LA PENINSULE IBERIQUE.
Cet événement rentre dans le cadre du plan d'action 2017 de la Chaire Internationale de La Culture Amazigh.
Cette thématique autour de laquelle se réunissent, pendant ces deux journées, d'éminents chercheurs universitaires, écrivains, étudiants et acteurs de la société civile, du Maroc et d'autres pays voisins et amis, travaillant sur la civilisation et la culture amazigh était une occasion propice pour rappeler l'empreinte de celle-ci dans tous les pans de l'histoire d'Al Andalus.
Dans son allocution d'ouverture Dr Leila Mezian a rappelé que la civilisation et la culture amazigh sont un héritage historique commun et un patrimoine partagé, à même de promouvoir le rapprochement et le dialogue tant nécessaires avec les autres sociétés et civilisations.
En effet, même si la toponymie n'est peut-être pas une science exacte, elle demeure néanmoins, grâce aux autres matières qui en découlent, un appui fondamental à la construction d'une mémoire collective témoin et héritage historique.
A cette occasion, Dr Leila Mezian a invité les intervenants à insister, dans une démarche scientifique, sur l'importance de ce mode de relation entre les hommes, la société et l'espace face au temps et aux interactions souvent politiques qu'il mémorise.
Par ailleurs et grâce à la convention de partenariat entre la fondation Dr LEILA MEZIAN et la fondation Euro-Arabe , qui recommande aux deux parties de conjuguer leurs efforts réciproques en vue de contribuer au développement et à l'épanouissement de la culture Amazigh, il a été procédé à l'occasion de ce Forum à l'inauguration d'une bibliothèque spécialisée en Amazigh dans l'enceinte de l'Institut Euro-Arabe qui abrite les travaux de cet événement.
En totale harmonie avec les finalités de ces deux institutions et en respectant les engagements pris ensemble, cet espace documentaire spécialisé, qui porte désormais le nom de BIBLIOTECA DOCTORA LEILA MEZIAN, ambitionne de devenir le premier centre en amazigh d'Europe.
Par cette réalisation dans le cadre de la Chaire Amazigh, le souci commun des deux Fondations, demeure le développement des études en la matière dans un cadre international à même de favoriser la création de synergie, d'échanges entre les chercheurs, les étudiants et tous les acteurs de l'éducation. A cette occasion un hommage particulier a été rendu pour leur collaboration précieuse à L'INALCO (Institut National des Langues et Civilisations Orientales) à Paris et à l'IRCAM (Institut Royal de la Culture Amazigh) du Maroc.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.