« Renvoyez-la! »: Le ton de la campagne Trump est donné    Drame d'Imlil. Peine capitale pour les trois principaux accusés    Turquie: 17 morts dans l'accident d'un minibus de migrants    OMS: l'épidémie d'Ebola est une "urgence" sanitaire mondiale    Fouzi Lekjaa nommé 2ème vice-président de la CAF    Projection du film «Tel Aviv on Fire» à l'IF d'Oujda    Amane Souss lance le format 7 litres    El Akademia Master class : L'Orchestre national des jeunes du Maroc régale    Du flou encore sur le départ de Renard    Le PPS rend hommage à Khalid Naciri    Procès Imlil. La Cour met l'affaire en délibéré    Pour renforcer sa contribution au marché financier marocain : L'AMMC se dote d'un conseil scientifique    Gnaoua Festival : Berlin en transe en août prochain    Le 10è festival «Timizart» d'argent du 18 au 22 juillet à Tiznit    Instagram masque les likes dans six pays    Hépatite B: Attention aux pratiques traditionnelles!    Le FMI appelle à des réformes ambitieuses du marché du travail    Carlos Ghosn poursuit Nissan et Mitsubishi Motors    Mission de manager: ardeur de l'entreprise    CAN-2019 : La consolante pour le Nigeria, encore 3e    World's Coffee Growers Seek to Set Minimum Price to Help Poor Farmers    Apollo's Code: Meet the Computer Programmer Who Landed Us on the Moon    Quantique ?    Restrictions à la visite à New York du chef de la diplomatie iranienne    La CAF change l'arbitre de la finale    Le Néerlandais de Ligt signe à la Juventus Turin    Objectif Downing Street : Ultimes plaidoyers des deux candidats    Terres soulaliyates. La commission adopte trois projets de loi    Promotion de l'emploi dans le secteur de l'aviation civile : L'ONDA et l'Anapec s'allient    Accès à l'eau potable : L'AFD et l'ONEE signent un accord de 101 millions d'euros    Carola Rackete, capitaine du Sea-Watch 3, s'explique devant les magistrats    Loi-cadre sur l'Education: PJD et Istiqlal, porte-drapeaux de l'obscurantisme ?    Une saga nommée «Megri»    Enjeux des approches de la formation des ressources humaines dans le contexte du New public management    Divers    Création d'un écosystème BSH dans le secteur de l'électroménager    99,8% des ménages équipés en téléphones mobiles    Le Polisario épinglé par Human Right Watch    Présentation du projet de politique publique intégrée pour les personnes âgées    Une faille d'Android permet aux hackers d'accéder à vos photos    Le Sénégal y est presque    6500 sportifs attendus aux 12èmes Jeux africains au Maroc    Le WAC passe au mode serbe    Apporter une réponse collective aux défis stratégiques, sécuritaires et économiques auxquels nos pays se trouvent confrontés    Bouillon de culture    Nouvelle édition du Festival international des arts de la rue à Laâyoune    Record de nominations pour la série "Game of Thrones" aux Emmy Awards    Biennale d'art contemporain. Rabat, capitale artistique de la rentrée !    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Taxes douanières: Pékin exhorte les USA à « refréner leurs mesures protectionnistes »
Publié dans La Nouvelle Tribune le 02 - 03 - 2018

Pékin a enjoint vendredi les Etats-Unis à « refréner » leur usage de mesures protectionnistes et à « respecter les règles » du commerce international, après l'annonce par le président Donald Trump de lourdes taxes sur les importations américaines d'aluminium et d'acier.
« La Chine demande aux Etats-Unis de refréner leur recours à des mesures protectionnistes et de respecter les règles du commerce multilatéral », a affirmé Hua Chunying, une porte-parole du ministère des Affaires étrangères.
pays « Si d'autres pays lui emboîtaient le pas, cela aurait un impact grave sur l'ordre du commerce international », a-t-elle ajouté lors d'une conférence de presse régulière, rappelant que « les fondements de la reprise économique mondiale restent instables ».
Par ailleurs, les Etats-Unis assurent d'ores et déjà « une protection excessive » à leurs producteurs locaux d'acier et d'aluminium, après avoir adopté « plus d'une centaine de contre-mesures » ciblant les importations américaines dans ces secteurs, a tancé Mme Hua.
Elle n'a cependant pas évoqué de possibles représailles ou contre-mesures de la part de Pékin.
Donald Trump a affirmé jeudi qu'il annoncerait la semaine prochaine l'imposition de droits de douane de 25% sur l'acier et 10% sur l'aluminium importés par les Etats-Unis.
Cette annonce intervient alors que Liu He, le très proche conseiller économique du président chinois Xi Jinping, est en visite à Washington pour tenter d'aplanir les vifs différends commerciaux entre les deux puissances.
M. Liu s'est entretenu avec le secrétaire américain au Trésor Steven Mnuchin, avec le représentant américain au Commerce Robert Lighthizer, ainsi qu'avec le conseiller économique du président Trump, Gary Cohn, a précisé Hua Chunying.
« Ils ont eu des échanges de vues sincères, établissant les conditions nécessaires pour la prochaine étape d'approfondissement de notre coopération », a ajouté la porte-parole.
– Surproduction d'acier –
Les déclarations de M. Trump réveillent les craintes d'une guerre douanière avec la Chine, deuxième partenaire commercial des Etats-Unis et particulièrement visée par Washington.
Pékin a déjà prévenu à maintes reprises qu'il ne resterait pas inactif face au « protectionnisme » américain et adopterait « les mesures nécessaires » pour défendre ses exportateurs. Il a également ouvert une enquête antidumping sur le sorgho américain et n'exclut pas de cibler le soja en provenance des Etats-Unis.
Pourtant, si la Chine produit environ la moitié de l'acier mondial, elle fournit moins de 2% de l'acier importé par les Etats-Unis.
De même, l'acier et l'aluminium ne constituent qu'une infime portion du total des échanges sino-américains: selon les douanes chinoises, les ventes d'aluminium représentent 0,87% seulement du montant total des exportations du géant asiatique vers les Etats-Unis, et celles d'acier et de fer 0,14% tout au plus.
Les aciéries chinoises, souvent très endettées et minées par le ralentissement économique, ploient cependant sous de colossales surcapacités.
Selon la fédération mondiale World Steel Association, la production chinoise d'acier a gonflé de 5,7% l'an dernier, à 831,7 millions de tonnes.
Les Etats-Unis et l'Union européenne fustigent la surproduction du pays asiatique qui a déprimé les cours mondiaux, dénonçant les subventions publiques de Pékin au secteur et accusant les sidérurgistes chinois d'exporter leur offre excédentaire en cassant les prix.
Le régime communiste, lui, vante ses efforts de rééquilibrage et assure avoir réduit l'an dernier de plus de 50 millions de tonnes les capacités de production d'acier du pays.
Par ailleurs, les exportations chinoises d'acier ont chuté de 30,5% l'an dernier, à 75,4 millions de tonnes, selon les douanes chinoises.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.