Décès de Hosni Moubarak: ce qu'a décidé la présidence égyptienne    Saad Lamjarred et Fnaire ont-ils plagié une chanson de Hamid Zaher ? (VIDEO)    Habib El Malki recadre certains politiciens d'Europe    SUEZ remporte deux contrats dans le secteur automobile au Maroc    La coopération entre les services de renseignements arabes au centre d'un forum au Caire    Officiel: le Wydad présente son nouvel entraîneur (PHOTO)    Italie : le virus en Toscane et Sicile, des ministres européens à Rome    Casablanca: un “khettaf” percute volontairement un fourgon de police    Autre revers cinglant pour la fantomatique «RASD»    La RSB rate le leadership à Oued Zem    Hamidou Zemmouri n'est plus    Les souvenirs du séisme d'Agadir!    L'escalade continue    3e édition de l'Afrique du Rire    Primaires démocrates : Sanders en pole position, Biden sous pression    Huawei sort la nouvelle version de son mobile pliable, à un prix très haut de gamme    Varroc Lighting Systems Maroc obtient un nouveau prêt auprès de la BERD    Tour des championnats européens de football    6 jeunes auteurs en résidence d'écriture pour le film d'animation    Attijariwafa bank : un nouvel organigramme    Eliminatoires africaines de taekwondo : Trois Marocains sur quatre qualifiés aux JO de Tokyo    Tennis : le Med Avenir du COC a rendez-vous avec son 33e tournoi incontournable    Allemagne: Une voiture fonce dans un défilé de carnaval, 30 blessés    Coronavirus : à Wall Street, pire séance en deux ans pour le Dow Jones    Thaïlande: La Cour Constitutionnelle dissout un parti d'opposition…    Le Maroc prend part à Genève à une rencontre sur la Convention contre la torture    Onze villages italiens vivent désormais comme coupés du monde    Alliances Développement Immobilier : Alami Lazraq franchit à la hausse le seuil de participation    Pétitions, le Parlement fait le point    4ème édition de Oulad Mogador Music Action : Deux groupes sélectionnés    Prévisions météorologiques pour ce mardi 25 février    63ème Championnat marocain de cross-country    Insolite : Anniversaire présidentiel    Les cygnes blancs de 2020    Le DG de l'ONEE présente à Kampala le bilan positif de la présidence marocaine de l'Association africaine de l'eau    Marrakech abrite une journée nationale sur les NTI et le développement informatique    Les éditeurs marocains exposent au Salon international du livre à Mascate    Participation du Maroc à la 43ème session du CDH    Divers    Pompeo appelle le Premier ministre irakien désigné à protéger les troupes américaines    200ème but de Cavani sous les couleurs du PSG    Le Zamalek se retire du championnat égyptien    Mubawab annonce le lancement de sa nouvelle Business Unit "Mubawab Transaction"    Dounia : Un monodrame poignant sur le parcours d'une jeune femme en quête d'identité existentielle    Avec "Pinocchio", Matteo Garrone signe un conte noir pour enfants    Lancement du programme de prévention des jeunes à l'addiction au tabac et aux drogues    Parution: «Celui qui vient de l'avenir, Abdelkébir Khatibi»    Carton plein pour Saad Lamjarred et Fnaire (VIDEO)    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Régime de retraite : Urgence d'une intervention décisive, selon la Cour des Comptes
Publié dans La Nouvelle Tribune le 29 - 01 - 2020

Le régime de la retraite exige une intervention décisive afin d'accélérer le rythme de la réforme, a affirmé mardi à Rabat le premier président de la Cour des comptes Driss Jettou.
« J'insiste à nouveau sur l'urgence qui s'attache à une intervention décisive pour accélérer le rythme de la réforme en vue d'éviter l'épuisement des réserves et son impact négatif sur la pérennité des régimes de retraite, l'épargne et le financement de l'économie nationale », a souligné M. Jettou dans un exposé présenté lors d'une séance commune des deux Chambres du Parlement sur les activités des juridictions financières pour 2018.
Dans ce sens, le premier président a mis en exergue ses précédentes interventions devant les deux chambres sur la situation de ces caisses et les risques importants que représentent les indicateurs du déficit pour les équilibres des finances publiques. Cependant, a-t-il noté, « à ce jour les étapes suivantes de la réforme n'ont pas été enclenchées, notamment en vue de la création d'un pôle unique du secteur public répondant aux conditions d'équilibre, de pérennité et aux règles de bonne gouvernance ».
M. Jettou a précisé que le déficit technique du régime des pensions civiles de la Caisse marocaine des Retraites (CMR) a atteint à fin 2019 un total de 5,24 milliards de DH après 6 milliards en 2018 et 5,6 milliards de DH l'année précédente, soulignant que ses réserves ont diminué à 75,9 milliards de DH.
Pour sa part, la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) connaît une situation semblable bien que moins aiguë, alors que le Régime Collectif d'Allocation de Retraites (RCAR) enregistre un léger excédent technique ne dépassant pas 1 million de DH, du fait de l'accroissement de ses recettes en relation avec l'augmentation des effectifs des adhérents, a-t-il relevé, ajoutant que les équilibres des trois caisses de retraites affrontent des risques croissants.
Par ailleurs, concernant les comptes extérieurs, M. Jettou a fait observer que malgré les résultats positifs enregistrés durant les dernières années à travers la progression des exportations dans de nombreux secteurs tels que les phosphates et ses dérivés, les produits liés aux métiers mondiaux du Maroc et les produits agricoles, le déficit de la balance commerciale s'aggrave de plus en plus du fait de la hausse des importations notamment en raison de l'augmentation de la facture énergétique et des achats en biens d'équipements.
A ce sujet, la Cour préconise d'élaborer un programme d'ensemble, en partenariat avec les acteurs économiques et sociaux, pour aménager les conditions destinées à diversifier et améliorer la qualité de l'offre exportable, à même de soutenir le tissu entrepreneurial pour une plus grande intégration dans les chaînes de valeur de l'exportation, l'ouverture vers de nouveaux marchés, l'augmentation des taux d'intégration industrielle et la hausse de la valeur ajoutée locale des exportations.
Il a dans ce contexte affirmé que les réformes actuelles relatives à la régionalisation avancée et aux centres régionaux d'investissement ainsi que celles qui les accompagnent en matière de déconcentration, constituent des chantiers prometteurs qu'il convient d'exploiter pour atteindre ces objectifs, conformément aux recommandations du premier colloque national sur la régionalisation avancée qui s'est tenu en décembre dernier.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.