Renouvellement du label RSE de la CGEM pour les Brasseries du Maroc    Participation du Maroc à la 11è conférence de l'OMC à Buenos Aires    COUPE DU MONDE DES CLUBS: AUJOURD'HUI A 14 H,LE WAC POUR LA 5° PLACE    COUPE DU MONDE DES CLUBS:AL JAZEERA OU QUAND HENK EX. FCB RETROUVE DE NOUVEAU LE REAL    LES FAR EN CRISE:REFLEXION DETOURNEE DE AMRI    Tout sur le prochain Forum des études supérieures au Royaume-Uni    Nadia Chellaoui expose ses créations à la galerie Nelly WANDJI à Paris.    Rigobert Song ,de la survie à l'ambition au Chan 2018    Course automobile: Le 2è E-prix, le 13 janvier 2018 à Marrakech    Al Qods: Les premiers effets de la géopolitique du chaos    Syrie: retrait de la majeure partie des forces russes    Le bilan 2017 de la chasse au terrorisme    Le 6 eme but de Rachid Alioui en Ligue 2 pour Nîmes contre Clermont    PJD: El Othmani contre El Azami    Le tiers des élèves va à l'école le ventre vide    Rapport d'évaluation du programme d'appui de l'UE à la 2ème phase de l'INDH    Températures min et max prévues - Lundi 11 Décembre 2017    Le RNI en marche pour les prochaines législatives    Driss et Mehdi font leur «marocologie»    Lydec se mobilise face aux intempéries    Jamal Eddine Naji élu président du Réseau Orbicom    Les juridictions commerciales améliorent leur quota    Sanctions à l'encontre d'un Wali et six gouverneurs    Climat : Le Roi Mohammed VI à Paris pour le « One Planet Summit »    Explosion de Manhattan: quatre blessés, dont un suspect    26 gros contrats pour l'automobile scellés devant le souverain    Achraf Hakimi, premier joueur marocain à marquer un but dans l'histoire du Real    Lutte contre la désertification et gestion durable des terres : Rabat accueille le nouveau siège de l'UCR-Afrique    MAZAD & ART : Quand l'exclusivité accompagne le génie !    L'action de la Fondation Mohammed VI des ouléma africains prend de la vitesse    Vidéo : Le boulevard Al Qods inondé à Casablanca    Elections partielles à Inzegane : Le PJD remporte le siège en jeu    Addoha : Une collecte de 26,3 milliards DH et un endettement net réduit de 31,5%    De gros chocs en huitième de CL    SM le Roi reçoit à Casablanca le président du groupe chinois « BYD Auto Industry »    Une première édition réussie !    POUR SA MEMOIRE:UNE OEUVRE DE FEU JILALI GHARBAOUI AVAIT ETE VENDUE A: 7OO 000 EUROS!    Le bel hommage à Hallyday!    «Les archives musicales sont rares à l'heure actuelle»    Samedi, la France unie a rendu un vibrant hommage à Johnny...    Brexit : Un accord de divorce, mais avec des questions en suspens    BMCE Bank of Africa, AFD et BEI s'associent    LES MAROCAINS DE LIBYE SOUS LA LOUPE DU BCIJ    L'ECOLE ET « ACHAGHAB » LE REVERS DE LA MEDAILLE    Sommet de Paris sur le Climat : Une taxe sur les transactions financières envisagée    1 milliard $ investis par Attijariwafa Bank en Afrique    PJD, El Othmani, le « réformateur »    La météo nous promet pluie, neige et froid…    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





L'APP au service de l'alphabétisation fonctionnelle
Publié dans La Nouvelle Tribune le 28 - 06 - 2011

La salle de conférence l'Université Mohammed V-Souissi à Rabat a abrité ce mardi 12 janvier un événement particulier. Il s'agit de la signature de conventions entre l'Agence du partenariat pour le progrès (APP, créée en 2007-lire l'encadré) et neuf ONG opérant dans différents secteurs : l'Union Nationale des Femmes Marocaines (Oujda), l'Association Femme Action, l'Association pour le Développement du Moyen Atlas, (Azrou), le Centre de Développement de la Région de Tansift, la Fondation Zakoura Education, le Centre du Droit des Gens (Fès), l'Association Education et Développement (Rabat), le Réseau Associatif Pour le Développement et la Démocratie (Zagora), la Coopérative El Amal pour l'Education et la Formation, (Mrirt). Il s'agit d'un ensemble de projets destinés à l'alphabétisation fonctionnelle et la formation professionnelle dans le secteur de l'artisanat. Ces conventions rentrent dans le cadre de la mise en œuvre du Compact MCA-Maroc, signé le 31 août 2007, par les Gouvernements des Etats-Unis d'Amérique, à travers la Millennium Challenge Corporation (MCC), et du Royaume du Maroc pour un montant de 697,5 millions de dollars. Pour M. Mourad Abid, directeur général de l'APP, « ces accords couvrent l'alphabétisation fonctionnelle d'un premier groupe de 5 100 bénéficiaires sur les 30 000 prévus dans le secteur de l'artisanat ». En effet, l'activité, qui a pour objectif de renforcer le programme national d'alphabétisation, envisage l'alphabétisation fonctionnelle de 69000 bénéficiaires dans les secteurs de l'agriculture, la pêche et l'artisanat et à faire acquérir à ces derniers, à travers l'investissement dans le capital humain, les compétences de base nécessaires pour réussir la mise en œuvre et assurer la pérennité des trois projets sectoriels du programme MCA-Maroc à savoir l'arboriculture fruitière, la pêche artisanale et l'artisanat, et notamment dans la Médina de Fès.
Acquérir des compétences fonctionnelles
A cet égard, l'opération d'alphabétisation sera organisée en trois phases étalées sur les quatre prochaines années. Une première phase de 5.100 bénéficiaires sera lancée à partir de janvier 2010, suivie d'une deuxième de 10.000 bénéficiaires à partir d'octobre 2010 et enfin d'une troisième étape de 15.000 bénéficiaires en octobre 2011. Dans cette optique, comme le stipule les différentes conventions, les ONGs contractées auront la responsabilité de délivrer ce programme d'alphabétisation, qui se déroulera sur une durée de 18 mois. Trois aspects spécifiques sont inhérents à ce programme. Il s'agit de l'acquisition de compétences de base en matière de lecture, d'écriture et de calcul, de l'appropriation d'habileté de vie en famille, en société et en milieu de travail ainsi que l'acquisition des compétences professionnelles transversales. Pour le ministre Anis Birou de l'Artisanat, il n'est pas étonnant de constater que la mise en oeuvre du programme de l'alphabétisation fonctionnelle au sein du secteur de l'artisanat, où l'analphabétisme atteint 30 %, « permettra d'améliorer les conditions de vie des artisans, de leurs faire bénéficier des nouvelles technologies, de renforcer leur compétitivité et de leurs permettra de mieux appréhender les orientations des marchés et les besoins des consommateurs. »
Mamady Sidibé
Une agence et des missions de développement
L'Agence du Partenariat pour le Progrès (APP) est un établissement public marocain, créé par le Dahir n° 1-08-12 du 18 safar 1429 (26 février 2008) portant promulgation de la loi n°35-07 portant création de l'APP. Il est chargé de la mise en œuvre et de l'exécution du programme objet de l'accord “Millennium Challenge Compact”, conclu le 31 août 2007 entre les Gouvernements du Royaume du Maroc et des Etats-Unis d'Amérique, sur la base des règles de bonne gouvernance, d'une large concertation et consultation des populations bénéficiaires ainsi que sur celui d'un développement économique, social et environnemental durable, avec une attention distincte pour le suivi et l'évaluation et tout particulièrement l'approche genre. Ce dernier est doté de la personnalité morale et de l'autonomie financière.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.