Première sortie pour l'ex-Conseil de la magistrature    Justice: Un droit d'accès à l'information a minima    PJD: El Othmani dénonce «les perturbateurs»    Assurance-vie: L'Autorité surveille le dispositif anti-blanchiment    Marrakech/aéroport: Le ras-le-bol des professionnels du tourisme    Un pendentif de Marie-Antoinette adjugé 36 millions de dollars    L'Europe riposte à la guerre commerciale déclarée par Trump    Forum de Paris sur la paix: Des initiatives pour améliorer la gouvernance    Tibu éduque le rural par le Basket    Dix mois pour préparer les Jeux africains 2019    INDH : 46 millions de DH mobilisés pour la province de Laâyoune    Ecole rurale: A quoi joue l'Education nationale?    Pétrole : Le Maroc serait «sous-exploré»    Les pertes d'Uber continuent d'enfler    L'écrivain El Miloudi Chaghmoum va à la rencontre des prisonniers de Kénitra    Le pape François se rendra en voyage apostolique au Maroc    Nasser Bourita : Le Maroc demeure attaché à une solution consensuelle en Libye    Les PPP ont le vent en poupe en Afrique    Commémoration du 63ème anniversaire des Trois glorieuses    Pour ou contre les JO-2026 ? Les habitants de Calgary donnent leur avis    Le Real Madrid confirme Solari, nommé jusqu'en 2021    Premier league : Susanna Dinnage, première femme à la tête de la Premier League    Les relations Maroc-USA examinées à Rabat    Mohamed Benabdelkader : Le maintien ou non de l'heure d'été dépend des résultats de son évaluation    La maladie de Parkinson au cœur d'une journée organisée par le ministère chargé des MRE et des Affaires de la migration    Britanniques et Européens sont parvenus à un accord de principe sur l'Irlande    "Rêves d'une oasis" de Aziz Khoidir en compétition en Côte d'Ivoire    Bouillon de culture    BAM et l'ANRT lancent "m-wallet", un nouveau moyen de paiement par téléphone mobile    Paiement mobile: 6 millions d'utilisateurs et 1,3 MMDH de transactions visés d'ici 2024    Journée mondiale du diabète: Plus de 2 millions de Marocains sont diabétiques    Le tribunal administratif de Rabat destitue le président du conseil communal de Harhoura    « We Could Be Heroes », le documentaire poignant de Hind Bensari primé au Canada    Italie : Salvini accueille 51 migrants en provenance du Niger    Brexit : Le projet d'accord « répond au vote des britanniques », soutient May    Debdou célèbre le patrimoine juif marocain    Les Ateliers de l'Atlas, nouveau programme d'aide au développement de talents du MENA    Une nouvelle liste du Patrimoine culturel national    Une enquête sur le recrutement de deux joueurs mineurs par l'AS Monaco    Nuit des galeries 2018 : Appel à candidature    l'ONU décidée à clore le dossier du Sahara    Le Forum africain de la sécurité routière entame ses travaux à Marrakech    Arrestation de quatre personnes impliquées dans l'affaire : Saisie à Marrakech d'une importante quantité de drogue    Entre le marteau du refoulement et l'enclume du déplacement    "Le serviteur du Roi", cinquième tome des mémoires de Mohamed Seddik Maaninou    Limiter l'abandon scolaire à défaut de pouvoir l'éradiquer    Divers    L'équipe nationale sacrée 3e au niveau mondial    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Le Minbar de la Koutoubia restauré
Publié dans L'Economiste le 30 - 04 - 1998

Sept mois durant, des experts en restauration du Metropolitan Museum of Art de New York et des artisans marocains ont traqué la moindre poussière pour restaurer le Minbar de la Koutoubia. Un «travail de fourmis», selon M. Mohammed Al Achaâri qui est resté toutefois muet quant au coût de l'opération. «Il est encore tôt d'évaluer le coût total de la restauration du Minbar», a-t-il déclaré.
La restauration du Minbar a associé le Ministère des Affaires Culturelles marocain et le Metropolitain Museum qui «possède une collection des plus importantes d'art islamique», indique M. Philippe de Montebello, directeur du Metropolitan Museum. Il ajoute que cette opération a été rendue possible grâce à l'engagement de Mme Patti Cadby Birch, membre d'honneur du Conseil d'Administration du Musée.
Découvert par hasard par le Metropolitan Museum dans son effort de recherche afin d'enrichir l'exposition Al Andalous qui devait avoir lieu à Grenade en 1992, ce Minbar était toutefois connu des historiens. La restauration n'a pu être achevée pour l'exposition de Grenade. «C'est un travail qui devait être fait de la manière la plus minutieuse», indique M. Philippe de Montebello, directeur du Metropolitan Museum.
Le Minbar de la Koutoubia date du 12ème siècle. Il a été conçu à Cordoue en Andalousie à la demande de l'émir alomoravide Ali Ibn Youssef en l'an 1137, selon une inscription déchiffrée par le Ministère des Affaires Culturelles en 1995. Innovation de l'époque, le Minbar a été confectionné avec des pièces démontables qui ont permis son acheminement jusqu'à Marrakech. Il est également doté de roulettes permettant de le sortir pour la prière du vendredi et le ré-
server ensuite dans une niche conçue à cet effet.
Ce Minbar qui a parcouru 400 kilomètres durant sa vie, selon les historiens, ne bougera plus d'un seul millimètre. Le mécanisme de roulette a été entièrement détruit et donc irrécupérable. Sinon, toutes les autres pièces, sa structure et ses éléments ont été consolidés. Ses décors ont été nettoyés par l'équipe de restauration.
Il est aujourd'hui exposé dans une galerie spécialement aménagée à cet effet au Palais El Badiî. Cette galerie est la première cellule d'un futur musée d'art islamique, selon le ministre des Affaires Culturelles.
L'inauguration officielle de la restauration du Minbar a eu lieu le mercredi 28 avril en présence du Prince Héritier. La veille, fut présenté le film retraçant les étapes de la restauration. Il a été réalisé par Mme Fatine Safieddine.


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.