Inwi fait la paix avec Maroc Telecom    La DG du FMI salue le partenariat avec le Maroc    Errachidia : deux individus arrêtés pour trafic de drogue    Brésil: Bolsonaro repousse les limites du politiquement incorrect    Classement FIFA: Le Maroc se maintient à la 43ème position    CSMD : Chakib Benmoussa initie à Paris une série de réunions d'écoute avec des Marocains du monde    Un Mexicain arrêté aux Etats-Unis pour espionnage au profit de la Russie    Asilah : Inauguration de la nouvelle gare routière    «Archéologie de l'intime» à la Fondation Dar Bellarj de Marrakech    Basket-ball : La sélection nationale s'incline en amical face à l'Algérie    La FRMF réduit la sanction de l'AS FAR    Ouverture officielle d'un consulat à Laâyoune    Tournoi féminin UNAF : Victoire du Maroc face à la Tanzanie    Safi: une mère se jette devant un train    Crédit du Maroc: Hausse du dividende malgré la baisse des bénéfices    Les jurys du 21e Festival National du Film dévoilés!    CMA CGM s'engage dans l'accompagnement des start-ups    Conseil de gouvernement : La sécurité sociale au menu    Données personnelles, les fortes recommandations de la CNDP et de la BM    Dortmund de Haaland et Hakimi s'offre le PSG de Neymar    Chômage au Maroc: les derniers chiffres du HCP    Allemagne : deux attaques visant des bars font neuf morts près de Francfort    Elections régionales allemandes: Alliance Droite-Extrême droite    Port Tanger Med 2 : APM Terminals dépasse son 1er million d'EVP traités    Météo Maroc: nuages instables avec averses orageuses ce jeudi    Coronavirus: le point sur la situation en Chine    Ministère de la Justice : la liberté provisoire accordée au Koweïtien poursuivi pour viol fait suite à une décision judiciaire    Bloomberg sous le feu de ses rivaux lors d'un débat démocrate tendu    Quelque 170 étudiants marocains participent à New York au programme «Jeunes ambassadeurs aux Nations unies»    Réalité virtuelle: Et si les universités numérisaient le patrimoine architectural?    La Bundesliga dépasse les 4 Mds de chiffre d'affaires    Issue de parité entre Khouribguis et Mesfiouis    Erdogan menace la Syrie de déclencher rapidement une opération à Idleb    Transparence : L'indice d'opacité financière 2020 fait état de progrès dans le domaine de la transparence mondiale (1/2)    Divers    De l'urgence de la réforme du système électoral    Divers Economie    10 000 pas par jour n'empêchent pas la prise de poids    Insolite : Accouplement de serpents    Débarquement au Japon des passagers du paquebot Diamond Princess    Luis Martinez : Au-delà du "Hirak", il y a la crise économique qui vient    La régularité du dialogue politique entre le Royaume et le Pérou mise en relief    Casillas prend sa retraite sportive    Aït ben Haddou : "Game of Thrones" aux portes du désert marocain    La 70ème Berlinale sous le signe du politique et de la diversité    L'album engagé du rappeur Dave rafle la mise aux Brit Awards    Cash Plus accompagne le groupe Fnaire pour leur 20 ans de carrière à Paris    La pièce «Daïf Al Ghafla» présentée à Bruxelles    







Merci d'avoir signalé!
Cette image sera automatiquement bloquée après qu'elle soit signalée par plusieurs personnes.





Classement de Shanghai
Le Maroc ne suit pas la percée africaine
Publié dans L'Economiste le 25 - 04 - 2013

AUSSI connu que critiqué, le classement de Shanghai continue d'être une référence pour les universités du monde. Un classement académique pour des institutions universitaires selon un nombre restreint d'indicateurs quantitatifs pour établir un positionnement (voir encadré).
Et dans le gratin, le Maroc a du mal à se positionner malgré la percée de plus en plus marquée des établissements africains. Il s'agit aussi de relativiser. La première université du continent noir est sud africaine. Elle se situe au...356e rang mondial sur 500. L'Afrique du Sud et l'Egypte, avec l'Université du Caire, accaparent les meilleures positions en plaçant pas moins de 43 établissements, soit près la moitié de la présence africaine. L'Université Cheikh Anta Diop de Dakar (UCAD) est classée première université d'Afrique francophone. Dans l'édition 2012, les universités US s'arrogent les 17 premières places. Le top 4 demeure inchangé, composé des universités américaines Harvard, Stamford, Massachusetts Institute of Technology (MIT) et Berkeley. Le Royaume-Uni conserve pour sa part deux établissements dans le top 10, aux mêmes rangs : Cambridge reste 5e et Oxford 10e. Seules quatre universités arabes figurent dans ce classement. Il s'agit de trois établissements saoudiens, (la King Faycel Saud University, 212e, la King Abdulaziz University et la King Fahd University of Petroleum and Minerals, respectivement 323e et 324e) et la précitée université du Caire. Ce classement est aussi décrié par les milieux pédagogiques français, où la recherche est fragmentée entre les universités, organismes publics et grandes écoles. Ce qui empêche de mettre en avant les fleurons de la recherche française tels que le Centre national de la recherche scientifique (CNRS). D'autant que le classement de Shanghai ignore les sciences humaines et sociales et se concentre plus sur les sciences dites «pragmatiques». Une méthodologie bien lointaine de la perception francophone...
Six critères de classement
Nombre de prix Nobel et de médailles Fields parmi les anciens élèves
Nombre de prix Nobel et de médailles Fields parmi les chercheurs
Nombre de chercheurs les plus cités dans leurs disciplines
Nombre d'articles publiés
Nombre d'articles indexés dans «Science Citation Index», et «Arts & Humanities Citation Index»
Performance académique au regard de la taille de l'institution (nombre de diplômés, de doctorants etc.)
Cinq de ces indicateurs pèsent largement : plus le nombre de chercheurs est grand dans une institution, plus sa note sera élevée. Ce ranking compare souvent des institutions difficilement comparables. Ainsi, ces classements mettent sur un pied d'égalité des universités généralistes, des grandes écoles, ou encore Harvard, alors que cette dernière dispose d'un budget annuel de 3 milliards de dollars pour vingt mille étudiants. Par construction, il privilégie le monde anglophone et les grandes universités spécialisées telles que les écoles polytechniques


Cliquez ici pour lire l'article depuis sa source.